Méliès se met à la pantomime : le tronçonnage heureux

Avis sur Dislocation Mystérieuse

Avatar Zogarok
Critique publiée par le

Opus original dans la carrière de Méliès, où le démembrement -toujours joyeux- est poussé à son paroxysme. Devant un décors caverneux, un genre de clown (interprété par Andrée Deed) épice son numéro en envoyant ses bras puis sa tête accomplir des besognes aux alentours. Toujours aussi sûr de lui, il se met à danser et ses jambes, ses bras et sa tête se détachent de son tronc. La seule chose qui l'inquiète et le pousse à se re-solidariser avec ses morceaux, c'est leur sens du rythme catastrophique.

Avec ce film Méliès se frotte à la pantomime et au splapstick silencieux. Le mime professionnel recruté a l'honneur de se faire virtuellement triturer et décapiter, privilège que se réserve normalement Méliès – et qui a été l'objet de son premier tour radicalement spectaculaire, celui d'Un homme de têtes (surpassé dans L'Homme orchestre et encore plus tard via Le Mélomane). Les effets spéciaux au service de cette Dislocation en font une des vues les plus merveilleuses et remarquables de Méliès, avec en bonus un humour efficace, même si pas à la hauteur du Déshabillage impossible (1901 aussi).

https://zogarok.wordpress.com/

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 121 fois
Aucun vote pour le moment

Zogarok a ajouté ce film à 3 listes Dislocation Mystérieuse

Autres actions de Zogarok Dislocation Mystérieuse