Avatar vincentbornert

Critiques de 20-100

@vincentbornert
Versus
  Suivre
Bande-annonce
7.7

Avec un sourire, la révolution

Depuis l’incontournable performance d’Heath Ledger dans le Dark Knight de Christopher Nolan, l’ombre du Joker plane sur les productions cinématographiques de DC, comme un idéal désormais hors de portée. L’échec de Suicide Squad n’a pas été sans enseignement de ce côté-ci : il y a bien un personnage intouchable dans cette mythologie, et même le talentueux Jared Leto, certes bridé par les... Lire l'avis à propos de Joker

4
Avatar vincentbornert
9
vincentbornert ·
Bande-annonce
7.1

L'Eté

Sixième long-métrage d’Abdellatif Kechiche, Mektoub my love : Canto uno plonge le spectateur au cœur d’un Eté forcément invincible, celui d’une légèreté méditerranéenne qui étreint les corps d’un groupe d’amis, tous un peu amants, tous animés par une chaleur de vie qui serait restée, selon Kechiche, au siècle dernier. En confiant sa caméra au jeune Amin, Parisien... Lire la critique de Mektoub, My Love : Canto uno

2
Avatar vincentbornert
7
vincentbornert ·
Bande-annonce
7.1

Wounded Knee

Auteur prolifique depuis Crazy Heart, scénariste inspiré et réalisateur talentueux, Scott Cooper retrouve Christian Bale cinq ans après l’excellent Out of the Furnace. Toujours aussi soucieux de mettre en scène l’espace étasunien dans ce qu’il a de plus âpre et de plus intime, le natif de Saint-Louis signe avec Hostiles un western aussi bien grandiose que violent, nous ramenant à la plus... Lire l'avis à propos de Hostiles

Avatar vincentbornert
8
vincentbornert ·
Bande-annonce
7.1

Suicide Squad

En 1994, quelques mois avant les Jeux Olympiques, la patineuse Nancy Kerrigan est agressée et blessée au genou. L’enquête remontera jusqu’aux proches et au staff de Tonya Harding, autre patineuse de la fédération étasunienne. Cette affaire, qui retient toute l’attention des spectateurs outre-Atlantique, mettra finalement un terme à la carrière en dents de scie d’Harding, première patineuse à... Lire l'avis à propos de Moi, Tonya

Avatar vincentbornert
6
vincentbornert ·
Bande-annonce
5.9

OSS 1812

Si chaque nouvelle comédie de Jean Dujardin semble être un pas de plus vers l’inévitable retour d’OSS 117, force est de constater que c’est bien dans le rôle d’Hubert Bonisseur de La Bath que nous préférons voir l’acteur. Alors que le récent Brice 3 a eu toutes les peines du monde pour réveiller la fibre nostalgique d’un public français très... Lire l'avis à propos de Le Retour du héros

Avatar vincentbornert
6
vincentbornert ·
Bande-annonce
6.3

Pain & Gain

Presque un an après la sortie du très bon Patriots Day de Peter Berg, qui abordait le sujet des attentats de Boston dans une perspective réaliste et centrée sur la traque des deux terroristes, c’est au tour de David Gordon Green de nous livrer son récit des événements, en épousant le point de vue de Jeff Bauman, une victime devenue le symbole de la tragédie du 15 avril 2013. Bien... Lire l'avis à propos de Stronger

Avatar vincentbornert
8
vincentbornert ·
Bande-annonce
4.6

First Class

Pourquoi s'échiner à rédiger une critique fournie, alors que Clint Eastwood lui-même n'a pas eu l'amabilité de creuser son sujet ? On saluera tout de même l'évidente envie de réalisme du cinéaste, qui signe sans doute ici l'une de ses réalisations les moins abouties, en dépit de toutes les belles intentions qu'il a pu mettre dans son projet de brosser le... Lire la critique de Le 15h17 pour Paris

2
Avatar vincentbornert
2
vincentbornert ·
Bande-annonce
6.0

Cassandre

Après avoir entamé son Grand Tour européen, Woody Allen renoue depuis trois ans avec l’Est étasunien, et plus particulièrement son New York natal, pour le plus grand plaisir de son public. Toujours aussi méticuleux lorsqu’il s’agit de porter à l’écran certains des lieux les plus emblématiques de la ville, le cinéaste esquisse avec Wonder... Lire l'avis à propos de Wonder Wheel

1
Avatar vincentbornert
7
vincentbornert ·
Bande-annonce
7.5

Beat Generation

Mythifié et mythifiant, le Septième Art a toujours été l’occasion pour les cinéastes de mettre en scène les grandes figures de leur époque, consacrant ainsi leur popularité et remodelant leur légende. Loin de vouloir esquisser une véritable biographie, Arthur Penn signe en 1967 avec Bonnie and Clyde l’une des œuvres les plus marquantes de la cinéphilie populaire étasunienne. Emblématique de... Lire la critique de Bonnie et Clyde

Avatar vincentbornert
8
vincentbornert ·
Bande-annonce
6.2

L'homme qui sourit

Après avoir rendu les griffes au terme d’un Logan poussiéreux et tragique l’été dernier, Hugh Jackman revient à un cinéma plus coloré, mais pas moins surprenant que la réalisation de James Mangold. Toujours animé par la même passion de la scène, l’acteur retrouve cette fois-ci non pas un héros, mais des thèmes qui lui sont familiers : le spectacle et l’illusion, au... Lire l'avis à propos de The Greatest Showman

1
Avatar vincentbornert
7
vincentbornert ·