Avatar Jean-Mariage

Critiques de Jean Mariage

@Jean-Mariage
Versus
  Suivre
Bande-annonce
6.8

Un Fulci de bonne tenue

Souvent considéré comme un giallo, L’emmurée vivante est surtout un thriller paranormal dans lequel l’héroïne doit trouver le sens des images mentales terrifiantes qu’elle perçoit. Le film fait penser à Profondo rosso de Dario Argento mais aussi à tous les films, à commencer par Rebecca et Soupçons d’Alfred Hitchcock, en ce qui concerne le doute vis-à-vis de son conjoint. Il y a aussi... Lire la critique de L'Emmurée vivante

Avatar Jean-Mariage
7
Jean-Mariage ·
Bande-annonce
5.2

Une demie réussite

La maison sous les arbres est un film peu connu de René Clément, ce qui peut se comprendre dans la mesure où il est, en partie, « raté ». Tout ce qui concerne le portrait de Jill, magnifiquement interprétée par Faye Dunaway, est vraiment excellent, et René Clément parvient, dès le départ, à maintenir une angoisse diffuse jusqu’au milieu du film environ. De même, Paris est magnifiquement filmé... Lire l'avis à propos de La Maison sous les arbres

Avatar Jean-Mariage
6
Jean-Mariage ·
8.4

Sublime !

Sherlock Junior est un chef d’œuvre qui est à la fois burlesque, poétique et, surtout, onirique. La séquence dans laquelle le projectionniste rêve et s’introduit dans le film qu’il est en train de projeter est tout simplement sublime et a probablement inspiré Woody Allen pour La rose pourpre du Caire. Les trucages sont étonnants pour l’époque et les cascades, elles réalisées sans trucage,... Lire l'avis à propos de Sherlock Junior

Avatar Jean-Mariage
10
Jean-Mariage ·
7.7

Un chef-d'œuvre à tous les points de vue

Un chef-d'œuvre à tous les points de vue. Splendide cinémascope noir et blanc, splendides mouvements de caméra, splendides plans séquences jamais gratuits. Le réalisateur lance très adroitement le spectateur sur des fausses pistes et la fin est digne d’un grand Hitchcock. Il faut signaler aussi le générique, génial, de Saul Bass ! Pour les Nancéiens, le film se trouve en DVD à la médiathèque... Lire la critique de Bunny Lake a disparu

Avatar Jean-Mariage
8
Jean-Mariage ·
Bande-annonce
6.3

Un petit parfum de Norman Bates

Willard est surtout le portrait psychologique d’un jeune homme perturbé vivant reclu dans sa grande maison familiale et hanté par une mère castratrice. Il y a ici un petit parfum de Norman Bates dans le chef-d’œuvre d’Alfred Hitchcock, Psychose. Le film vaut surtout par l’extraordinaire travail réalisé sur une multitude de rats, ainsi que par son casting : Bruce Davison excellent dans le rôle... Lire l'avis à propos de Willard

1
Avatar Jean-Mariage
7
Jean-Mariage ·
Bande-annonce
6.6

Le jeu en vaut-il la chandelle ?

La compréhension du film demande vraiment beaucoup d’attention et suppose au moins une deuxième vision. On peut être aidé aussi par cette déclaration du réalisateur "C'est un homme qui décide de quitter sa maitresse pour revenir vers sa femme. On voit l'histoire depuis le point de vue son subconscient". De ce fait, Enemy, si l’on fait attention aux indices et aux détails parsemés dans le film... Lire l'avis à propos de Enemy

Avatar Jean-Mariage
7
Jean-Mariage ·
6.6

Allégorie très réussie

Le mort-vivant sort en 1974 peu après le retrait officiel des troupes américaines du Vietnam. Il est caractéristique du cinéma indépendant des années 1970 et il est l’un des premiers films qui traite, de façon allégorique, du retour des soldats dans leur famille, des traumatismes subis, et de l’impossible réadaptation à une vie normale après l’enfer du Vietnam. Mais c’est aussi un très bon... Lire l'avis à propos de Le Mort-vivant

Avatar Jean-Mariage
7
Jean-Mariage ·
Bande-annonce
8.0

Le N&B et le sens des cadrages sont admirables.

Le film le plus célèbre de Bergman et, même si je ne pense pas que ce soit son meilleur, il faut bien reconnaître que plusieurs séquences sont inoubliables et que le N&B et le sens des cadrages sont admirables. « Est-ce qu'on peut jouer aux échecs avec la Mort ? Bien sûr que non, on perd toujours. Aujourd'hui, on peut aller voir toutes sortes de spécialistes afin de contrer, ne serait-ce... Lire l'avis à propos de Le Septième Sceau

Avatar Jean-Mariage
8
Jean-Mariage ·
-

Pour les amateurs indulgents de séries Z

Le film fait à la fois penser à un film de loup-garou mais il semble surtout très « inspiré » (c’est le moins que l’on puisse dire) par The devil bat (La chauve-souris du diable) de Jean Yarbrough réalisé deux ans plus tôt, George Zucco prenant ici la relève de Bela Lugosi dans le rôle du savant dément qui se venge de ceux qui l’ont méprisé. Le film, avec un peu d’indulgence et d’amour pour... Lire l'avis à propos de The Mad Monster

Avatar Jean-Mariage
4
Jean-Mariage ·
Bande-annonce
7.5

Grand classique

« A l ‘époque les écrans regorgeaient de comédies, musicales ou non, brillantes, ensoleillées et grouillantes de figuration. Et voilà que j’arrivais avec ma boîte de nuit vide, ma brume, ma grisaille, mon pavé mouillé et mon réverbère. » écrit Marcel Carné dans ses Mémoires et il est vrai que le film est incroyablement désenchanté, à tel point qu’il fut accusé d’être en partie responsable de... Lire l'avis à propos de Le Quai des brumes

Avatar Jean-Mariage
8
Jean-Mariage ·