👉 17 juin : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Pinocchio

2008

3.7K

2.2K

583

8.1

Roman graphique de Vincent Paronnaud (Winshluss) · 28 novembre 2008 (France)

Groupe :

Pinocchio
Résumé : Prépublié dans la revue Ferraille Illustré et interrompu par Winshluss pour se consacrer avec Marjane Satrapi à la réalisation de Persepolis (le film), Pinocchio narre les (més)aventures de la célèbre marionnette, revues et corrigées par ce bon petit diable de Winshluss. La trame est la même que dans le roman de Collodi, cependant l’intrigue est modernisée : on retrouve ici un Pinocchio bien loin du gentil garçon qu’en a fait Walt Disney. Avec Winshluss, le pantin de bois se transforme en androïde conçu par un ingénieur en mal de reconnaissance. Tandis que « le grillon qui parle » (ici un cafard) connaît un sort plus enviable que celui du roman, puisqu’il s’agit d’un sdf qui trouve à squatter dans la boîte crânienne du petit robot. Winshluss maltraîte les codes de la bande dessinée populaire et les références cinématographiques avec virtuosité. Il transforme les clichés les plus éculés en formes narratives éminemment modernes. Mais toute la force du travail de l’auteur réside dans son traitement graphique. Outre un dessin très expressif, Winshluss fait preuve ici d’une maîtrise insolente du récit muet. Ce livre imposant, prouve que Winshluss est un des auteurs de bande dessinée les plus virtuoses et les plus intéressants de sa génération. Pinocchio a reçu en 2009, le prix du meilleur album au Festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême.
Toutes les informations
Jadown

Jadown

Âme sensible s'abstenir. Un pingouin très touchant.

il y a 7 ans

3 j'aime

TomSixMille

TomSixMille

Rien que pour la couverture.

il y a 9 ans

1 j'aime

RC88

RC88

dommage qu'il y ai trop de facilités de gore et sexe, sinon le montage est intéressant

il y a 8 mois

YellowStone
9
YellowStone

Critique positive la plus appréciée

Winshluss Wins

À sa sortie, j'avais été intrigué par sa couverture, et j'avais lu le prologue, qui m'avait laissé une forte impression, par le style de dessin qui me parlait beaucoup, et surtout parce que je me...

Lire la critique

il y a 9 ans

Tonto
2
Tonto

Critique négative la plus appréciée

La bielle et le bête

Dans cette version de Pinocchio, l'enfant n'est plus un pantin de bois, mais un robot destructeur que son concepteur Gepetto veut vendre à l'armée pour en faire une arme de destruction massive. Mais...

Lire la critique

il y a plus d’un an

Hard_Cover
10
Hard_Cover

Critique de par Hard_Cover

Tout le monde a entendu parler de Pinocchio, cette marionnette de bois, fabriquée par Gepetto, qui prend vie, dont le nez grandit lorsqu'il ment et qui va vivre de nombreuses aventures accompagné du...

Lire la critique

il y a 11 ans

Fosca
10
Fosca

Pinocchio ou le voyage au bout de l'Enfer

Montant comme une bile rance te chatouillant l'estomac à coup de marteau-pilon, la degueulasserie s'empare de ton être pour ne plus jamais le lâcher. C'est comme ça, y'a beau y faire, se prendre des...

Lire la critique

il y a 4 ans

Vespertine
7
Vespertine

Critique de par Vespertine

Un Pinocchio pour adultes. Déjà que le conte de Carlo Collodi a un petit côté glauque, Winshluss nous propose une relecture trash des péripéties du célèbre pantin. Ici il n'est plus de bois, il est...

Lire la critique

il y a 7 ans

thetchaff
4
thetchaff

Ecœuré

Je pensais être bon public en terme d'humour très noir, je croyais que je pouvais supporter l'horreur humaine, dans une certaine mesure. Je sais qu'il n'y a que le torture porn et associés que je...

Lire la critique

il y a 7 ans