👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

En quelques traits :


  • Très abouti techniquement parlant : un choix de soundtrack original et très bien adapté, une réalisation visuelle magnifique, un chara-design à la hauteur des attentes, une mise en scène très bien foutue.


  • Scénario qui n'as rien d'original, sorte de melting-pot des thrillers les plus connus tout support confondus (ça me rappelle vite fait Death Note, et Zodiac pour ceux qui connaissent) mais très efficace et très bien dosé : c'est suffisamment réfléchi pour que le spectateur use de son cerveau mais pas trop non plus pour qu'il puisse suivre


  • Characters plaisants, assez équilibrés dans mes préférences (bon sauf la fille à cause de son côté potiche, mais elle reste suffisamment travaillée pour chipoter sur des détails) et disposant d'un minimum de force de caractère.


  • Des thématiques abordées intéressantes (occultation du passé, complots politiques allant jusqu'à l'international etc... en bref tout ce que j'aime) et un propos très bien desservi par deux personnages très plaisants à suivre (l'inspecteur Disi... Shibasaki et Ninth).


  • Des pics de jouissance au début et surtout à la fin : ça fait longtemps qu'une fin en apothéose ne m'était pas tombée dessus (depuis Code Geass je crois bien en fait)


  • Mais aussi des moments qu'il aurait fallu laisser de côté (très peu nombreux), et un format que j'ai jugé un poil trop court (11 épisodes, c'est trop peu, il y a trop d'évènements qui se passe en si peu de temps)



En bref, bravo à Watanabe et au studio MAPPA pour leur boulot, j'ai passé un agréable moment en votre compagnie.

BlackLight
8
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur et l'a ajouté à ses listes L'éveil culturel, version japanimation, Ouverture musicale : les soundtrack d'animés et Les meilleurs animes japonais

il y a 7 ans

1 j'aime

Terror in Resonance
Skidda
7

Critique de Terror in Resonance par Skidda

Ahhh le solide Shinichiro Watanabe comme directeur, l’éclectique Yoko Kanno à la musique, le prometteur studio MAPPA à l’animation. Avec une équipe aussi magnifique, cet anime ne peut qu’être...

Lire la critique

il y a 7 ans

34 j'aime

Terror in Resonance
Petitbarbu
4

Watanabe Baboune ?

Dernier animé en date d'un maître en la matière, Terror in Resonance résonne faux. Car après un premier épisode prometteur qui pique la curiosité de l'amateur en la matière, Watanabe jette aux orties...

Lire la critique

il y a 6 ans

27 j'aime

6

Terror in Resonance
Gand-Alf
5

Numbers.

En parallèle à sa série "Space Dandy" pour le studio Bones, Shinichirô Watanabe réalise "Terror in resonance" pour le studio MAPPA, avec la complicité de Kazuto Nakazawa au chara design et de Yoko...

Lire la critique

il y a 7 ans

24 j'aime

7

No Game No Life
BlackLight
6

Zugzwang en 12 coups

Savez-vous ce qu'est un Zugzwang? Aux échecs, ce terme désigne une situation où la meilleure solution pour s'en sortir serait de ne pas jouer. Ce mot est parfaitement adapté à cet animé, puisque à...

Lire la critique

il y a 7 ans

23 j'aime

9

Nichijou: My Ordinary Life
BlackLight
3

J'ai pourtant essayé...

Ayant trouvé Danshi Koukousei no Nichijou excellent, c'est tout naturellement que je me suis plongé, que dis-je, rué sur Nichijou pour tromper mon ennui avec des barres de rire. Mais rien à faire, je...

Lire la critique

il y a 7 ans

15 j'aime

1

La déchéance d'un homme
BlackLight
9

L'homme, cette sale race.

Étonnant. Étonnant qu'il n'y ait pas une seule critique sur un film aussi intense. Étonnant qu'il y ait si peu de notes, et une moyenne aussi basse. Quand on voit que des films d'animation japonais...

Lire la critique

il y a 7 ans

15 j'aime

1