👉 17 juin : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Passée quasiment inaperçue, Peaky Blinders (inspirée d'une histoire vraie bien qu'énormément arrangée) est une excellente surprise en 6 épisodes.

D'une part parce qu'elle compte dans son casting tout un tas d'excellents acteurs (Cillian Murphy et Sam Neill -lechasseurdedinosaures- occupants les rôles principaux) très convaincants. A noter qu'ils ont bossé sur les accents, afin que tout soit crédible. En plus de traiter d'une période trop méconnue (pauvreté, communisme, grèves, conflit en Irlande, lendemain de la première guerre mondiale et des séquelles qu'elle laisse derrière elle), elle le fait bien, en ne montrant qu'un infime échantillon de personnages dans des décors somptueux. On sent clairement que la BBC veut poser là son savoir faire, et montrer qu'elle peut elle aussi sortir son Boardwalk Empire des familles. On peut regretter que la série ne dispose pas d'un générique d'ouverture (qui je suis sûr aurait été magnifique), mais au lieu de ça on peut retrouver le plaisir d'écouter à chaque début d'épisode "Red Right Hand" (de Nick Cave & The Bad Seeds).

Dès le premier épisode le ton est donné : la BO sera excellente, et c'est un de ses points forts. L'intrigue tourne autour d'une famille de gangsters (et de ses problèmes internes) qui tente de s'élever afin de contrôler un peu plus que leur quartier, et en 6 épisodes une fresque assez complexe est mise en place, chaque épisode ne comportant aucun temps mort, et c'est assez appréciable.

Edit : Depuis nous avons eu droit à une seconde saison, et une 3ème est annoncée.
CaptainSmoke
7
Écrit par

il y a 8 ans

74 j'aime

18 commentaires

Peaky Blinders
Alexis_Bourdesien
6

Gangs of Birmingham

Peaky Blinders narre l'histoire d'une famille de malfrats, les Shelby, qui règne sur la ville de Birmingham. Très frères qui font la loi, Arthur l’aîné de la famille, John le benjamin, Thomas la...

Lire la critique

il y a 8 ans

81 j'aime

11

Peaky Blinders
CaptainSmoke
7

British Empire

Passée quasiment inaperçue, Peaky Blinders (inspirée d'une histoire vraie bien qu'énormément arrangée) est une excellente surprise en 6 épisodes. D'une part parce qu'elle compte dans son casting...

Lire la critique

il y a 8 ans

74 j'aime

18

Peaky Blinders
Peaky
10

May we all die twice.

Après trois premiers épisodes qui donnent tout de suite le ton, je m’étais fais une réflexion : vais-je tomber sur un mauvais épisode ? Arrivé au début de la saison deux, cette réflexion s’est...

Lire la critique

il y a 7 ans

39 j'aime

9

Deadwood, le film
CaptainSmoke
7

Welcome the fuck back.

Critique originellement disponible sur danstoncinema.fr 12 ans plus tard, HBO s’est enfin décidée à apporter une véritable fin à LA série western phare de la chaîne, Deadwood (2004-2006). Le film a...

Lire la critique

il y a 3 ans

23 j'aime

5

Frank
CaptainSmoke
5
Frank

N'est pas Adventure Time qui veut.

Oui, parce que je ne dois pas être le seul à qui cette grosse tête fait penser au style assez unique d'Adventure Time. Si ? Merde. Ok, j'avoue l'affiche est cool, la bande annonce aussi, et le...

Lire la critique

il y a 7 ans

21 j'aime

12

Réveil dans la terreur
CaptainSmoke
8

You don't love the Yabba ?

(Cette critique contient des spoilers, que je juge nécessaires afin de mieux analyser le film.) "Wake in Fright" (a.k.a. "Outback") est un film de 1971 de Ted Kotcheff, alors jeune réalisateur...

Lire la critique

il y a 8 ans

13 j'aime