Affiche The End of the F***ing World

Critiques de The End of the F***ing World

Série de (2017)

Mal Être Adolescent

James et Alyssa se sont bien trouvés: lui a des tendances antisociales et psychopathes, elle est impulsive, explosive, et presque borderline. Ils forment une paire dysfonctionnelle, dangereuse et pathologique. La série, incroyablement maîtrisée, plonge le spectateur dans un univers stylisé et élégant. La mise en scène et la bande son, qui accompagnent les sombres pensées des... Lire l'avis à propos de The End of the F***ing World

3
Avatar Finchered
7
Finchered ·

We can really do anything

Tout jeune à l'aube de ses 18 ans devrait avoir droit à son road-trip remboursé par la sécu. Quoi de plus mémorable que ce moment où tu prends la route, loin de tout ce que tu as connu, loin de tout ceux que tu as trop subi, pour aller voir ailleurs, libre. Et en plus si on part avec son crush du moment c'est encore mieux non ? Bon le seul soucis c'est quand votre mec ne pense qu'à... Lire la critique de The End of the F***ing World

3
Avatar alb
8
alb ·

No future ?

Saison 1 : A l'origine, il y a un roman graphique US d'un certain Charles Forsman, a priori pas traduit en français, heureusement adapté par une équipe anglaise, transposé dans l'inimitable grisaille d'Outre-Manche et donc nourri du non moins inimitable humour local... ce qui lui évite largement de n'être qu'un alignement de stéréotypes de plus sur... Lire la critique de The End of the F***ing World

4 2
Avatar Eric Pokespagne
7
Eric Pokespagne ·

Avis bref

➖ Avis bref : Déjà la distribution est vachement cool et hyper attachante ! Je suis tout de suite tombé sous le charme du personnage d'Alyssa (Jessica Barden). C'est à première vue une petite effrontée et j'ai adoré ça. On retrouve l'acteur qui jouait Kenny (Alex Lawther) dans un épisode Black Mirror dans le rôle de James qui lui convient parfaitement. Ce garçon incarne parfaitement... Lire l'avis à propos de The End of the F***ing World

3
Avatar Bryan Volles
8
Bryan Volles ·

Une fable moderne de notre société

Une série de 8 épisodes de 20 minutes que l'on me conseille, ça mérite de jeter un oeil. Un gros coup d'oeil sachant que je l'ai fini en une journée. Ce que je peux dire, c'est, déjà, qu'il faut la regarder comme un film de 2h40 plutôt qu'une série. L'histoire se déroulant de manière continue, c'est l'idéal. Après, ce genre de scénario, c'est du déjà vu, mais la mettre à la sauce ado... Lire la critique de The End of the F***ing World

2 2
Avatar JulienHarrburger
7
JulienHarrburger ·

Une mini-série déjantée, attachante et remplie d’humour (noir)

8 fois 20 minutes, c’est le format court de cette série Netflix contant l’histoire de deux ados tourmentés qui partent dans un road-trip quelque peu...mouvementé ! Une mini-série qui vaut le coup pour plusieurs raisons : D’abord le casting est de qualité : Alex Lawther une nouvelle fois (après son rôle dans The Imitation Game) dans le rôle d’un ado psychopathe perdu,... Lire la critique de The End of the F***ing World

2
Avatar Mathieu Veillon
7
Mathieu Veillon ·

J'ai signé pour deux gamins paumés, j'ai eu bien mieux !

J'avoue, j'ai craqué sur la bande annonce, mais elle montre tellement peu de ce que la série a à offrir que c'est presque criminel. Les thèmes abordés par la série sont forts et amenés avec un tact rare. Les personnages sont finalement extrêmement attachants contrairement à ce que l'on pourrait attendre de la peste et du psychopathe qui nous sont présentés dans le trailer. (et dans... Lire l'avis à propos de The End of the F***ing World

2
Avatar Leo Catonnet
8
Leo Catonnet ·

Critique de The End of the F***ing World par Martinbraun

Quelle bonne surprise. J'entends parler d'une série courte, anglaise, avec un speech qui me plaît bien. C'est l'histoire de James, un jeune de 17 ans un peu dérangé, qui rencontre une fille, complètement cinglée mais surtout paumée. S'en suit un road trip J'ai adoré les acteurs, que j'ai trouvé attachant, la musique, l'ambiance. De plus ça se regarde super vite, ce qui est rare de nos... Lire la critique de The End of the F***ing World

2
Avatar Martinbraun
7
Martinbraun ·

Je viens d'avoir 18 ans , et je crois avoir compris ce que ça fait, quand quelqu'un compte pour vous

"We have to stop consuming our culture. We have to create culture. Don't watch TV, don't read magazines, don't even listen to NPR. Create your own roadshow. The nexus of space and time, where you are now, is the most immediate sector of your universe. And if you're worrying about Michael Jackson or Bill Clinton or somebody else, you are disempowered. You are giving it all away to icons. Icons... Lire l'avis à propos de The End of the F***ing World

2
Avatar Jules_Beaumont
7
Jules_Beaumont ·

La décadence du cinéma à l'état pur

Typiquement le genre de séries absolument grotesques, mauvaises, prétentieuses et sans aucun intérêt cinématographique. Cette série est un amas de toute la bêtise, de toute l'absurdité ambiante que l'on peut retrouver dans le cinéma à l'heure d'aujourd'hui. Tout est raté, l'intrigue est minable, les dialogues sont lamentables, le jeu des acteurs est caricaturale et grotesque, tout est raté.... Lire la critique de The End of the F***ing World

5 12
Avatar Azherka
1
Azherka ·