Bande-annonce
Affiche 36 quai des Orfèvres

36 quai des Orfèvres

(2004)
12345678910
Quand ?
6.4
  1. 66
  2. 102
  3. 203
  4. 453
  5. 1100
  6. 2210
  7. 2973
  8. 1511
  9. 376
  10. 111
  • 9.1K
  • 161
  • 1.3K

Paris. Depuis plusieurs mois, un gang de braqueurs opère en toute impunité avec une rare violence. Proche de la retraite, le directeur de la Police Judiciaire, Robert Mancini (André Dussolier), se montre parfaitement clair avec ses deux subordonnés les plus directs, le commissaire divisionnaire...

Casting : acteurs principaux36 quai des Orfèvres

Casting complet du film 36 quai des Orfèvres
Match des critiques
les meilleurs avis
36 quai des Orfèvres
VS
Avatar littlebigxav
8
36 QUAI DES ORFEVRES de Olivier Marchal

Ancien flic, Olivier Marchal est comme un poisson dans l'eau avec ce sujet et lui permet de mettre en scène plusieurs situations qu'il a connues durant ses années de service. Le film est tendu, et les acteurs impeccables. Cependant il choisit de "glamouriser" le sujet; et si l'histoire, et les personnages sont réalistes, les armes utilisées, les voitures et les costumes font pencher le film vers le cinéma américain. Il appert que la police française est un sacré marigot, les flics sont dignes...

6 1
Histoires dans la nuit.

C’est là un film curieux, cousu de grosses ficelles, mal fagoté, avec des invraisemblances tellement outrancières qu’elles rappellent celles des romans-feuilletons du 19ème siècle. Mais en même temps, paradoxalement, il y a dans d’autres séquences, un réalisme parfait des situations ; ainsi l’attaque du fourgon bancaire du début, ainsi l’extrême violence de la plupart des protagonistes (je ne parle pas gratuitement, ou sur la foi d’impressions : il se trouve que, professionnellement j’ai... Lire l'avis à propos de 36 quai des Orfèvres

5 2
Critiques : avis d'internautes (82)
36 quai des Orfèvres
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Marchal Matters

Ça sent les influences américaines comme la litière d'un chat malade, même si le film n'a pas forcément à en rougir, encore moins si Tony Scott ou Luc Besson sont dans les parages, du moment que chacun se permet de mourir à sa manière. J'en avait un souvenir d'un film dépressif effacé sans musique, de là à constater que le pianiste se fracture autant les doigts et les violonistes... Lire l'avis à propos de 36 quai des Orfèvres

1
Avatar monDmonium
5
monDmonium ·
Découverte
Bavures en série

Créez deux services concurrents, mettez à leur tête deux stars de la police, ça peut produire de l'émulation, ... ou déclencher la guerre des polices. Ajoutez des relations troubles entre les flics et leurs indics... Vous obtenez l'ambiance qui régnait à une certaine époque au 36, quai des orfèvres. Bien sur, Olivier Marchal éxagère, mais il vient du sérail et à connu les... Lire l'avis à propos de 36 quai des Orfèvres

16 5
Avatar -Marc-
6
-Marc- ·
Dommage !

Deux flics qui ont l'habitude de mordre la ligne jaune sur fond de guerre des polices dans la chasse aux malfaisants... mais on est loin du polar français classique, ici c'est l'american touch, pas désagréable d'autant que c'est filmé très correctement. Ce qui n'est pas très correct par contre, c'est le mixage à chier : voix trop fortes (on dirait des ténors !) et musique omniprésente qui... Lire la critique de 36 quai des Orfèvres

6
Avatar Broyax
4
Broyax ·
36 ... The Number of the Beast

«36 Quai des Orfèvres» est un film assez intriguant au départ. Considéré à sa sortie comme le «Heat» français, il a acquis une belle réputation depuis, certains critiques n'hésitant pas à dire qu'il a remis sur le devant de la scène le polar à la française : froid, direct et percutant. Olivier Marchal, ancien policier, s'occupe de la réalisation, du scénario, de tout en fait. Pour son deuxième... Lire la critique de 36 quai des Orfèvres

8 3
Avatar 19fox64
8
19fox64 ·
Critique de 36 quai des Orfèvres par kwyxz

Klein et Vrinks sont tous deux potentiels futurs directeurs de la PJ. L'un est foireux, l'autre se fait piéger par un indic. Et c'est l'IGS qui vient mettre son nez là-dedans, en envoyant un au trou, en promeuvant l'autre qui ne manque pas de relations. Olivier Marchal, ex-flic, signe un scénario tenant la route malgré des personnages manquant de profondeur. Un honnête film policier, qui... Lire la critique de 36 quai des Orfèvres

6 2
Avatar kwyxz
6
kwyxz ·
Toutes les critiques du film 36 quai des Orfèvres (82)
Bande-annonce
36 quai des Orfèvres