Couverture Une jeunesse au Moyen-Orient (1984-1985) – L’Arabe du futur, tome 2

Une jeunesse au Moyen-Orient (1984-1985) – L’Arabe du futur, tome 2

(2015)
12345678910
Quand ?
7.8
  1. 2
  2. 1
  3. 5
  4. 14
  5. 49
  6. 215
  7. 889
  8. 1864
  9. 645
  10. 166
  • 3.9K
  • 258
  • 862
  • 42

En 1984, le jeune Riad découvre la rudesse de la vie paysanne traditionnelle près de Homs. Son père veut faire de lui "un Arabe moderne et éduqué".

Match des critiques
les meilleurs avis
Une jeunesse au Moyen-Orient (1984-1985) – L’Arabe du futur, tome 2
VS
Avatar Brune Platine
9
La force de l'anecdote

J'avais déjà adoré le tome 1, le tome 2 m'a enchantée. On retrouve le petit Riad, adorable blondinet de 6-7 ans, qui doit trouver sa place dans une classe syrienne de la province de Homs. Ce qui m'a bluffée, c'est que finalement, L'arabe du futur n'est qu'une succession d'anecdotes personnelles, de souvenirs et de moments choisis - en famille, à...

17 5
Une bonne blague

Soyons sérieux deux minutes: après avoir lu un premier tome plaisant à lire, mais sans être aussi incroyable que ce que les critiques ont voulu nous faire croire, j'attendais du mieux puisque certains éléments avaient été mis en place. Et bien non. Dans le premier tome, on était un peu surpris, amusés par le papa, les anecdotes. Dans le second, on est exactement sur le même rythme mais ça ne capte plus mon intérêt. Riad qui a peur d'aller à l'école, de se faire taper sur les... Lire l'avis à propos de Une jeunesse au Moyen-Orient (1984-1985) – L’Arabe du futur, tome 2

9 7

PostsUne jeunesse au Moyen-Orient (1984-1985) – L’Arabe du futur, tome 2

Critiques : avis d'internautes (28)

Une jeunesse au Moyen-Orient (1984-1985) – L’Arabe du futur, tome 2
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Avaler des couleuvres...

J'avais beaucoup aimé le premier tome, c'est sans surprise que j'ai aimé celui-ci. Riad Sattouf continue sur sa lancée, croquant en un dessin limpide et direct ses souvenirs d'enfance en terre arabe. Bon, ce coup-ci, on connait déjà les personnages, le contexte est déjà plus familier (et pourtant si déroutant encore) et le livre semble insensiblement se diriger vers une analyse plus politique... Lire la critique de Une jeunesse au Moyen-Orient (1984-1985) – L’Arabe du futur, tome 2

28
Avatar nostromo
8
nostromo ·
Tintin et le crabe

Je l'avoue avec beaucoup d'allégresse (car j'aime en général le travail de Riad Sattouf), les réticences que j'avais eues à la lecture du premier tome de "l'Arabe du Futur" se sont vues partiellement dissipées par ce second volume du "journal" de l'enfance de Sattouf. Peut-être parce que je me suis peu à peu habitué à la noirceur univoque de son... Lire l'avis à propos de Une jeunesse au Moyen-Orient (1984-1985) – L’Arabe du futur, tome 2

19 2
Avatar Eric Pokespagne
7
Eric Pokespagne ·
On choisit pas sa famille...

Nous avions quitté le petit Riad alors que sa famille s’installait définitivement en Syrie, à son plus grand désespoir. Il n’a beau avoir que sept ans, il se rend bien compte que la vie serait meilleure en France. Rien n’y fait : son borné de père ne veut rien entendre, et contraint femme et enfants à une vie austère dans la dictature d’Hafez Al-Assad.... Lire l'avis à propos de Une jeunesse au Moyen-Orient (1984-1985) – L’Arabe du futur, tome 2

5
Avatar Marius Jouanny
8
Marius Jouanny ·
Découverte
La Syrie des années 80 vue par un petit garçon

Riad Sattouf s’est lancé dans une importante autobiographie de jeunesse avec « L’arabe du futur ». Le premier tome étant reparti du festival d’Angoulême avec le Fauve d’Or, ce deuxième opus était attendu au tournant. Se concentrant sur une année de Riad en Syrie (contre 5-6 ans dans le tome précédent), il prend le temps de développer le propos. Il faut dire que Riad vieillit et les souvenirs... Lire la critique de Une jeunesse au Moyen-Orient (1984-1985) – L’Arabe du futur, tome 2

6 1
Avatar belzaran
8
belzaran ·
La famille

Amusant de constater une évolution par rapport au premier tome. En effet, le premier dépeignait le monde arabe comme sauvage, barbare, sans culture, sans éducation en contraste avec la belle France. De quoi faire penser que Riad était un peu raciste envers les contrées de ses origines puisque l'habitant est soit bête et méchant soit très bête et 'innocent'. Dans ce second tome, déjà, tout le... Lire l'avis à propos de Une jeunesse au Moyen-Orient (1984-1985) – L’Arabe du futur, tome 2

2
Avatar Fatpooper
6
Fatpooper ·
Toutes les critiques de la BD Une jeunesse au Moyen-Orient (1984-1985) –... (28)
Vous pourriez également aimer...