Je partirai jamais en laissant ma critique inachevée

Avis sur Comment c'est loin

Avatar Sυℓℓყναη
Critique publiée par le

J'ai enfin vu le film Comment c'est loin, depuis le temps que je saigne la bande son, je vous cache pas que j'en attendais beaucoup (tout en sachant que ça n'allait pas être un chef d'œuvre). J'ai été ni déçu ni surpris par le film, je le trouve à l'image des Casseurs Flowters.
C'est un amas de petites scènes de la vie quotidienne, qu'elles soient drôles ou tristes, et ça m'a touché. Je m'identifie bien aux deux personnages qui sont perdus dans un monde d'adultes, ces éternels ados doivent faire en 24 heures ce qu'ils ont été incapables de faire depuis 5 ans.
Alors oui c'est sûr que l'histoire est bateau, le scénario cousu de fil blanc, mais les personnages sont touchants, sincères. Après c'est sûr, aimer leurs musiques, leurs délires ça aide beaucoup pour aimer le film !
La bande son a beaucoup joué sur ma note, faut dire qu'elle est géniale.

Bon, je décide de peaufiner un peu ma critique après un revisionnage.
Comment c'est loin ne me parle pas seulement parce que j'aime le rap et Orel et Gringe, il me touche beaucoup car il aborde des thèmes importants de la vie et il le fait sans que ça paraisse forcé. L'accomplissement des rêves, le fait d'être paumé dans la vie, douter de ses sentiments, mentir à ses proches, etc, tout ça traverse l'esprit de la "génération un peu perdue" et ça fonctionne très bien dans le film. Ça pousse même quelque part à se remettre soit même en question, sur notre propre vie et nos choix.

Le casting est un atout au film, c'est toute la bande de potes des Casseurs Flowters, ce ne sont peut-être pas de grands acteurs en fait, mais ils jouent leurs propres rôles du coup la sincérité se ressent, les dialogues n'en sont que plus drôles et les personnes attachantes. Avec notamment cette scène avec Jeannine la grand-mère d'Orelsan, qui est touchante et amusante à la fois. Le fait de savoir qu'Orel a réellement travaillé en hôtellerie, "plier des serviettes", rend la situation d'autant plus vraisemblable.
Avec ça, il y'a de nombreuses références au cinéma et au rap évidemment qui font toujours plaisir. Le moment où Gringe vole le DVD de Maman, j'ai raté l'avion m'a fait doucement sourire en connaissant le nom de leur groupe.

Bref, ce film fait passer un bon moment et j'ai plaisir à le revoir à chaque fois, la réalisation est sympathique en plus, même si elle n'est pas exceptionnelle, elle ajoute une touche d'authenticité et participe au côté naturel. Je conseille ce film à tout le monde, même les personnes non friandes de rap, vous pourriez être bien surpris.

Enfermé chez moi, les volets tirés, j'essaye d'écrire des critiques, mais j'ai l'inspiration de la rédaction d'un CP.
Je suis pressé d'arrêter, trouver du taf alimentaire, élever des gosses insupportables, vieillir, mourir, me faire enterrer !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 783 fois
24 apprécient

Sυℓℓყναη a ajouté ce film à 14 listes Comment c'est loin

Autres actions de Sυℓℓყναη Comment c'est loin