Le rap, genre conditionné, genre condamné à être calibré. Confondu avec la merde et l'auto-tune. Manquant d'un symbole incontestable comme Bob Marley avec le reggae ou Elvis Presley dans le rock. Mais largement le genre le plus prisé dans la jeunesse, même aveuglement, ce qui a fini par dénaturer le rap : les rappeurs racontent tout et n'importe quoi, sauf les vrais problèmes sociaux ; manque de bol, c'est la ligne directrice du genre au départ. Pour ma part, je trouve ce genre hyper-intéressant. Mais il est tellement exercé par tant de bouffons innombrables que je ne trouve pas mon pendant dans ce genre, contrairement au rock ou à la chanson française. Les "rappeurs", aujourd'hui en tout cas, chouinent, sont narcissiques et prostituent leurs musiques pour passer à la radio, tout le contraire de ce qu'était censé représenter le genre à la base. C'est triste, car quoi de plus libre qu'un genre musical destiné à parler des difficultés du Peuple sur une instru soulignant la noirceur du propos ?
Mais il n'y en a qu'un seul pour moi qui non seulement parle vraiment des problèmes des générations actuelles, mais en plus a façonné un personnage modeste, un anti-héros identifiable pour tous: Orelsan. Le seul rappeur, par conséquence, qui a mon respect, et pas qu'un peu. Et c'est pas faute d'avoir chercher d'autres, mais à chaque fois c'est le même rappeur "j'ai pas changé j'oublie pas d'où je viens" (ouais je te crois bonhomme, c'est sûr qu'après des milliers de ventes, on est toujours la même personne...). Contrairement à d'autres, comme Nekfeu et BigFlo et Oli par exemples (même si ils ne sont pas exempts de qualités), il ne se pose jamais en modèle, il ne juge pas n'importe qui n'importe comment, et surtout ne se prend pas au sérieux, comme un représentant d'une Pensée mise en commun. C'est le seul à faire ça... C'est pas si compliqué...
Après un "Perdu d'avance" très prometteur avec de superbes chansons ("Peur de l'échec" est d'une sincérité carrément unique), avant le projet Casseurs Flowters, "Le chant des sirènes" est sorti comme une bombe dans la mare d'eau. Faut dire qu'on n'est plus habitués à entendre ce genre de son, du vrai rap ! Orelsan a redonné les lettres de noblesse à ce genre que le public a mutilé. Et "le chant des sirènes" est mon album de référence du rap, malgré son titre qu'on ne peut pas qualifier d'original. Tout y est: un condensé des souffrances, des barrières, des mirages que les jeunes (et les plus vieux) subissent quotidiennement. A part "Mauvaise idée" (malgré qu'il ait un côté un peu rigolo) et "Des trous dans la tête", très banal et dispensable, il n'y a que des grandes chansons. Skread fait des instrumentations magnifiques (surtout "Finir mal", bouleversant) et le duo avec Gringe est, effectivement, super-cool. Que ce soit avec des chansons hyper-violentes ("2010", "Plus rien ne m'étonne" et le fameux "Suicide Social" qui va longtemps rester comme la dernière chanson de rap pure à mon avis, et également le chef d’œuvre d'Orelsan tout court), des chansons tristement lucides ("Elle viendra quand même" ou "la petite marchande de porte-clefs", qui ose enfin parler de ce sujet épineux), des chansons plus optimistes ("La Terre est ronde", plutôt agréable, ou "Raelsan") ou des chansons revendiquant un auto-portrait assumé ("Double-vie", "la morale" et "si seul", qui crée à eux trois un excellent tableau de la jeunesse des années 2010 sur trois plans différents !), Orelsan a une plume en or et ficèle des paroles passionnantes. Roi du punchline, cohérent sur les différents domaines, intelligent et déconneur à la fois, c'est un régal de l'écouter.
Orelsan est de plus en plus réhabilité, et les jeunes l'écoute de plus en plus, notamment pour ses clips qui eux aussi relèvent un peu le niveau actuel. Je ne peux qu'encourager. Longue carrière à Orelsan ! Et qu'il reste lui-même !

Le Chant des sirènes
Alex-La-Biche
9

Le chant du cygne

J’rêvais d’être connu en jouant aux p'tites voitures Maintenant les labels et les groupies veulent ma signature Oui j’assure, j’suis l'génie qu’a écrit "Sale pute" J’aimais pas...

il y a 6 ans

43 j'aime

7

Le Chant des sirènes
Thomas_Dekker
8

Dites à la ménagère qu’on a ressuscité cloclo !

La première chanson que j’ai écouté de lui, c’était « Saint-Valentin » ; évidemment Orelsan me semblait être un rappeur pornographique à qui toute notion de « bon goût » était étrangère. Et puis je...

il y a 10 ans

26 j'aime

4

Le Chant des sirènes
Pish
8

Critique de Le Chant des sirènes par Pish

Je ne m'étais jamais intéressé à Orelsan, suivant d'une oreille distraite ses déboires festivaliers et les répercussions de "Sale Pute". En distillant ses clips (Raëlsan, 1990, Suicide social) au...

il y a 11 ans

23 j'aime

5

Il était une fois dans l'Ouest
Billy98
10

MA BIBLE

Mon film préféré. La plus grosse claque artistique de ma vie. Une influence dans ma vie. Un éternel compagnon de route. Le cinéma à l'état pur et au summum. Oui, vraiment ma Bible à moi. Je connais...

il y a 6 ans

29 j'aime

12

Lulu
Billy98
10
Lulu

Jamais été aussi désespéré, et jamais été aussi beau (attention: pavé)

Le Manifeste... Projet débuté par un court-métrage majestueux, accentué de poèmes en prose envoyés par satellite, entretenant le mystère, son but semble vraiment de dire: prenons notre temps pour...

il y a 5 ans

27 j'aime

10

The Voice : La Plus Belle Voix
Billy98
2

Le mensonge

Je ne reproche pas à cette émission d'être une grosse production TF1. Après tout, les paillettes attirent les audiences, et plus les audiences augmentent plus les attentes montent, c'est normal. Je...

il y a 5 ans

17 j'aime

7