Tu ne trouves pas Rien 100 rien de Jul ? C'est normal : nous rencontrons un petit problème avec la base de données Musique. On vous tient au courant.

Avis sur

Reggatta de Blanc

Avatar nico94
Critique publiée par le

Sorti un an après « Outlandos d'Amour » voici le second album de Police, celui de la consécration mondiale.
Se situant à la fois dans une certaine mesure dans la continuité du premier album il n'en demeure pas moins assez différent (mais niveau qualité je les place quasiment sur un pied d'égalité); ce qui fait la différence, au delà des compositions, c'est la voix, que j'appréciais modéremment sur « Outlandos d'Amour » ; là Sting s'est amélioré et la qualité des morceaux s'en ressent .
A la différence du premier album je ne vois pas de titres faibles (allez en cherchant bien un ou deux sur la deuxième partie), pas de baisse de régime.
Police excelle dans cette fusion entre rock, pop énergique et reggae et même parfois des passages « jazzy ».
« Reggatta de Blanc » est moins influencé par le « punk rock » mais la voix est meillleure et il y a également plus de maturité et de maîtrise instrumentale. C'est un peu plus pop mais de la pop énergique et tonique.
Pas la peine de présenter « Message in a bottle  qui ouvre l'album, c'est une très bonne chanson avec de très bonnes mélodies, une belle instrumentation, un hit mérité.
« Reggatta de Blanc » (le titre) est également excellent, quasiment instrumental où les trois musiciens montrent leur talent (et ils en ont à revendre ) , d'ailleurs tout au long de l'album l'osmose entre les musiciens crèvent les oreilles .
Avec « It's allright » on retrouve les influences « punk rock » du Police des débuts.
« Bring on the night » encore un titre lumineux aux influences jazzy reggae
« Deathwish » : ah le son de l'intro basse/batterie et la guitare qui intervient ensuite par petites touches...c'est ça le Police que j'aime.
« Walking on the moon » encore un tube, du rock/reggae impeccable, l'impression d'être en apesenteur.
Avec « The bed is too big without you » et surtout « On any other day » on baisse d'un niveau mais ça reste correct.
Puis vient « Contact » je ne sais pas trop pourquoi mais j'ai toujouts considéré ce titre comme l'un des tout meilleurs de l'album, une basse grandiose et la voix de Sting enfin comme je l'aime.
On peut encore citer « Does everyone stare » encore un titre intéressant pour la mélodie.
C'est diversifié mais pas éparpillé, c'est plus compact et plus cohérent à mon goût que le premier album, plus de maturité.
« Reggatta de Blanc » c'est la grande classe, de la pop énergique, des titres accrocheurs et travaillés.
Et en plus on a deux « tubes » réussis et plein de bons titres de bonne facture.
L'âge d'or de Police et un certain âge d'or de la radio aussi où l'on pouvait y entendre régulièrement de la bonne pop et du rock sur les ondes (Eagles, Supertramp, Police, XTC, Bowie, Springsteen, Téléphone...). N'y voyez pas de nostalgie de ma part juste un constat ; franchement qu'en 2019 on passe du rock ou pas à la radio me laisse assez indifférent ! Mais il n'empêche qu'à 12 ans c'est à la radio que j'ai découvert « Message in a bottle » et « Walking on the moon ».
Ensuite viendra le troisième album « Zenyatta  Modatta » moins bon en général à tout niveau à commencer par les hits (et surtout le complètement raté « De Do do do De da da da », Police choisissant un peu la facilité) mais ne boudons pas notre plaisir avec « Reggatta de Blanc ».

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 30 fois
1 apprécie

Autres actions de nico94 Reggatta de Blanc