Comm' si mon cœur penchait

Avis sur Comm’ si la terre penchait

Avatar takeshi29
Critique publiée par le

Le 18 mars 2013 a été un grand jour pour moi, celui où j'ai pu découvrir 13 pépites, 13 trésors cachés. En effet, dans le si bien nommé "Paradis retrouvé" (1), Christophe a dévoilé ces démos datant des années 70 et 80, retravaillées avec du matériel moderne, et restées totalement inédites à ce jour. SC semblait ignorer l'existence de cette merveille mais l'erreur est réparée et pour fêter cette bonne nouvelle, j'ai décidé de déclarer ici-même à quel point j'admire Christophe, en premier lieu en tant qu'artiste mais aussi en tant qu'homme.

L'excuse était trop belle pour ressortir de mes étagères toute sa discographie et pour tout réécouter pour la millième fois. Je vais débuter ce voyage en Christophie par LE disque, celui qui représente le mieux ce grand créateur étrange.

Et pour compléter ces critiques, j'ai créé une petite liste (dans laquelle vous pourrez trouver des liens renvoyant aux critiques du reste de sa discograhie) (2) qui se remplira au fur et à mesure de mon périple.

Pendant longtemps, Christophe n'a été pour moi qu'un chanteur de variété parmi tant d'autres, un de ses innombrable faiseurs de tubes qui rimait avec Yéyé, Salut les copains ou scopitones.

Comme beaucoup de personnes de ma génération, j'ai écouté avec grand bonheur les 45 T de mes parents, au milieu desquels se trouvaient "Aline", "Les Marionnettes", "Excusez-moi, Monsieur le professeur" ou les sublimes "Mots bleus".

Puis un jour, à l'adolescence, lorsque la passion pour la musique a commencé à me dévorer, je suis tombé sur l'album "Les Paradis perdus" (3). Ce jour-là restera celui d'une rencontre artistique qui ne s'est jamais démentie jusqu'à ce jour, rencontre aussi importante qu'ont pu l'être celles avec Cash, Drake, Manset ou encore Bashung. J'ai alors compris qui était Christophe, ou plutôt Daniel Bevilacqua.

J'ai écouté cet album des dizaines de fois, et je me suis définitivement plongé dans le monde de cet artiste tellement différent, loin, très loin de tous les chanteurs formatés, construits de toutes pièces dans les années 60 par des producteurs et des maisons de disques.

Comme tous les chanteurs de son époque, Christophe est devenu aux yeux du grand public un has-been, il n'a plus trusté le haut des charts mais a continué dans son coin à expérimenter, à bidouiller des musiques étranges dont personne ne voulait, tant elles étaient éloignées des standards commerciaux de l'époque.

Au volant de ses bolides, il roulait des heures et des heures, créant dans son cerveau étrange la bande-son de ses nuits. Pendant une quinzaine d'années, il a disparu du paysage musical pour finalement revenir avec le magnifique mais incompris "Bevilacqua" (4).

Il lui faudra alors cinq années supplémentaires pour se remettre de cet échec. On aurait pu craindre à cette époque que notre oiseau de nuit ne soit dans l'obligation de rejoindre tous ces chanteurs en mal de succès, réduits à se produire devant des publics de maisons de retraite. Mais ce serait mal connaitre le bonhomme. Pour lui, point d'Age tendre et têtes de bois mais une résurrection absolue marquée en 2001 par la sortie de l'album dont il avait toujours rêvé : "Comm' si la terre penchait".

Après ce long discours, je ne vais pas me lancer dans une critique classique de cet album, je ne vais pas vous dire tel morceau est comme ci tel autre est comme ça. Non car comme souvent avec les très grands albums, "Comm' si la terre penchait" ne s'explique pas, il se vit, se ressent. De préférence la nuit, les yeux fermés, une cigarette dans une main, un verre de vin dans l'autre. En 1978 sortait l'album "Le Beau bizarre" (5) et c'est ainsi que pourrait se nommer celui-ci. Beau, bizarre, envoutant, charnel...

"Comm' si la terre penchait" n'est pas un disque, c'est un roman, un film, un voyage en terre inconnue.

http://www.dailymotion.com/video/x6ud1f_christophe-la-man-mal-comme_music
http://youtu.be/PG4qb2KobT8

Et si vous voulez passer 45 minutes en compagnie de cet extra-terrestre : http://youtu.be/e9BKpoiGF08

(1) http://www.senscritique.com/album/Paradis_retrouve/critique/21189539
(2) http://www.senscritique.com/liste/Et_j_ai_crie_crie_Christophe_pour_qu_il_revienne/218039
(3) http://www.senscritique.com/album/Les_Paradis_Perdus/critique/20788876
(4) http://www.senscritique.com/album/Bevilacqua/critique/20788851
(5) http://www.senscritique.com/album/Le_Beau_Bizarre/critique/22284643

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1216 fois
25 apprécient

takeshi29 a ajouté cet album à 9 listes Comm’ si la terre penchait

Autres actions de takeshi29 Comm’ si la terre penchait