Avis sur

Sur écoute par Kobbain

Avatar Kobbain
Critique publiée par le

The Wire c'est la série qu'il faut avoir vu au moins une fois dans sa vie, c'est indéniable. On a tous ce pote un minimum calé en série qui nous l'a fortement recommandé ou ce gars un peu hautain qui te dira " Quoi?! T'as pas encore vu The Wire (rares sont ceux qui disent "Sur écoute )". Et le pire c'est qu'ils ont raison. Sans être forcément "LA meilleure série de tous les temps" c'est une excellente série. Vu sa première place au Top 111 Série et les excellents avis que j'ai pu lire un peu partout j'ai décidé de me lancer dans son visionnage. Et je n'ai pas été déçu!

La grande force de cette série réside selon moi dans sa capacité à parler à un peu tout le monde, à son universalité en quelque sorte. Pour caricaturer un peu c'est autant "Le guide pour bicrave du bon shit" qu'une étude des grands problèmes de l'Amérique post-industrielle. À titre d'anecdote c'est la série préférée de Barack Obama et de Booba... Ça veut tout dire. Elle arrive à aborder de sujets de société graves (déterminisme social, trafic de drogues, racisme...) tout en restant accessible et impartiale, en effet, la série ne condamne pas plus qu'elle prend partie. Elle observe une situation difficile de manière quasi "scientifique" sans porter de jugement, au mieux elle propose des solutions alternatives mais ne donne jamais de solutions miracles.

La seconde grande force de la série c'est son parti pris d'être ultra-réaliste et d'éviter en grande partie les clichés ou le manichéisme. Dans certains films ou séries ça peut être gênant, vu la difficulté d'expliquer la situation à un spectateur qui peut facilement être perdu dans trop de détails, ou trop d'informations mal gérées voire mal exploitées. Ici ce n'est pas le cas. Les créateurs de la série on réussi à trouver le ton juste entre la fiction et le documentaire et c'est extrêmement rare et difficile pour être souligné.
Mais, et c'est assez drôle d'ailleurs, les meilleurs moments de la série se trouvent à mon goût lorsque la série s'autorise certaines libertés avec les situations ou les personnages, Omar en est le parfait exemple, c'est de loin le personnage le plus improbable de la série, le seul qui fait fuir les dealers rien qu'en sifflotant dans la rue façon western, le seul qui répond à un avocat par une bonne grosse "punchline" en plein milieu d'un épisode assez tendu.

Malgré sa bonne réputation revient souvent un gros reproche: la série est (trop?) lente. À titre personnel je ne l'ai pas tellement ressenti, certes l'histoire met un peu de temps à démarrer au début des deux premières saisons mais en réalité cela est surtout dû à la nécessité de planter le décor, une fois cette "contrainte" passée les trois prochaines saisons rentrent directement dans le vif du sujet, le décor étant désormais connu. Pour résumer on pourrait dire que la série prend son temps sans l'étirer inutilement.

À mon goût la meilleure des 5 saisons est la quatrième, qui a pour thème l'éducation dans les quartiers sensible, parce que j'ai oublié de le préciser mais chaque saison à un thème bien précis (de la politique au journalisme en passant par les syndicats des quais) le tout est lié par un fil conducteur: le trafic de drogue. C'est sans doute la plus pessimiste et la plus sombre mais c'est surtout celle qui s'intéresse le plus à la vie de tous les jours dans les quartiers ouest de Baltimore et celle qui s'intéresse à l'avenir (souvent sombre) des enfants qui y grandissent. On laisse de côté les personnages principaux des trois premières saisons, et on parle enfin vraiment de tous les personnages plus "ignorés" du show, les dealers ou les enfants de la rue. Et on le fait vraiment bien en plus.

Pour parler des personnages ils ont tous une certaine présence à l'écran même si certains n'apparaissent pas beaucoup. À titre personnel mon personnage préféré reste Stringer Bell, viennent après Bubbles, Omar, Michael, Lester, Avon, Dee ou Bunk pour ne citer qu'eux. Ils sont globalement tous bien interprétés et bien écrits. C'est d'ailleurs dommage qu'à part Idris Elba les autres n'aient pas vraiment percé.

Et le dernier point sur lequel je voulais revenir c'est sur la musique, elle est principalement écoutée par les protagonistes et s'adaptent forcément aux goûts de chacun (rap dans les ghettos, rock et musiques irlandaises sur le port). On sent une véritable recherche à ce niveau là, particulièrement si vous aimez le rap américain vous allez être servi.

Pour conclure je dirais que c'est vraiment une excellente série, avec un peu tout ce qu'on recherche dans un show de ce type: une écriture de qualité, une mise en scène sobre mais efficace, des personnages marquants dans un scénario qui tient la route, et surtout un ensemble homogène sans fausse note. Le top du top quoi.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 516 fois
20 apprécient

Kobbain a ajouté cette série à 1 liste Sur écoute

  • Séries

    Top 10 Séries

    Avec : Sur écoute, Game of Thrones, Breaking Bad, Black Mirror,

Autres actions de Kobbain Sur écoute