Affiche The End of the F***ing World

Critiques de The End of the F***ing World

Série de (2017)

Ne grandissez pas, c'est une arnaque

Mon coup de cœur de ce début d'année. J'étais déjà conscient de ne pas être vraiment sortis de mon adolescence (j'ai 40 piges) et là je me regarde en 3 heures max ce petit bijou qui a fait resurgir tous mes rêves et angoisses de gosse. Suis-je normal ? ou c'est le monde qui m'entoure qui ne l'ai pas ? je n'ai pas encore trouvé la réponse. Et l'Amour, l'Amour bordel, c'est quoi ce machin qui... Lire la critique de The End of the F***ing World

6
Avatar Dominique Balcon
8
Dominique Balcon ·

I just turned 18. And I think I understand. What people mean to each other

« The end of the F**ING world » est une des nouvelles séries made in England diffusée sur Netflix et très populaire en ce moment. Deux adolescents Alyssa et James se retrouvent dans un road trip fou façon Bonnie & Clyde. James, 17 ans, timide et réservé, pense être un psychopathe et n’a qu’une chose en tête : trouver une victime pour assouvir son désir de tuer. Alyssa, 17 ans... Lire l'avis à propos de The End of the F***ing World

4
Avatar Margaux Chaboche
8
Margaux Chaboche ·

Dommage.

Je ne comprends pas la hype. Cela pourrait résumer tout ce que je pense de The End of the F***ing World. Erigée en nouvelle égérie de la coolitude pour Netflix, je crois que je ne suis pas (plus ?) dans la cible. Je ne suis pourtant pas contre un peu d'anti-conformisme dans ma fiction (je porte encore en 2018 Fight Club dans mon coeur), mais là, ça ne passe pas. Belle photo pourtant.... Lire l'avis à propos de The End of the F***ing World

17 7
Avatar HugoClery
5
HugoClery ·

Bonnie and Clyde avec de l'acné

Je ne comprends pas cette série. Pourquoi en faire une série ? Je veux dire il y a huit épisodes de vingt minutes, ce qui fait environ deux heures quarante de film, ce qui se fait... c'est long mais ça se fait... mais surtout je me suis pas mal fait chier car il y a plein de choses inutiles, inintéressantes qui viennent juste alourdir le truc. Je vois la logique de Netflix qui se dit que ça... Lire l'avis à propos de The End of the F***ing World

24 5
Avatar Moizi
5
Moizi ·

Une Croisade Adolescente

Prometteur dans de nombreuses tentatives, Netflix semble poursuivre sur un flux de séduction. Cette toute nouvelle série, dans un style décalé et déjanté, est adapté des planches de l’Américain Charles Forsman. Fort en caractère du fait d’une révolte évidente, l’auteur ancre notamment son récit dans l’adolescence. Les personnages y sont préalablement perturbés, déprimés et restent fermés à... Lire la critique de The End of the F***ing World

3
Avatar cinememories
7
cinememories ·

La profondeur de surface ou l'esthétique petit bras de notre époque

Comment flatter à peu de frais une forme d'intellect auprès du spectateur moderne avec sa f***ing série (ou son f***ing film / clip) ? Disposer d'un à plusieurs des ingrédients suivants : Photo légèrement, voire franchement, surexposée décors minimalistes, si possible un peu sépia cadrages non conventionnels + beaucoup de plans fixes dialogues... Lire la critique de The End of the F***ing World

27 2
Avatar claucloc
4
claucloc ·

Critique de The End of the F***ing World par Pravda

"The end of the f***ing world" ressemble beaucoup à son titre : un peu drôle, un peu noir et un peu gentiment subversif. Malgré ses défauts j'ai bien aimé cette première saison et je regarderai la seconde avec plaisir. Le personnage de James est attachant (même si l'on se fait un peu avoir par rapport à ce que l'on nous suggère de lui lors du premier épisode) et Alyssa est aussi... Lire l'avis à propos de The End of the F***ing World

4
Avatar Pravda
7
Pravda ·

Le début de la fin

Voici une série qui mérite le détour pourtant au premier abord elle ne paie pas de mine. Il s’agit d’une série anglaise de channel 4 : The End of the F***ing World adapté d’un roman graphique de Charles S. Forsman. Elle est à découvrir sur Netflix depuis le mois de janvier. James, âgé de 17 ans, vit seul avec son père veuf, il se présente comme un psychopathe et tue régulièrement des... Lire l'avis à propos de The End of the F***ing World

1 1
Avatar Tanja
8
Tanja ·

The End of the fucking world is dope

The end of the Fucking World est une mini série de 2h40 au total qui se veux clairement original quant aux sentiments et émotions qu'elle traite. Imprévisible et drôle à grand coup de flash back réjouissant dès le premier épisode, nous comprendrons que les deux anti héros adolescents sont très (très) bien écrit et superbement incarnés. L'un se veux à moitié psychopathe. Il refoule ses... Lire l'avis à propos de The End of the F***ing World

3
Avatar Antoine Tiffon
9
Antoine Tiffon ·

Don't they know it's the end of the world? It ended when we said goodbye

The end of the F***ing World n'est pas du tous ce que laisse entrevoir sa bande annonce, et c'est encore mieux que ce que j'espérais. La série commence comme une comédie romantique un peu barré, avec un premier épisode un peu poussif qui ressemble plus au cahier des charges du monteur de la bande annonce. Mais après ce début chaotique la série nous emmène dans un univers et une ambiance qui... Lire la critique de The End of the F***ing World

3
Avatar Alexandre_Ruffier
8
Alexandre_Ruffier ·