Affiche Deux moi

Critiques de Deux moi

Film de (2019)

La solitude anonyme des grandes villes...

Une excellente surprise... Cédric Klapisch semble pour moi se bonifier avec le temps, il est un fin observateur de la société et son film nous en montre les dégats (solitude, syndrôme dépressionnaire des personnages) ainsi que les beaux aspects de l'humain... Ce film a quelque chose de générationnel, puisqu'il montre le quotidien de jeunes trentenaires finalement isolés dans... Lire l'avis à propos de Deux moi

16 3
Avatar Mister_PopMusic
8
Mister_PopMusic ·

Chaque moi cherche son "nous"...

DEUX MOI (14,5) (Cédric Klapisch, FRA, 2019, 110min) : Touchant double portrait sous la forme une chronique des angoisses et solitudes modernes urbaines à l'ère des réseaux sociaux, par le biais d'une caméra bienveillante et une mise en scène habile, avec Paris en ville complice. Cédric Klapisch connecte son double récit avec un réalisme tendre, à travers une auscultation... Lire la critique de Deux moi

11
Avatar seb2046
7
seb2046 ·

"Dans la fourmilière C'est l'Ultra Moderne Solitude"

Tout sonne juste dans la dernière livraison de Cédric Klapisch. Une comédie dramatique astucieuse aux thématiques substantielles : la relation à l'autre aujourd'hui, les rencontres, les fréquentations digitales, la quête de la liberté intérieure, les relais de communication (un envers des décors de chacun cherche son chat) et le hasard qui fait si bien les choses.... Lire l'avis à propos de Deux moi

8 6
Avatar Seemleo
9
Seemleo ·

Rayon bien être - accomplissement de soi

Long film qui enchaîne des thématiques hyper-balisées, dont je suis pourtant friand en général, sans inventivité et sans assez de charme. La grande idée du film, se guérir soi pour pouvoir rencontrer l'autre, tombe à plat et finit par ressembler à la conclusion d'un mauvais essai de bien-être personnel. Le tout est maladroitement placé dans le monde d'aujourd'hui par un metteur en scène qui... Lire la critique de Deux moi

8 1
Avatar George_LeFranc
4
George_LeFranc ·

Tout à l'égo

D’un côté il y a Mélanie, la trentaine monotone, chercheuse en immunologie cancéreuse. De l’autre (enfin juste à côté, dans l’immeuble collé au sien), il y a Rémy, la trentaine lui aussi, provincial débarqué à Paris qui enchaîne les boulots pas spécialement glorieux. Tous les deux ne se connaissent pas, tous les deux sont seuls, subissent l’anonymat et la cohue des grandes villes, le stress... Lire l'avis à propos de Deux moi

5 1
Avatar mymp
6
mymp ·

Manque de peps

Qui n'a jamais songé, lors d'une période de célibat qui s'étire, en croisant le regard d'un(e) inconnu(e) : "si ça se trouve, on est fait l'un pour l'autre, et on ne le saura jamais...". Rémi et Melissa souffrent tous deux de problème de sommeil : lui est insomniaque, elle dort trop. Ils sont plutôt timides et manquent de confiance en eux. Pour aller mieux, tous deux consultent un psy.... Lire l'avis à propos de Deux moi

4 1
Avatar Floridjan
5
Floridjan ·

Paris perdu

« Deux moi » commence fort : il nous plonge sans fioritures ni consentement au cœur de la très grande ville, au plus près de ses habitants, parqués dans leurs minuscules appartements. Immédiatement, la pollution visuelle et sonore envahit l’espace : trains, bus, voitures, motos, ambulances ne nous quittent plus. Et une profonde solitude s’installe. Paris vit, avance et nous laisse de côté,... Lire l'avis à propos de Deux moi

4 4
Avatar GuillaumeKervern
6
GuillaumeKervern ·

Chacun cherche son Tchat

Dans son Chacun cherche son chat, sorti en 1996, Cédric Klapisch filmait un arrondissement parisien chaleureux, où la recherche d'un chat était prétexte à celui d'un amour. L’héroïne, à force de recherches et de remises en question, succombait alors au charme d'un voisin de pallier qu'elle n'avait su remarquer auparavant. C'est donc avec une... Lire la critique de Deux moi

4 4
Avatar QuentinBombarde
7
QuentinBombarde ·

Le chat et les deux thérapeutes

Klapisch est un cinéaste inepte, et la grande majorité de ses films sont incroyablement surestimés. D'ailleurs je ne crois pas avoir jamais "aimé" plus de 5 minutes de son cinéma, qui mélange confusément "légèreté" et "inconsistance". Et puis Klapisch a quand même "révélé" le pire acteur français de sa génération, l'imbuvable Romain Duris à... Lire l'avis à propos de Deux moi

16 17
Avatar Eric Pokespagne
7
Eric Pokespagne ·

Critique de Deux moi par H. Mattias

Klapisch, le spécialiste attitré des trentenaires et de leurs crises en tous genres, livre une fausse comédie romantique qui démarre comme une chronique bien morose de deux quotidiens parisiens, entrecoupée d’apparitions de guests venus faire leur numéro avec plus ou moins de talent (Abkarian manque de crédibilité, Niney est dans un surjeu insupportable, Cottin fait du Cottin... Seul Berléand... Lire l'avis à propos de Deux moi

6 1
Avatar H. Mattias
5
H. Mattias ·