Une torture

Avis sur Under the Dome

Avatar Cake-boy
Critique publiée par le

J'ai regardé la première saison de cette série sans m'attendre à quoi que ce soit. Je connaissais vaguement le pitch de base, et je ne savais même pas qu'il s'agissait d'une adaptation d'un roman de Stephen King. Le premier épisode commence bien, il y a de la saine violence, du sexe, un psychopathe, un vieux flic épuisé, et une séquence qui rappelle les films catastrophes qu'on aime bien quand le dôme s'abat sur la ville de Chester's Mill.

A partir de là, on se dit qu'on va avoir droit à un bon divertissement, puis on voit que c'est adapté de King, puis on voit qu'il est aussi producteur exécutif, les attentes montent, montent... le premier épisode est acceptable, on en veut plus, on veut voir la suite, on se pose des questions, d'où vient le dôme ? Comment les habitants de la ville vont-ils s'en sortir ? Qui sont les personnages ?

Mais rapidement le soufflé retombe, disons à partir de l'épisode trois ou quatre, ça ne fait plus aucun doute, on est face à une série minable. Les personnages sont creux et insipides. Le jeu des acteurs est mou, pour ne pas dire complètement léthargique. La palme d'or de la mollesse est accordée au couple Norrie-Joe... bon, je n'ai pas de mots pour les décrire, il faut le voir pour le croire. Lobotomisés et encore groggy de l'anesthésie, ils déambulent dans la ville soit en criant des inepties ou le nom des autres personnages, soit en déblatérant des paroles dénuées de sens. "Oh regarde, un cocon !" "Non, en fait c'est une chrysalide". "Regardez, le dôme veut qu'on tue Big Jim ! Ok c'est parti on le tue." Ca vous donne une idée de la teneur des dialogues en général.

Plus grave, absolument aucun des personnages n'est attachant, que ce soit la flic bête à manger du foin, le pseudo-maire psychopathe, la troupe d'ados en pleine montée d'hormones, le beau héros au regard vide, la rousse aux boucles aussi parfaite que son personnage est ennuyeux.

Et plus grave encore, et d'ailleurs assez rare, une absence totale, TOTALE, d'humour. Absolument aucun personnage ne blague, n'ironise, n'est sympathique... Tout le monde est atroce et personne ne rigole, et l'ambiance s'en ressent, et devient vite lourde, épuisante...

L'illusion qu'il s'agit d'une bonne série peut durer quelques épisodes, mais votre cerveau travaillera d'arrache-pied pour vous faire voir la vérité, ce qui explique les migraines quand on arrive au bout de la première saison. Prévoyez du paracétamol.

Finalement, un mauvais remake du film des Simpsons et la plus mauvaise série que j'aie eu l'occasion de regarder depuis que j'ai commencé à regarder des séries. Un agglomérat de clichés, de dialogues creux et de situations sans queue ni tête.

Éloignez vous !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 111 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Cake-boy Under the Dome