Couverture Capitaine Albator, le pirate de l'espace : L'Intégrale

Capitaine Albator, le pirate de l'espace : L'Intégrale

(1977)

Uchū kaizoku Kyaputan Hārokku

12345678910
Quand ?
7.3
  1. 0
  2. 1
  3. 2
  4. 8
  5. 24
  6. 57
  7. 165
  8. 133
  9. 61
  10. 33
  • 484
  • 63
  • 183
  • 15

En 2977, la Terre est soumise à un ordre mondial imposé par un gouvernement dictatorial et démissionnaire. La seule solution pour lutter est de se mettre "hors-la-loi".

Match des critiques
les meilleurs avis
Capitaine Albator, le pirate de l'espace : L'Intégrale
VS
Nostalgie, quand tu nous tiens!

Aaaaah Albator, je me rappelle quand j'étais plus jeune et que je rentrais de cours, j'allumais très vite la télé pour regarder ce dessin animé. Ce dessin animé n'est pas vraiment de ma génération, mais les multiples rediffusions m'ont permis de grandir avec. Étant dans une période assez nostalgique, je me suis mis en tête de lire le manga, histoire de me rappeler le bon vieux temps. Malheureusement, celui-ci n'est pas du tout complet, et c'est bien dommage. Il n'est qu'en 5 volumes, et à la...

4 2
Déception

Albator est un classique. C'est indiscutable! Mais un classique est-il forcément un chef d'oeuvre? Là, c'est moins clair. En plus, c'est un classique de notre enfance, ce qui rend la chose encore moins objective. Je dois avouer ici que ce classique a mal vieilli. Les remarques misogynes laissent un goût amer. C'est comme si les relations sociales d'une époque future étaient calquées sur la réalité des années 70-80. Ça ne le fait pas pour moi. Le scénario aurait pu être plus poussé.... Lire l'avis à propos de Capitaine Albator, le pirate de l'espace : L'Intégrale

Critiques : avis d'internautes (23)

Capitaine Albator, le pirate de l'espace : L'Intégrale
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
« Albator, Albator
 ; Du fond de la nuit d'or ;
 Albator, Albator »

En tête de gondole de mon libraire préféré, les 1100 pages de l’intégrale m’intriguaient depuis des mois. Mon esprit, formaté depuis son plus jeune âge à la BD franco-belge de 48 pages, renâclait à concevoir un tel objet. L’Albator de 1978 évoque en moi un générique inoubliable à la ritournelle lancinante : « Le bel Atlantis est ton vaisseau ;
 Le pavillon noir est son... Lire la critique de Capitaine Albator, le pirate de l'espace : L'Intégrale

18 2
Avatar Step de Boisse
9
Step de Boisse ·
Black sails.

Avant d'être le héros préféré des petits français à partir de 1980, Albator (ou Harlock en VO), le corsaire de l'espace, eu droit à un manga en cinq volumes publiés entre 1977 et 1979. Pris par la série animée diffusée simultanément au Japon et par d'autres projets, son créateur, Leiji Matsumoto, n'eu jamais l'occasion de l'achever, laissant le manga papier sur une fin ouverte. A l'inverse de... Lire l'avis à propos de Capitaine Albator, le pirate de l'espace : L'Intégrale

15 2
Avatar Gand-Alf
8
Gand-Alf ·
Un Classique !

Albator (Harlock en V.O) est surtout connu chez nous pour ses adaptations animées. Si la première apparition d’Albator date de 1969, le manga dont est tiré l’animé dont il est question ici a été publié au Japon entre 1977 et 1979. Le personnage d’Albator/Harlock apparait dans une dizaine d’œuvre de Leiji Matsumoto (Galaxy Express 999, Gun Frontier, Queen Emeraldas…) et nombre de films, OAV etc.... Lire la critique de Capitaine Albator, le pirate de l'espace : L'Intégrale

2
Avatar Lupin_the_third
8
Lupin_the_third ·
Découverte
Au départ, Albator naviguait dans un océan de papier

En grand fan des deux séries animées principales, ce gros pavé m'a toujours fait de l'œil à mon Cultura. À chaque visite, je me disais qu'un jour je finirai bien par me le prendre. Mais voilà, le format manga me rebute avec son noir et blanc et ses pages riquiquis, sans parler des sujets traités très souvent idiots. De plus, mon unique expérience dans le domaine s'est soldée par un échec... Lire la critique de Capitaine Albator, le pirate de l'espace : L'Intégrale

7 7
Avatar Libellool
10
Libellool ·
Dans l'espace, personne ne vous entendra vous soûler...

Ah Albator ! Quelle série de fou ce fut, et quel bon manga ça a été ! Donc pour l'histoire, nous sommes en 2977, époque où tous les hommes (ou presque) sont devenus des larves impuissantes uniquement tournées vers la consommation et n'ayant plus aucune soif de liberté ou d'exploration bien qu'ils soient largement capables de concevoir des vaisseaux pour partir explorer l'univers... Lire la critique de Capitaine Albator, le pirate de l'espace : L'Intégrale

2
Avatar Arkeniax
8
Arkeniax ·
Toutes les critiques du manga Capitaine Albator, le pirate de l'espace :... (23)
Vous pourriez également aimer...