Avatar Joro Andrianasolo

Critiques de Joro Andrianasolo

Versus
  Suivre
Bande-annonce
7.8

Critique de Incendies par Joro Andrianasolo

Jusqu'à hier je ne connaissais que de nom cette oeuvre que beaucoup considèrent fondatrice dans la carrière remarquable de Denis Villeneuve. Pas de suspens, la renommée est méritée. Le rythme est patient, mais ça les habitués de Villeneuve n'en seront pas choqués. Pour ma part, ce qui déstabilise c'est au départ les dialogues en québécois. Mais cela ne dure qu'un temps. Celui... Lire la critique de Incendies

Avatar Joro Andrianasolo
8
Joro Andrianasolo ·
Bande-annonce
5.5

Critique de Jay et Bob contre-attaquent… encore par Joro Andrianasolo

C'est pas parfait, mais on sent la volonté sincère de la part de Kevin Smith de poser une oeuvre synthèse de sa carrière, non sans une bonne dose d'autoderision. C'est peut-être pas aussi drôle que ne furent ses films passés majeurs, au moins jusqu'au 1er Jay & Silent Bob et Clerks 2, mais, un peu comme Dogma et les deux épisodes de Clerks, ça renferme un propos de fond plus... Lire la critique de Jay et Bob contre-attaquent… encore

1
Avatar Joro Andrianasolo
7
Joro Andrianasolo ·
Bande-annonce
7.4

Critique de Bodied par Joro Andrianasolo

Suite spirituelle d'8 mile, délaissant Detroit pour des allers-retours entre LA et New-York et remplaçant le jeune white trash paumé par un étudiant en littérature, qui va lui aussi s'immerger dans le milieu des battles de rap. Adam, est fasciné par l'utilisation du mot "nigga" lors des joutes verbales de rue, à un tel point qu'il veut en faire le thème de sa thèse. Accompagné de sa... Lire l'avis à propos de Bodied

Avatar Joro Andrianasolo
8
Joro Andrianasolo ·
Bande-annonce
6.8

Critique de Hard Day par Joro Andrianasolo

Ça devrait même plutôt s'appeler Hard week, parce que j'ai du mal à croire que l'avalanche d'emmerdes qui tombe sur le personnage principal ne surviennent qu'en une journée. Ko Gun-soo, un policier plus ou moins corrompu se retrouve emmêlé dans une sombre affaire impliquant d'autres représentants de l'ordre aux mains encore plus sales que les siennes lorsqu'il écrase accidentellement... Lire l'avis à propos de Hard Day

Avatar Joro Andrianasolo
8
Joro Andrianasolo ·
Écouter
-

Critique de For the Imperium par Joro Andrianasolo

« La vie c’est comme une boîte de chocolat, on ne sait jamais sur quoi on va tomber » nous disait ce bon vieux Forrest Gump. For The Imperium c’est exactement ça, on n’est jamais sûr de ce qui nous attend. Ce dont on peut être sûr en revanche, c’est que ces mecs sont complètement fous. Mélanger tout et n’importe quoi, ils ne seront pas les premiers à le faire. Les combinaisons... Lire l'avis à propos de For the Imperium

Avatar Joro Andrianasolo
9
Joro Andrianasolo ·
Bande-annonce
5.9

Critique de Seoul Station par Joro Andrianasolo

Finalement assez peu lié à Train to Busan, leur seul point commun étant les zombies, les gares et la Corée du Sud. Une préquelle qui ne perd pas de temps à essayer d'expliquer l'origine de l'infection pour mieux s'attarder sur la survie dans le cadre d'une invasion de morts vivants, telle qu'elle est vécue par les couches défavorisées de la population (sdf, prostituées ...... Lire l'avis à propos de Seoul Station

Avatar Joro Andrianasolo
8
Joro Andrianasolo ·
Bande-annonce
7.8

Critique de Joker par Joro Andrianasolo

Il y aurait tellement à dire sur ce Joker ... en bien et en mal. En bien: la performance de Joaquin Phoenix est superbe. Monstrueux de justesse dans son incarnation de la détresse et du handicap incompris. En bien, et en mal: ces plans icôniques que l'on ne finit plus de compter, tant ils sont nombreux: les marches, le "couronnement" symbolique, l'entrée sur scène ... et ce final à... Lire la critique de Joker

Avatar Joro Andrianasolo
7
Joro Andrianasolo ·
Bande-annonce
5.9

Critique de Triple frontière par Joro Andrianasolo

Une bande de plus ou moins anciens militaires (certains reconvertis, d'autres exercent à peu près à mi-temps ou sont devenus instructeurs) ont pour mission de faire un repérage au niveau de la planque d'un richissime trafiquant de drogue latino-américain, en prévision d'une intervention armée à venir. Par appât du gain, ils décident de braquer la maison et d'éliminer le trafiquant eux-même,... Lire la critique de Triple frontière

Avatar Joro Andrianasolo
7
Joro Andrianasolo ·
Bande-annonce
5.7

Critique de Nicky Larson et le Parfum de Cupidon par Joro Andrianasolo

Ça a été drôle par moment, et ça sent l'hommage sincère à la version française du dessin animé. Par contre, je trouve dommage qu'ils se soient à ce point acharnés à montrer le Nicky gros con obsédé, et presque pas son caractère plus élégant/poseur. Parce c'est bien ce contraste entre ses deux personnalités qui faisaient le principal intérêt du manga et de l'anime dont il est tiré.... Lire l'avis à propos de Nicky Larson et le Parfum de Cupidon

Avatar Joro Andrianasolo
6
Joro Andrianasolo ·
Bande-annonce
2.3

Critique de Alad'2 par Joro Andrianasolo

Regardé contre mon gré. Et tout ce qu'il y a à dire sur ce film peut être résumé par ce que dit le gamin à lunettes dans l'avion: "tu vois pas que tu m'emmerdes avec tes histoires là ?". Ajoutez à ça la quantité de vannes même pas dignes d'un enfant apprenant à parler répétées ad nauseam. On ne peut pas donner de note négative, mais ce film le mériterait bien. Lire l'avis à propos de Alad'2

Avatar Joro Andrianasolo
1
Joro Andrianasolo ·