Balles à blanc...!

Avis sur Detroit

Avatar cinemusic
Critique publiée par le

Comme à son habitude depuis plusieurs films maintenant Kathryn Bigelow part d'un fait divers.Ici elle parle de la tragédie de l'Algiers Motel en 1967.
Cela démarre par une fête organisée par des noirs qui déplait à certains habitants de ce coin.La police va même intervenir et embarquer tout le monde sans ménagement.Mais la colère monte dans cette rue.Un des jeunes noirs du motel tirent avec un faux révolver juste pour provoquer un peu la police.Mais,même si c'est un faux révolver les coups de feux ressemblent à celles de vrais révolvers et la police va penser que les gens de ce motel les tirent dessus et vont perquisitionner ce motel....!
ATTENTION UN PEU DE SPOILERS DANS LE RESTE DE LA CRITIQUE.
Dans ce film il n'y a pas vraiment de personnage principal.La réalisatrice a réellement enquêté sur ce qui s'est passé ce soir là.Elle raconte quasiment en temps réel.
Même si il n'y a pas de personnages principaux elle s'appuie malgré tout sur 2 en particulier:Kraus un flic pernicieux et raciste qui commande tous ses collègues et Larry Reed qui est un chanteur de groupe promis à la gloire.Mais leurs destins basculent ce soir là.
Les 100 premières minutes sont exceptionnelles d'intensité,quasiment en huis clos.Bigelow nous montre comment les flics manipulent,font du chantage et même torturent pour tenter de faire avouer l'inavouable puisqu'ils ne veulent entendre,voir comprendre qu'il n'y a pas eu de coups de feu et donc pas de révolver caché.Bigelow dénonce l'injustice et le racisme des flics.Mais pas que!
Dans ce motel se trouvent 2 jolies jeunes femmes blanches.Pour les flics c'est intolérable de voir des blanches avec des noirs.A travers elles Bigelow montre la frustration sexuelle et la jalousie de ces hommes.Mais à travers un vigile noir consciencieux Bigelow montre la passivité des gens qui ne font rien bien que l'on voit qu'ils ne soient pas d'accord avec ce qu'ils voient.On peut même dire qu'il y a non assistance à personne en danger.
La deuxième partie du film montre comment on vit après ça que l'on soit victime ou bourreau puisqu'on y voit un procès entre autre.
Kathryn Bigelow n'a pas pris de stars pour son film mais des acteurs qui sont tous remarquables,mention spéciale à Will Poulter en flic raciste et leader qui nous livre une prestation inouïe et d'une incroyable intensité.
La mise en scène est remarquable.Bigelow construit son film quasiment comme un film d'horreur mais en plus effrayant puisqu'ici personne n'a de masques...!
Kathryn Bigelow nous livre un film choc qui hante pendant des jours et des jours tant ce que l'on voit est inhumain.Et signe pour moi son meilleur film;Un chef d'oeuvre!

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 146 fois
5 apprécient

cinemusic a ajouté ce film à 8 listes Detroit

Autres actions de cinemusic Detroit