Bande-annonce
Affiche 36 quai des Orfèvres

36 quai des Orfèvres

(2004)
12345678910
Quand ?
6.4
  1. 65
  2. 94
  3. 186
  4. 412
  5. 973
  6. 1950
  7. 2612
  8. 1339
  9. 324
  10. 94
  • 8K
  • 141
  • 1K

Paris. Depuis plusieurs mois, un gang de braqueurs opère en toute impunité avec une rare violence. Proche de la retraite, le directeur de la Police Judiciaire, Robert Mancini (André Dussolier), se montre parfaitement clair avec ses deux subordonnés les plus directs, le commissaire divisionnaire...

Casting : acteurs principaux36 quai des Orfèvres

Casting complet du film 36 quai des Orfèvres
Match des critiques
les meilleurs avis
36 quai des Orfèvres
VS
36 ... The Number of the Beast

«36 Quai des Orfèvres» est un film assez intriguant au départ. Considéré à sa sortie comme le «Heat» français, il a acquis une belle réputation depuis, certains critiques n'hésitant pas à dire qu'il a remis sur le devant de la scène le polar à la française : froid, direct et percutant. Olivier Marchal, ancien policier, s'occupe de la réalisation, du scénario, de tout en fait. Pour son deuxième film, il s'inspirera de son passé pour créer son œuvre. Si «Heat» est aussi connu, c'est avant tout...

8 3
Dommage !

Deux flics qui ont l'habitude de mordre la ligne jaune sur fond de guerre des polices dans la chasse aux malfaisants... mais on est loin du polar français classique, ici c'est l'american touch, pas désagréable d'autant que c'est filmé très correctement. Ce qui n'est pas très correct par contre, c'est le mixage à chier : voix trop fortes (on dirait des ténors !) et musique omniprésente qui soûle. Le scénario part dans d'inutiles circonvolutions pour nous faire croire que l'un dérape... Lire la critique de 36 quai des Orfèvres

4

Posts36 quai des Orfèvres

Critiques : avis d'internautes (69)
36 quai des Orfèvres
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
36 QUAI DES ORFEVRES de Olivier Marchal

Ancien flic, Olivier Marchal est comme un poisson dans l'eau avec ce sujet et lui permet de mettre en scène plusieurs situations qu'il a connues durant ses années de service. Le film est tendu, et les acteurs impeccables. Cependant il choisit de "glamouriser" le sujet; et si l'histoire, et les personnages sont réalistes, les armes utilisées, les voitures et les costumes font pencher le film vers... Lire l'avis à propos de 36 quai des Orfèvres

5 1
Avatar littlebigxav
8
littlebigxav ·
Critique de 36 quai des Orfèvres par Ryve

C'est rare que j'aime les films français. C'est rare que j'aime les films policiers. Mais mon dieu que j'ai aimé ce 36 quai des orfèvres ! Il dispose d'un très bon casting, d'une histoire recherchée et triste comme je l'aime (décidément Daniel Auteuil est maudit). Un must dans le genre ! Lire l'avis à propos de 36 quai des Orfèvres

2
Avatar Ryve
8
Ryve ·
Découverte
Il était une fois un cinéaste bien de chez nous qui voulait faire comme Michael Mann...Autant dire q

Notre bon vieux tâcheron national Olivier Marchal veut se la jouer façon Michael Mann (il a d'ailleurs souvent dit que c'était sa principal inspiration, en tant que grand fan du "maître"...vous pourriez arrêter de rire 5 minutes au fond ? Merci). Depardieu est ici en pleine (dé-)"compostition alcoolique", alors qu'Auteuil est un peu le Pacino du pauvre. Comme quoi c'est pas parce qu'on a été un... Lire la critique de 36 quai des Orfèvres

3 4
Avatar Sylvinception
2
Sylvinception ·
Critique de 36 quai des Orfèvres par kwyxz

Klein et Vrinks sont tous deux potentiels futurs directeurs de la PJ. L'un est foireux, l'autre se fait piéger par un indic. Et c'est l'IGS qui vient mettre son nez là-dedans, en envoyant un au trou, en promeuvant l'autre qui ne manque pas de relations. Olivier Marchal, ex-flic, signe un scénario tenant la route malgré des personnages manquant de profondeur. Un honnête film policier, qui... Lire l'avis à propos de 36 quai des Orfèvres

6 2
Avatar kwyxz
6
kwyxz ·
Les gros sabots de Marchal

Je n'avais pas adhéré au film dès la première vision il y a maintenant 7 ans. Aujourd'hui, je relève encore plus de défauts, et c'est vraiment triste. Déjà, la référence de Olivier Marchal, c'est Michael Mann. N'étant pas fan du gaillard américain, c'est mal parti. Soit. Le scénario de "36 quai des orfèvres" n'est pas très brillant. Les dialogues sont un ramassi de punchlines... Lire l'avis à propos de 36 quai des Orfèvres

6 10
Avatar Fatpooper
3
Fatpooper ·
Toutes les critiques du film 36 quai des Orfèvres (69)
Bande-annonce
36 quai des Orfèvres
Vous pourriez également aimer...