Gangsta Paradise

Avis sur Golden Wind - JoJo's Bizarre Adventure, saga 5

Avatar ZanickPolterski
Critique publiée par le

Golden Wind, cinquième saga du manga d'Hirohiko Araki, JoJo's Bizarre Adventure. Comme chaque saga, on a le droit à des nouveaux protagonistes, une nouvelle histoire, une ribambelle de combat, et plein de nouveaux Stands.

Bien que chaque partie de ce manga peut se lire indépendamment les unes des autres, celle-ci requiert quelques pré-requis tout de même, car certains personnages des parties précédentes sont présents, des événements passés sont relatés également, et peu d'explications sont données sur le fonctionnement des Stands. Néanmoins, si vous ne voulez pas vous spoiler en cherchant des résumés des parties précédentes, sans ces pré-requis le plaisir de lecture Golden Wind n'est pas entaché.

En terme d'histoire, on suit la destinée d'une bande de mafieux qui, à la suite de plusieurs missions, veulent affronter leur boss pour tenter de changer le mode de fonctionnement de la mafia. Du coup, on n'a pas un héros unique mais une belle bande d'italiens beaux gosses chacun avec sa propre personnalité, ça permet de varier les plaisirs lors de la lecture. L'histoire en elle-même est très accessible et ne retourne pas des montagnes, mais attendez vous à de très bonnes surprises, et des retournements de situations ainsi que des moments magiques qui vous laisseront sur le cul. Petit conseil, lisez au moins la partie 3 avant Golden Wind.

Premier point fort des aventures de JoJo, chaque saga se déroule dans un pays/des pays différent(s), ici on est en Italie, et je tiens à dire un grand merci à l'auteur, car il retranscrit ce pays de la meilleur manière qui soit. Autant le design des personnages, les noms, leurs attitudes et habitudes, tout est parfait, ça permet de se projeter au pays des belles voitures rouges tout en étant assis dans son salon.

Autre point fort du récit, les combats. Hirohiko Araki est un metteur en scène hors-pair, les Stands, tous très ingénieux et originaux, permettent de nous faire vivre des combats incroyables, le pouvoir stand du JoJo de cette saga, Giorno Giovana, est excellent et son utilité est poussée jusqu'au bout de l'originalité, d'autres comme Metallica, Moody Blues, King Crimson ou Stinky Fingers nous démontrent une fois encore que l'auteur est un vrai génie, et que son ingéniosité est sans limite. Chaque pouvoir stand est exploité comme il le faut, aucun combat n'est à jeté, on aura nos préférences, mais tout est bon.

Comme à son habitude, Araki a un trait que j'affectionne tout particulierement, un style fin, ses personnages prennent toujours ces poses si déstructurées, le design vestimentaire est toujours bizarre mais qu'est ce que c'est beau. Et puis le découpage des cases est toujours particulié, des cases rondes, en losanges, et autres formes atypiques, excellent.

L'aventure est intense sur la quasi-totalité des tomes, j'ai tout de même trouvé qu'il y avait une mini baisse de régime au milieu du récit, par contre le début et la fin sont vraiment excellent.

Encore une fois, la lecture des cette aventure "bizarre" me laissera une grande joie, et Araki démontre que son oeuvre est en marge du reste des mangas, une vraie fraicheur.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1429 fois
6 apprécient

ZanickPolterski a ajouté ce manga à 4 listes Golden Wind - JoJo's Bizarre Adventure, saga 5

Autres actions de ZanickPolterski Golden Wind - JoJo's Bizarre Adventure, saga 5