Bardot
5.7
Bardot

Série France 2 (2023)

Voir la série

Bardot, au même titre que Marylin Monroe, est une icone absolue !

A la fois actrice, sex symbol, icone de la mode , femme libre et libérée, garce, enfant gatée, activiste animalière et figure du charme à la française, objet de toutes les convoitises et grande séductrice , elle méritait bien un Biopic

C'est chose faite avec cette mini série ecrite et réalisée par Daniele et Christopher Thomson.

Le moins que l'on puisse dire , c'est que la production n'a pas lésiné avec les moyens . La direction artistique, des décors aux costumes est somptueuse et plus que travaillée.

Le casting est ambitieux et alléchant avec toute une série de second rôles ( Hyppolite Girardot, Victor Belmondo, Geraldine Pailhas, Yvan Attal ...) chevronnés.

La grande question était de savoir qui allait bien pouvoir incarner BB?

La ressemblance impressionante de Julia de Nunez avec Bardot apporte une reponse assez convaincante à la question . On sera moins convaincu par celles des acteurs choisis pour se glisser dans la peau de ses celebres conquêtes ( trintignant, Bécaud , Distel ...).

Le fil conducteur de la série se résume d'ailleurs principalement au tableau de chasse de la propriétaire de la Madrague plutôt qu'à sa carrière cinématographique , même si la starification ultime et sans équivalent dont elle a fait l'objet est assez bien rendue . A cela s'ajoute son caractère trempé, son anti-conformisme, sa liberté provocatrice, ses caprices de stars et ses moments de faiblesses . Tout y est évoqué ...

Le problème , c'est qu'au delà de l'agréable image d'Epinal de Bardot et de la france des 30 glorieuses, on ne croit malheureusement jamais vraiment à ce qui nous est proposé.

Les péripéties manquent de rythme et le ton des acteurs sonnent souvent un peu faux .Si le talent plupart d'entre eux n'est pas à remettre en cause, ils sont probablement assez mal dirigés .A leur décharge , il est difficile d'avoir le charisme et la voix de bardot et de Trintigant ou la désinvolture d'un sacha Distel ...

Mais à l'arrivée, ca sonne quand même assez faux et parait un peu factice...

On finit donc par tourner un peu en rond et se lasser des caprices d'enfant gâtés et des aventures de BB tels qu'ils sont représentés dans cette fiction.

On aurait aimé plus de folie, de démesure et de rythme , à l'image du biopic "Cloclo" ou de "babylon", mais au final cela reste une série produite par France 2....

ldekerdrel
5
Écrit par

Créée

le 16 juin 2023

Critique lue 293 fois

4 j'aime

ldekerdrel

Écrit par

Critique lue 293 fois

4

D'autres avis sur Bardot

Bardot
ldekerdrel
5

B initials BB !

Bardot, au même titre que Marylin Monroe, est une icone absolue !A la fois actrice, sex symbol, icone de la mode , femme libre et libérée, garce, enfant gatée, activiste animalière et figure du...

le 16 juin 2023

4 j'aime

Bardot
LéoL_hermite
5

Et la 2... créa la fade

L'intérêt principal de la série est de proposer une certaine chronologie des évènenements initiaux du phénomène BB, pour ceux que cela intéresse. Par chance c'était mon cas.Mais aucune analyse n'est...

le 14 mai 2023

3 j'aime

Bardot
Val_Cancun
6

Allo maman, ici B.B.

Une mini-série pas exceptionnelle, loin de là, avec une succession de vignettes / cartes postales en guise de mise en scène de la part de Danièle Thompson, certaines scènes ou dialogues qui sonnent...

le 21 avr. 2024

2 j'aime

Du même critique

The Master
ldekerdrel
3

acte manqué ?

J'aurais aimé sincèrement dire du bien de The Master . Je suis un admirateur du travail de Paul Thomas Anderson depuis Boogie Nights, premier film stupéfiant qui aurait pu etre signé scorcese sans...

le 11 janv. 2013

34 j'aime

1

20 ans d'écart
ldekerdrel
5

Merci Pierre Niney

20 ans d'écart est un film qu'on a déjà vu mille fois . C'est une ROMCOM francaise, qui emprunte les codes des films américains du meme genre . Bien sur elle est belle, bien sur il est plein de...

le 8 mars 2013

21 j'aime

2

Le Prix à payer
ldekerdrel
6

Critique de Le Prix à payer par ldekerdrel

Le prix à payer est un film beaucoup plus intelligent qu'il en a l'air. Sous ses airs de comédie calibrée pour le prime-time du dimanche soir, le film est cependant beaucoup plus profond. Tout...

le 8 juil. 2012

15 j'aime

1