Take a little walk to the edge of town...!!!

Avis sur Peaky Blinders

Avatar Plume231
Critique publiée par le

Saison 1 (7,5/10) :

Un type, le protagoniste, qui traverse à cheval une rue boueuse et sordide, des habitants craintifs qui se planquent aussitôt dans leur maison, une "magicienne" asiatique, accompagnée de son maître, qui s'approche de la monture et lui souffle sur son museau de la poudre rouge ; une entrée en matière étrange, mais que l'intrigue va vite se charger de rendre pragmatique, qui ne peut que pousser à regarder la suite...

Malgré quelques petites réserves, on le regrette pas. Le visuel est très soigné, la reconstitution d'époque l'est aussi, la musique moderne, dont la chanson "Red Right Hand" de Nick Cave & The Bad Seeds, colle bizarrement admirablement bien à l'image. Autrement la série se déroule dans l'Angleterre de l'immédiat après Première Guerre Mondiale où la pauvreté, les communistes, l'IRA, les gangsters sans scrupules, les policiers qui en ont encore moins vivent dans la plus totale inharmonie. Autant le dire tout de suite, un contexte historique idéal pour la créativité des scénaristes et le plaisir du spectateur.

Dommage que l'ensemble connaisse donc quelques coups de mou et que l'intrigue s'encombre inutilement d'un triangle amoureux au final peu convaincant. Mais le reste vaut largement le détour, notamment par le biais de personnages bien creusés, excepté le beau-frère communiste qui est un peu négligé c'est dommage, et donc très intéressants. Et puis les acteurs sont tous au taquet, particulièrement Cillian Murphy (dont d'habitude je ne suis pas fan mais là ça passe parfaitement !!!) dans le rôle principal.

L'ensemble nous réserve quelques séquences mémorables dont un affrontement dans la rue entre deux bandes de gangsters qui n'est pas sans rappeler "Gangs of New York".

Saison 2 (7/10) :

Quelques sérieux coups de mou dans les trois premiers épisodes, mais heureusement l'ensemble une fois bien lancé garde un très bon rythme et que l'intérêt est sans cesse relancé par l'apparition de nouveaux personnages et la réapparition de d'autres.

Le dernier épisode réserve même la séquence ou plutôt la suite de séquences la plus intense de toute la série à savoir celle...enfin celles qui se déroulent dans l'hippodrome et dans ses alentours... donc un dernier épisode dantesque qui donne vraiment envie de se plonger rapidement dans la saison 3 (beaucoup plus en tous les cas que le cliffhanger de la saison 1 qui est un peu trop facile !!!).

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 639 fois
5 apprécient

Autres actions de Plume231 Peaky Blinders