Advertisement
Affiche End of Watch

Critiques de End of Watch

Film de (2012)

Jusqu’à ce que la fin du service nous sépare

Film complètement fou. Porté par un réalisateur/scénariste et deux acteurs au sommet, End of Watch est une curiosité en plus d’être un film très puissant sans oublier cette réalisation presque expérimentale. On a ici l’archétype du film coup de poing même s’il ne confine pas aux sommets du genre la faute à une absence de réelle originalité (j’y reviendrais) et à quelques longueurs, End of Watch... Lire l'avis à propos de End of Watch

36 2
Avatar Marvelll
8
Marvelll ·

Off Record

Mine de rien, David Ayer monte doucement en puissance et se place de plus en plus comme un réalisateur et un scénariste à suivre : Bad Times, Au Bout de la Nuit, Sabotage, Fury... Des oeuvres fortes et puissantes portées à bout de bras, ce que ne viendra pas contredire ce End of Watch proposant au spectateur de littéralement coller aux basques du quotidien de deux policiers patrouillant dans... Lire l'avis à propos de End of Watch

12 2
Avatar Behind_the_Mask
7
Behind_the_Mask ·

« Puisque ce brouillon nous dépasse, feignons d’en être les organisateurs »

Film très curieux, vendu comme expérimental, End of Watch est terriblement bancal. L’aspect faux documentaire a un mérite : celui de permettre des scènes généralement considérées comme inappropriées dans un film de flics : longues discussions dans la voiture, temps morts et faux raccords créent de temps à autre une illusion d’authenticité assez efficace, qui nous rend les personnages d’autant... Lire l'avis à propos de End of Watch

16 1
Avatar Sergent Pepper
4
Sergent Pepper ·

No Country For Young Men

Jake Gyllenhaal est un acteur que j'affectionne et admire particulièrement, de plus un ami m'avait grandement conseillé ce film. C'est donc avec une grande attention que j'ai visionné End of Watch et que j'en suis ressortis plutôt satisfait. End of Watch nous fait suivre le quotidien de Brian Taylor et Mike Zavala, jeunes officiers de policier. Les agressions, les... Lire la critique de End of Watch

10
Avatar François_G_
8
François_G_ ·

La vadrouille de la patrouille branchouille

Parfois, quand je vois certaines moyennes sur SC et que je lis quelques critiques qui vont avec, je prends un peu peur. Ainsi donc, End of watch pourrait être considéré comme un grand film ? Hmmm, voyons ça. La forme L'idée de la réalisation marque presque immédiatement les limites du projet, son manque absolu du rigueur et le côté esbroufe de l'ensemble. Le héros, officier de police qui... Lire la critique de End of Watch

26 6
Avatar guyness
3
guyness ·

Watch your six.

Un jour peut-être, le monde du cinéma s’apercevra que le meilleur réalisateur-scénariste de films policiers américains, c’est David Ayer. Filmant South Central comme personne aujourd’hui, son dernier opus est End of Watch. Tour à tour film policier, thriller, drame, comédie romantique, End of Watch ne perd jamais de vue la seule chose qui intéresse vraiment David Ayer : l’amitié... Lire la critique de End of Watch

8
Avatar CeeSnipes
9
CeeSnipes ·

We are the Police.

Scénariste de "Training day", de "Fast and furious" ou encore de "Dark blue", réalisateur de "Bad times" et de "Au coeur de la nuit", David Ayer s'est visiblement fait un devoir, depuis le début de sa carrière, de rendre le plus palpable possible le climat torride et violent qui règne dans les rues de L.A., prises en étau entre les forces de police et les gangs. Filmé caméra à l'épaule et... Lire l'avis à propos de End of Watch

7
Avatar Gand-Alf
6
Gand-Alf ·

"I am fate with a badge and a gun"

Je ne suis d'habitude pas fan des films qui jouent la carte de l'aspect "documentaire" (à la "Projet Blair Witch' ou autres), mais il faut dire que cette technique sied à merveille à End Of Watch, qui nous faire découvrir le train de vie quotidien des policiers de Los Angeles, confrontés au trafic de drogues et des guerres entre gangs. Après "Brothers", Jake Gyllenhall est une fois de plus dans... Lire l'avis à propos de End of Watch

4
Avatar Thibaulte
9
Thibaulte ·

Le syndrome San Andreas

Evidemment le titre est évocateur et en dit beaucoup sur l'auteur de la présente critique mais aussi sur le lecteur. Pourquoi San Andreas ? Je vais y venir. Ce film repose sur des bases ultra classiques : des cops à la vie normale, confrontés à la violence de gang dans une Los Angeles étirée à l'infinie. Des quartiers pauvres, gangrénés par les trafics en tout genre, humains mais aussi et... Lire l'avis à propos de End of Watch

10
Avatar Aqualudo
4
Aqualudo ·

Army of Two

Auréolé d'un beau succès chez les amerloques, le film est sorti chez nous un peu à l'improviste, de manière discrète entre Twilight 5, Le Capital et La Chasse. Dommage car le film a vraiment de sérieux atouts pour attirer le spectateur en salle. Il faut dire que le film policier est devenu un peu plus rare ces derniers temps, au point que je me rende compte que mon dernier bon policier, c'était... Lire l'avis à propos de End of Watch

4
Avatar Softon
7
Softon ·