Affiche Bons baisers de Russie

Critiques de Bons baisers de Russie

Film de (1963)

Les aventures de James Bond : 007 au pays des Soviets

J'adore les poissons combattants. Ils sont courageux, mais en général idiots. Celui-ci à part : il laisse les deux autres se combattre. Il sait attendre. Le survivant du duel sera épuisé. Et, comme le SPECTRE, il frappera alors. Terence Young après le succès inattendu de James Bond contre Dr. No revient à la réalisation avec Bons Baisers de Russie, le... Lire la critique de Bons baisers de Russie

33 38
Avatar JéJé fait son Bagou
6
JéJé fait son Bagou ·

License to Kitsch

Opus préféré de Sir Connery himself parmi ceux qu'il a tournés, le charme de ce "From Russia With Love" n'aura toutefois pas vraiment opéré chez moi, contrairement à "Dr No", pour citer le plus frais dans mon esprit. Apparition de l'énigmatique Blofeld (on notera bien le point d'interrogation en lieu et place du nom de l'acteur lors des crédits de fin). Grande première du grand Desmond... Lire l'avis à propos de Bons baisers de Russie

50 27
Avatar Gothic
6
Gothic ·

Un grand Bond en avant

Après le désastreux On ne vit que deux fois, poursuite de ma palpitante soirée Bond avec Bons baisers de Russie, second opus de la série. Un très bon cru, d'ailleurs, avec un Sean Connery beau comme un Dieu qui porte ses tenues à merveille, une Daniela Bianchi qui fait une très appétissante Tatiana Romanova (il faut décidément que je revoie En cas de malheur), et le tout parsemé des habituelles... Lire l'avis à propos de Bons baisers de Russie

47 25
Avatar Torpenn
7
Torpenn ·

Le Rideau Déchiré

Seconde mission pour James Bond. On retrouve Sean devant la caméra, Terence Young derrière, une Guerre Froide de plus en plus présente et le SPECTRE en antagoniste. Même si ce n'est que le deuxième épisode, on reste en terrain connu, la recette marche, donc inutile de la changer. Après une belle introduction, cette deuxième mission nous permet de voyager à travers... Lire la critique de Bons baisers de Russie

31 12
Avatar Docteur_Jivago
9
Docteur_Jivago ·

L’entraînement est utile, mais rien ne remplace jamais l’expérience.

Suite au succès phénoménal de la production James Bond contre Dr No, le réalisateur Terence Young passe de nouveau derrière la caméra pour produire une nouvelle mission du légendaire et cynique agent secret britannique James Bond. Pour cette seconde aventure du téméraire espion, l'artiste ne se contente pas d'appliquer les mêmes bases... Lire la critique de Bons baisers de Russie

26 5
Avatar LeTigre
8
LeTigre ·

Ah la lune sur le Bosphore...

Ce second opus de la franchise Bond arrive au moment où le cinéma britannique est en pleine mutation, avec d'un côté un groupe de cinéastes et d'acteurs qui cherchent à donner un renouveau au cinéma anglais comparable à la Nouvelle Vague en France, et de l'autre, une équipe qui donne dans le cinéma populaire de qualité qui va se constituer autour du producteur Harry Saltzman et qui au fil des... Lire l'avis à propos de Bons baisers de Russie

16 7
Avatar Ugly
8
Ugly ·

You won't be needing this, "old man"

L'organisation SPECTRE veut se débarrasser de l'agent britannique James Bond et récupérer une machine de codage soviétique (qui intéresse aussi les britanniques) à l'ambassade d'Istanbul en se servant d'une jolie secrétaire du nom de Tatiana Romanova. C'est compter sans la chance et la pugnacité de Bond. Le succès surprise de Docteur No a amené directement à la production de cette... Lire la critique de Bons baisers de Russie

24 9
Avatar Jackal
8
Jackal ·

James Bond à son zénith.

Par bien des aspects, "Bons baisers de Russie" représente le haut du panier de la saga 007 et enterre sans problème l'épisode fondateur à tous les niveaux. Bénéficiant d'un budget plus important tout en restant bien ancré dans l'univers de la série B serialesque, ce second James Bond met doucement mais sûrement en place les éléments qui feront le sel de la série (générique arty, trait exacerbé... Lire l'avis à propos de Bons baisers de Russie

11
Avatar Gand-Alf
8
Gand-Alf ·

Red wine with fish. Well that should have told me something.

Fan de James Bond ( le pseudo et l'avatar mettent un petit peu sur la voie) depuis plus de 10 ans, je dois dire que pour moi From Russia With Love (FRWL pour les intimes) représente le chef d'oeuvre de la saga. Malheureusement ce film reste dans l'ombre de son petit frère Goldfinger sortit 1 an plus tard (Goldfinger que je trouve par ailleurs surestimé mais ça c'est une autre histoire). En effet... Lire la critique de Bons baisers de Russie

20 12
Avatar Bondmax
9
Bondmax ·

Fort comme un Turc

Un des meilleurs de la série. Parce qu'il ne tombe pas dans les pièges qui seront récurrents par la suite. Ici, pas trop de gadgets (un simple attaché-case suffit) et on ne fait pas vraiment confiance aux scènes explosives. Par contre, le film bénéficie d'un excellent scénario, où tous les événements s'enchaînent avec une logique implacable et où tout roule tout seul vers son final, en gardant... Lire l'avis à propos de Bons baisers de Russie

20
Avatar SanFelice
9
SanFelice ·