Couverture Une jeunesse au Moyen-Orient (1978-1984) – L’Arabe du futur, tome 1

Critiques de Une jeunesse au Moyen-Orient (1978-1984) – L’Arabe du futur, tome 1

BD franco-belge de (2014)

Riad tue le père !

Riad Sattouf a commencé sa carrière de bédéaste en racontant ses jeunes années. Que ce soit son adolescence avec « Le manuel du puceau » ou son enfance avec « Ma circoncision », on a senti dès le départ un besoin de raconter sa jeunesse. Il faut dire que celle-ci est assez particulière, l’auteur ayant vécu en Lybie et en Syrie ses premières années… Dix ans après « Ma circoncision », Riad Sattouf... Lire la critique de Une jeunesse au Moyen-Orient (1978-1984) – L’Arabe du futur, tome 1

28
Avatar belzaran
8
belzaran ·

Critique de Une jeunesse au Moyen-Orient... par arnonaud

Premier tome de l'autobiographie en BD de Riad Sattouf. Une série qui reviendra à priori plus particulièrement sur son enfance, qui peut être source d'intérêt pour le lecteur puisqu'il l'a passé en partie au moyen-orient, en particulier en Syrie et en Lybie, tout en revenant de temps à autre en France (mais pour l'instant jamais très longtemps). Son père est d'origine syrienne et n'est pas... Lire la critique de Une jeunesse au Moyen-Orient (1978-1984) – L’Arabe du futur, tome 1

16 1
Avatar arnonaud
8
arnonaud ·

Critique de Une jeunesse au Moyen-Orient... par Kab

Je ne sais pas si c'est un chef d'oeuvre ou un mauvais bouquin. Je l'ai lu d'une traite (ce qui est rare). Pourtant j'en garde une mauvaise impression. Je ne sais pas si Satouf l'a fait exprès, mais tous les personnages adultes sont exécrables. Le père est horrible, la mère ne fait que subir, les grands-parents oncle... sont aussi horripilant. L'oeil est acerbe, mais plutôt que de... Lire l'avis à propos de Une jeunesse au Moyen-Orient (1978-1984) – L’Arabe du futur, tome 1

43 11
Avatar Kab
5
Kab ·

Remarquable et passionnant

« L’arabe du futur » est remarquable à plusieurs titres. Le dessin de Riad Sattouf, dont la simplicité et l’apparente naïveté peuvent surprendre au premier abord, est d’une incroyable efficacité quand il s’agit de décrire des lieux, des ambiances, des personnages. La description autobiographique minutieuse de la vie quotidienne d’un enfant de 2 à 6 ans est tout à fait stupéfiante. L'auteur... Lire l'avis à propos de Une jeunesse au Moyen-Orient (1978-1984) – L’Arabe du futur, tome 1

28
Avatar Gritchh
8
Gritchh ·

Génial !

Savoir allier à ce point humour, pédagogie, vérité historique et biographique et dessins percutants, c'est là tout l'immense talent de Riad Sattouf, que j'ai connu dans un premier temps comme réalisateur (Les Beaux gosses) où il officie également avec brio. J'ai passé un si bon moment avec cette BD que c'est avec une pointe de tristesse que je l'ai refermée hier soir : j'en suis ressortie... Lire la critique de Une jeunesse au Moyen-Orient (1978-1984) – L’Arabe du futur, tome 1

14 5
Avatar Brune Platine
9
Brune Platine ·

Quel intérêt (à part pour Sattouf lui-même) ?

Sattouf maîtrise la mise en scène et la narration, ça on le savait déjà et il le prouve encore dans ce premier pavé consacré à sa prime jeunesse. La lecture est donc fluide agréable, son humour fait mouche les trop rares fois où il a la bonne idée d'en parsermer son récit. Le problème, c'est que rien, absolument rien ne m'a intéressé dans son récit. Sattouf nous pond une... Lire la critique de Une jeunesse au Moyen-Orient (1978-1984) – L’Arabe du futur, tome 1

18
Avatar Ouaicestpasfaux
5
Ouaicestpasfaux ·

Une enfance de toutes les couleurs...

J'ai beaucoup aimé cette BD je dois dire, même si bien des choses qui y sont racontées sont franchement déprimantes. Le point de vue l'auteur est volontairement ambigu, entre observation critique et réels souvenirs d’enfance. Riad Sattouf est né en France, mais a vécu une partie de son enfance entre la Bretagne, la Libye et la Syrie. Ce premier tome nous raconte la vie du petit Riad mais... Lire la critique de Une jeunesse au Moyen-Orient (1978-1984) – L’Arabe du futur, tome 1

8
Avatar nostromo
8
nostromo ·

Critique de Une jeunesse au Moyen-Orient... par chesnay

Un Riad Sattouf grave. Si la description de la Libye de Kadhafi contient quelques drôleries, celle de la Syrie d'Hafez el-Assad culmine dans la plus complète angoisse. Le père mène sa barque d'un pays arabe l'autre au mépris contradictoire de ses convictions intellectuelles et au suivisme incompréhensible de la mère. On sort de la bande-dessinée affolé à l'idée de devoir retourner en Syrie... Lire l'avis à propos de Une jeunesse au Moyen-Orient (1978-1984) – L’Arabe du futur, tome 1

4 1
Avatar chesnay
7
chesnay ·

Critique de Une jeunesse au Moyen-Orient... par meno

Ce bon vieux Riad, toujours à faire golri avec ses petites galéjades très justes sur les ados, il est drôle Riad. Mais là Riad, c'est différent, c'est drôle mais c'est mieux, un truc personnel qui parle sa maman bretonne, des bananes de la dictature Libyenne, de son père idéaliste et du sol noir sur lequel il aimait faire rouler des petites voitures. J'ai pour faiblesse l'autobiographie en bande... Lire l'avis à propos de Une jeunesse au Moyen-Orient (1978-1984) – L’Arabe du futur, tome 1

6
Avatar meno
8
meno ·

Rires jaunes et cheveux blonds

L’extraordinaire succès de ce roman graphique, en France et à l’étranger, m’intriguait. Son ubiquité en tête de gondole et en vitrine m’irritait. L’étonnante division des critiques ne m’aidait pas à franchir le pas. Je l’ai enfin lu. S’il peut apparaître grossier, le dessin monochrome de Riad Sattouf est efficace et les expressions de ses personnages sont justes. Ceci dit, l’intérêt... Lire la critique de Une jeunesse au Moyen-Orient (1978-1984) – L’Arabe du futur, tome 1

7 4
Avatar Step de Boisse
6
Step de Boisse ·