[Attention spoilers] Oui je sais, c'est un peu une hérésie de mettre 5 à ce comics mythique, mais la déception est telle que je ne peux lui mettre plus.

Tout d'abord, je n'ai jamais réussi à me faire au style de dessin, trop ombreux, imprécis, et qui selon moi rend les personnages laids et trop inexpressifs. C'est sûrement un choix artistique, pour accentuer le côté sombre, mais je n'accroche clairement pas.

Ensuite, la narration m'a semblée confuse. On alterne entre les points de vue de V. et Evey et ceux des membres influents du parti, mais ceux-ci sont totalement inintéressants et caricaturaux. Ils aiment le pouvoir, et quoi qu'il arrive, ils voudront toujours essayer de le récupérer, pensant pouvoir renverser la révolution. Certes, il y a déjà eu des applications réelles de ce principe (Gbagbo en Côte d'Ivoire récemment), mais je m'attendais à des personnages plus complexes et développés. On n'évite également pas le cliché de la femme de pouvoir qui couche un peu avec tout le monde, juste pour avoir le contrôle du pouvoir ou du subordonné qui veut devenir calife à la place du calife. Cette partie m'a clairement déçue (et ennuyée) au plus haut point.

D'un autre côté, la partie de V. est bien plus intéressante, et je comprends tout à fait que le personnage soit devenu si populaire. Doté d'idéaux élevés et semblant totalement incorruptible, V. incarne la liberté, la justice et la vengeance. Et j'apprécie le choix de Moore de proposer un héros non-consensuel qui peut faire des actes assez horribles, laissant au lecteur la possibilité de juger ses actions comme bonnes ou mauvaises. De même, la formation d'Evey est plutôt intéressante (même si V. a tendance à devenir agaçant avec son mysticisme) et la fin est vraiment réussie, puisqu'elle montre l'utilité des épreuves endurées par celle-ci (lui faire ressentir ce que V. avait pu éprouver ?) et l'identité de V. . On ne sait pas quel était son nom ou à quoi il ressemblait, mais il incarnait une idée. Et même s'il meurt, cette idée demeurera immortelle. Un message très fort et vraiment bien amené, qui m'a fait penser au personnage d'Hoederer dans "Les Mains Sales".

Malheureusement, tous les problèmes de rythme ont fait que j'ai eu beaucoup de mal à finir ce comics. Trop long ? Je ne pense pas. Mais trop verbeux, inutilement, peut-être. Trop prétentieux aussi ? Parce que non, ça ne vaut pas 1984, la réflexion et les points de vue ne sont pas poussés aussi loin et V pour Vendetta souffre clairement de la comparaison avec l'oeuvre de laquelle il s'inspire.

Donc au final, malgré la réussite que constitue le personnage de V. et un certain cachet que dégage ce comics, j'en ressors vraiment déçu. Je suis peut-être passer à côté de quelque chose, mais j'en attendais sûrement beaucoup trop. Surtout après la baffe que me procura Watchmen, bien plus riche et intéressant dans ses idées et sa narration.
Floax
5
Écrit par

Le 6 janvier 2013

33 j'aime

7 commentaires

V pour Vendetta
Amrit
9

Les débuts d'une passion

Mon premier contact avec l'Oeuvre de Moore... Sans verser dans le fanatisme décérébré, force est de constater que peu d'auteurs, toute littérature confondue, m'auront autant retourné que ce fils de...

Lire la critique

il y a 11 ans

61 j'aime

2

V pour Vendetta
Floax
5

D pour Déception

[Attention spoilers] Oui je sais, c'est un peu une hérésie de mettre 5 à ce comics mythique, mais la déception est telle que je ne peux lui mettre plus. Tout d'abord, je n'ai jamais réussi à me...

Lire la critique

il y a 9 ans

33 j'aime

7

V pour Vendetta
Gand-Alf
10

No Roses for Anyone.

Le sang, les larmes, le malheur, la folie, la mort, ont toujours été là, proches de nous, nous encerclant, nous dévorant corps et âme. Mais il y avait aussi la beauté, les rires, l'amour, la liberté,...

Lire la critique

il y a 5 ans

32 j'aime

1

Racine carrée
Floax
5

Je ne suis pas spécialement porté sur ce genre de musique, mais en tant que Belge, il m'était difficile de passer à côté de cet album, érigé par mes compatriotes en fierté nationale. Et Stromae me...

Lire la critique

il y a 9 ans

62 j'aime

6

Grand Theft Auto V
Floax
9

Jeu Vidéo Total

Je dirais qu'il y a trois manières de noter un produit culturel : au feeling pur, partir d'une note parfaite et retrancher des points en fonction des défauts ou l'inverse. Et selon le point de vue,...

Lire la critique

il y a 9 ans

55 j'aime

41

La Vérité sur l'affaire Harry Quebert
Floax
3

La véritable vérité sur l'affaire Harry Quebert

Je risque d'être un peu dur avec ce roman, mais il faut me comprendre, j'en attendais beaucoup. 7.3 sur SensCritique, auréolé de nombreux prix littéraires que je pensais garants d'une certaine...

Lire la critique

il y a 9 ans

54 j'aime

11