👉 1er juillet : Les extraits de commentaires sont à nouveau disponibles dans les feeds 🥳.
Et toutes les mises à jours sont à retrouver ici : journal de bord de SensCritique.

Annoncé comme la nouvelle série teen "consciente" et féministe, I May Destroy You a eu des retours plutôt intéressants. Dans le Londres populaire et divers, la jeune demoiselle, personnage principale, subit un viol qui va changer presque toute sa vie. De la méfiance face aux mecs, il y en a à chaque épisode. Parfois léger, parfois sérieux et désespérant, c'est finalement à partir du 4ème épisode que la série monte en puissance. Parfois, c'est très non-chalent parfois trop suffisant, ce qui ne permet pas pour le moment d'apprécier pleinement cette histoire féminine et complexe. J'ai par contre bien apprécié les références à la culture urbaine à travers la B.O par exemple. Pour finir sur des épisodes, dont le souvenir de son viol est partiellement évoquée jusqu'aux épisodes 11 et 12. Un final qui véritablement puissant - à multiples scénarios et aux effets particulièrement forts - notamment car on va

connaître le violeur de Arabella


Réalisatrice et actrice principal Michaela Coel que les anglais connaissent bien (dans un microcosme cinématographique) est éblouissante dans son rôle de jeune femme mal dans sa peau après ce terrible événement et qui ressort de multiples problématiques des femmes noires en Occident (du racisme des femmes, de la violence envers elles, de la vie familiale etc...)
Ce n'est pas forcément une série pour tout le monde, mais elle nous met clairement dedans même si le démarrage était pas forcément évident;

flowrak
8
Écrit par

il y a 2 ans

4 j'aime

3 commentaires

I May Destroy You
choufchouf
10

La meilleure série de 2020

"I may destroy you" c'est la mise en abyme d'une autofiction que l'héroïne et écrivaine Arabella est en train d'écrire sur sa vie. Cette jeune londonienne écrit, enquête, procrastine autour de ce qui...

Lire la critique

il y a plus d’un an

9 j'aime

I May Destroy You
Maxime_Fournier
6

Critique de I May Destroy You par Maxime Fournier

Malgré un point de vue fort, pertinent et encore trop peu développé dans le pop culture, I may destroy you se perd dans la richesse de son propos. Traitant de domination au sens large (patriarcat,...

Lire la critique

il y a 2 ans

9 j'aime

I May Destroy You
kassleb
5

Où je vieillis...

Il y a des moments dans la vie où on se rend compte qu'on n'est plus en phase. J'ai lu plusieurs critiques qui encensent cette série... et d'un point de vue extérieur, je peux les comprendre. Mais...

Lire la critique

il y a plus d’un an

7 j'aime

2

Lamb
flowrak
5
Lamb

Critique de Lamb par flowrak

Je me suis quand même beaucoup ennuyé dans ce film dramatique entrecoupé d'un thriller qui parfois pèse dans l'esprit du public. Avec Noomi Rapace qui finalement revient peu à peu dans des films...

Lire la critique

il y a 7 mois

5 j'aime

Judas and the Black Messiah
flowrak
4

Critique de Judas and the Black Messiah par flowrak

J'ai toujours bien pris à ces films biopic historiques de grandes figures de la cause noire. Avec Judas and the Black Messiah et au vue du duo d'acteurs qui découlent à savoir : Daniel Kaluuya et...

Lire la critique

il y a plus d’un an

5 j'aime

I May Destroy You
flowrak
8

Critique de I May Destroy You par flowrak

Annoncé comme la nouvelle série teen "consciente" et féministe, I May Destroy You a eu des retours plutôt intéressants. Dans le Londres populaire et divers, la jeune demoiselle, personnage...

Lire la critique

il y a 2 ans

4 j'aime

3