👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

The One est une série qui vacille entre la dystopie et le thriller. Le pitch est assez clair : deux doctorants ont découvert un procédé afin de trouver pour chaque personne son unique âme-soeur grâce à son ADN. Dans ce cadre va se profiler une enquête policière et une peinture des implications d'un tel procédé pour trouver l'unique amour.

Dans l'ensemble, la série s'en sort bien notamment grâce au jeu des acteurs qui est plus que convainquant : Hannah Ware, dans le rôle de Rebecca Webb, incarne brillamment la CEO intrépide, prête à tout pour imposer au monde son produit "The One" et pour construire une société où les rencontres se feront uniquement à travers son application.

Les défauts de la série se font néanmoins rapidement ressentir. Elle souffre en effet d'incohérences qui empêchent de se plonger pleinement et d'être convaincu par le pitch. La série qui propose une explication scientifique à la façon dont sont définis "les matchs" frôle le merveilleux quand il s'agit de scénariser les rencontres amoureuses. Les personnes sont comme envoûtées à la vue de l'élu précieusement sélectionné et l'on peine à croire que cela puisse fonctionner ainsi dans la vraie vie. La simplicité du pitch finalement empêche de suspendre sa crédulité, quand bien même est-ce de la science-fiction, car il y a un fort décalage avec la réalité qui n'est pas justifié.

La série se rattrape un peu vers la fin en montrant que cette promesse d'un amour unique n'est qu'un coup de com et que des proximités génétiques peuvent faire en sorte qu'une personne ait plusieurs âme-sœurs. Mais voilà, c'est extrêmement mal justifié : la détective qui a utilisé l'application se trouve courtisée par le frère de son âme-soeur, sous-entendu que des frères et sœurs partagent un patrimoine génétique. Mais bon, c'est encore une fois du grand n'importe quoi.

U-Joyce
6
Écrit par

il y a 1 an

1 j'aime

1 commentaire

The One
dark_vador
7
The One

Rencontre parfaite ?

Nous avons ici beaucoup plus un drame qu'une série de SF. Netflix n'oublie pas d'intégrer le fameux ingrédient LGBT comme dans beaucoup de ses productions actuelles. A vous de voir si cela parait...

Lire la critique

il y a 1 an

6 j'aime

6

The One
Ponti3057
3
The One

Pitch intéressant mais...

C'est dommage : l'idée de départ sur l'amour et trouver sa correspondance parfaite son "match" était intéressante. Malheureusement, on entre pas assez dans le coeur du sujet, il reste...

Lire la critique

il y a 1 an

5 j'aime

1

The One
Prunzy
6
The One

The only

Je n'aurais jamais été spontanément regarder cette série mais 2 femmes proches, l'une tres jeune l'autre moins me l'ont conseillée alors l'ai cédé par curiosité. Je n'en ressors pas convaincu. Je...

Lire la critique

il y a 1 an

2 j'aime

2

Iconoclasts
U-Joyce
7
Iconoclasts

De bonnes idées... pas assez développées

J'ai longtemps hésité entre un 7 et un 8, puis entre un 6 et un 7... Parce que dans l'absolu, j'ai pris du plaisir à y jouer mais il y a un je-ne-sais-quoi (en fait si, je sais quoi) qui manque pour...

Lire la critique

il y a 1 an

Hollow Knight
U-Joyce
10

Un avant-goût de l'infini

Il est de ces jeux d’où l’on ne voudrait jamais sortir, où même les plus obscurs recoins renferment une poésie et où l’histoire fragmentaire sait se faire désirer. L’exploration n’est point ici une...

Lire la critique

il y a 1 an

La Guerre des salamandres
U-Joyce
10

La virtuosité de l'humour et de l'angoisse

Un roman unique en son genre, plein d'humour et pourtant inquiétant. C'est tout un univers que crée Capek. Et que nous raconte ce roman ? La naissance d'un monde où des salamandres anthropomorphes,...

Lire la critique

il y a 1 an