Bande-annonce
Affiche Fear Street – Partie 3 : 1666

Fear Street – Partie 3 : 1666

(2021)

Fear Street, Part Three: 1666

12345678910
Quand ?
5.9
  1. 4
  2. 13
  3. 20
  4. 54
  5. 115
  6. 210
  7. 142
  8. 43
  9. 6
  10. 4
  • 611
  • 17
  • 121

Une ville coloniale est prise d'une chasse aux sorcières hystérique qui a des conséquences mortelles pour les siècles à venir, et c'est aux adolescents de 1994 d'essayer de mettre fin à la malédiction de leur ville, avant qu'il ne soit trop tard.

Casting : acteurs principauxFear Street – Partie 3 : 1666
Casting complet du film Fear Street – Partie 3 : 1666
Match des critiques
les meilleurs avis
Fear Street – Partie 3 : 1666
VS
Le meilleur pour la fin ?

Si l'on s'amusait à condenser schématiquement "Fear Street" en un simple slasher fantastique à la durée normale de 1h30, les deux premiers opus en composeraient la première heure, arrivant au fameux point de bascule où une révélation capitale viendrait bouleverser les enjeux et donner une nouvelle grille de lecture pour espèrer en trouver la résolution. Et c'est exactement ce à quoi va servir ce nouveau retour en arrière auquel nous convie cette Partie 3, il n'est d'ailleurs pas ici...

4 4
Leigh Janiak trouve son identité dans cette conclusion satisfaisante

Après les films Fear Street Partie 1 : 1994 et Fear Street Partie 2 : 1978, la trilogie d’horreur de Netflix continue avec Fear Street Partie 3 : 1666, qui ramène les spectateurs aux origines de la malédiction de Sarah Fier sur Shadyside et Sunnyvale. Basés sur les romans Fear Street de R.L. Stine, une série dont les thèmes et les histoires sont plus matures que ceux des livres Chair de poule de l’auteur, les trois films de la trilogie sont réalisés par Leigh Janiak (Honeymoon, Scream).... Lire la critique de Fear Street – Partie 3 : 1666

1
Critiques : avis d'internautes (12)
Fear Street – Partie 3 : 1666
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Reconduction assumée du genre

Abaddon. Azazel. Belzébuth. Moloch. Satan. Arrête. Veuve Mary. Le voile s'amincit avec le changement de lune. Et en même temps, l'étoile du matin monte. Méfie-toi du diable. Il vit dans ce livre. Il t'appelle. Il te sent. Fais attention, ou il s'infiltrera sous ta peau et te dévorera de l'intérieur. Sarah ? Sors... Lire la critique de Fear Street – Partie 3 : 1666

7 3
Avatar JéJé fait son Bagou
8
JéJé fait son Bagou ·
L'imbécilité des foules et la beauté de Kiana Madeira

Ce film de deux heures se décompose en deux parties, la première qui dure 75 minutes est tout simplement fabuleuse, son seul défaut étant une photo bien trop sombre, mais sinon Kiana Madeira laisse exploser tout son talent dans cette histoire où la réalisatrice prend comme axe principal de narration, le fanatisme, l'intolérance et la bêtise des foules, le gore étant réduit à la portion congrue.... Lire la critique de Fear Street – Partie 3 : 1666

2
Avatar estonius
7
estonius ·
Trois films pour le prix d'un, trois critiques pour le prix d'une...

Critique commune aux trois films de la trilogie "Fear Street" "Fear Street" un projet assez original pour qu’on s’y intéresse, et qu’on ne l’écarte pas avec mépris comme une nième « niaiserie Netflix à l’attention des adolescents décérébrés ». D’abord parce que Leigh Janiak, réalisatrice jusque-là confinée aux séries TV, a structuré... Lire l'avis à propos de Fear Street – Partie 3 : 1666

Avatar Eric BBYoda
6
Eric BBYoda ·
Critique de Fear Street – Partie 3 : 1666 par Baron Samedi

Fear street - Part 3 - 1666 : Les habitants d'une petite ville coloniale du nom de Union sombrent dans un délire collectif de chasse aux sorcières. Sarah Fier est la coupable toute désignée et devra subir le sort que l'on réserve aux sorcière du XVIIème siècle. Excellent dernier opus de cette trilogie Fear street. Décidément cette trilogie surprend opus après opus,... Lire l'avis à propos de Fear Street – Partie 3 : 1666

1
Avatar Baron Samedi
8
Baron Samedi ·
Découverte
Clairement le plus réussi des trois films notamment dans son montage osé et son ambiance du passé.

Le troisième opus de cette sympathique mini saga horrifique est sans conteste le meilleur. D’abord parce qu’il conclut admirablement l’intrigue générale qui relie les trois épisodes mais aussi parce que, pris à part, c’est le plus abouti et le plus original. Après les slashers des années 90 puis 80, ce « Fear Street 1666 » fait donc un retour dans le temps de plus de trois siècles pour... Lire l'avis à propos de Fear Street – Partie 3 : 1666

Avatar Rémy Fiers
7
Rémy Fiers ·
Toutes les critiques du film Fear Street – Partie 3 : 1666 (12)
Bande-annonce Fear Street – Partie 3 : 1666