Vers la gloire ou vers le linceul VOYAGE PLUS VITE QUI VA SEUL

Avis sur 1917

Avatar Jean Noel Rouxel
Critique publiée par le

Comme souvent le 7ème Art s’inspire de fait réel mais quand le grand père de Sam Mendes raconte sa vie dans les tranchées celui-ci est loin de se douter de l’hommage rendu par son descendant.
J’aime les films de guerres, l’intensité, la douleur et l’héroïsme qui éclabousse l’écran. Mendes aborde le genre différemment que d'autres réalisateurs car même si la bravoure rejoint le soldat Ryan ici le plan séquence permet de nous plonger dans une escapade en temps réel.
L’assemblage du film méthodique et minutieux amène à une tension proche d’un Thriller. La caméra ALEXA Mini LF conçu par Roger Deakins sensationnel directeur photo a fait des miracles aussi bien pour la netteté de l’image mais aussi dans le réalisme des scènes. Tantôt sur un bras, une grue, sur une voiture ou à la main celle-ci se balade le long de la scène avec un timing parfait … du GRAND ART. Le tout est accompagné de la musique de Thomas Newman et des décors de Dennis Gassner.
Tom Holland ayant décliner le rôle du Corporal Blake celui-ci est interprété par Dean Charles Chapman. Bien que ce soit à lui que la mission fut confiée c’est le première Classe Schofield que joue George MacKay qui nous transporte le long des kilomètres de tranchées, traversant ruines et rivières en courant vers son destin.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 14 fois
1 apprécie

Jean Noel Rouxel a ajouté ce film à 5 listes 1917

Autres actions de Jean Noel Rouxel 1917