👉 On vous partage notre 1er bilan de la nouvelle version de SensCritique.
Continuez à suivre l'avancée du site sur journal de bord.

Critiques de Moi, ce que j'aime, c'est les monstres, tome 1

EricDebarnot
10
Eric BBYoda

LE livre de cette décennie (... de ce siècle ?)

On a beaucoup de chance si, une fois par décennie, apparaît une œuvre d'Art qui révolutionne totalement le domaine dans lequel elle s'inscrit... et qui en plus provoque chez le public une remise en...

Lire la critique

il y a 3 ans

guyness
9
guyness

Roman grafreak

Je ne sais pas si, comme moi, vous éprouvez les plus grandes difficultés à vous faire une idée de l'atmosphère d'une BD en la feuilletant. Le graphisme propre à chacune d'entre elles est si lié à son...

Lire la critique

il y a 3 ans

Gritchh
9
Gritchh

Mises en abyme

La qualification de "roman graphique" n'a jamais été aussi adaptée. En effet, la narration associe, comme dans un roman, de nombreux thèmes et plusieurs histoires qui se superposent, dans une...

Lire la critique

il y a 3 ans

SanFelice
10
SanFelice

Sans les monstres, la vie serait bien fadasse

Chicago, 1968. La jeune Karen Reyes, 10 ans, s’imagine en loup-garou. D’ailleurs, autour d’elle, elle ne voit quasiment que des monstres. Sa meilleure amie est un vampire, et son frère bien-aimé est...

Lire la critique

il y a 2 ans

Florentin
8
Florentin

Une faim de loup-garou

Ça commence avec une histoire de dingue, comme Monsieur Toussaint Louverture adore nous en servir. À l'âge de 40 ans, Emil Ferris s'est retrouvée presque entièrement paralysée, sans pouvoir marcher...

Lire la critique

il y a 4 ans

Chaton_Marmot
10

spell of the wolfwoman

Delphine de Vigan est venue s'asseoir sur la scène de l'Autre Canal en compagnie de l'animatrice, de la (phénoménale) traductrice et d'Emil Ferris, qui a posé sa canne et retiré son immense chapeau...

Lire la critique

il y a 2 ans

Gzaltan
10
Gzaltan

Un miracle de création

Je ne l'ai même pas encore fini, mais ... cette oeuvre est probablement l'une des meilleures bande-dessinées que j'ai lu. Si ce n'est la meilleure. Emil Ferris nous prouver qu'avec un simple stylo...

Lire la critique

il y a 3 ans

Fatpooper
7
Fatpooper

Moi, ce que j'aime, c'est le porno

C'est sympathique. Sans plus. L'intrigue pose problème : l'auteure part dans trop de directions différentes, certaines parties sont sous-exploitées et puis on s'y perd aussi un peu dans tout ça...

Lire la critique

il y a 3 ans

Emanu
5
Emanu

Sentiment mitigé pour ce roman graphique de quelques kilos

Difficile de s'accrocher. Le premier tome pèse un certain poids, la traduction française ne brille pas par son naturel, les croquis et les visages grimaçants sont souvent moches (mais il y a de très...

Lire la critique

il y a 3 ans

CorsairePR
8
CorsairePR

Moi, ce que j'aime pas, c'est le bordel

En quelques dizaines de pages, on est complètement perdu et un seul verdict apparait : la lecture est très laborieuse, l'histoire part dans tous les sens et manque de structure narrative, mais...

Lire la critique

il y a 3 ans