Affiche Geostorm

Critiques de Geostorm

Film de (2017)

Les arcanes du blockbuster, chapitre 30

Sur la table en acajou, un minitel, trois numéros de Studio Magazine, un tamagotchi, une game-boy et quelques VHS. Ok, on fait comme ça. Il sauve sa petite-amie… - …et le monde en même temps, voilà. - Parce qu’il a pris conscience que ses super pouvoirs sont un fardeau personnel mais une chance pour la planète. - Putain, t’as tout compris. On va… - …mettre tout ça dans un... Lire la critique de Geostorm

57 6
Avatar Sergent Pepper
1
Sergent Pepper ·

Si le ciel ne nous tombe pas sur la tête...

A l'évidence, Gerard Butler, c'est un bon gars. Et il restera pour la postérité un Léonidas charismatique et rageur... Sauf que depuis 300, on aurait envie de lui dire, à Jerry, de changer d'agent. Parce que Jerry écume depuis trop longtemps les séries B et autres DTV plus ou moins fréquentables. Et malheureusement, Geostorm... Lire l'avis à propos de Geostorm

42 17
Avatar Behind_the_Mask
4
Behind_the_Mask ·

Vers un monde multipolaire illusoire

Bon Geostorm c'est nul, mal joué, mal raconté, prévisible au possible, il suffit de voir la tête d'Ed Harris pour connaître le retournement de situation... Bref rien à voir... La destruction est inintéressante, l'histoire d'amour entre les deux frères banale et clichée. On nage en plein vide abyssal. Vu que c'est produit par tonton Roland on a le chien qui survit. Bref un cahier des charges... Lire la critique de Geostorm

23 7
Avatar Moizi
1
Moizi ·

Assez spectaculaire et rythmé pour divertir malgré d'énormes facilités et invraisemblances.

Les films catastrophe, surtout américains, sont un genre bien à part avec des codes et des récurrences bien établies et souvent un budget assez conséquent. Il en sort un tous les ans ou tous les deux ans avec plus ou moins de succès et de réussite. Et ce n’est certainement pas « Geostorm » qui va déroger à la règle, tant il rentre dans le rang avec application au point d’en devenir... Lire la critique de Geostorm

9 2
Avatar Rémy Fiers
6
Rémy Fiers ·

Réchauffement cinématographique

Avouez que c'était une vraie curiosité : Hollywood s'attaquant au dérèglement climatique sous forme de blockbuster, le tout soutenu par un casting relativement conséquent : après tout, pourquoi pas ! Malheureusement, et surtout très logiquement, ces « louables » intentions ne font pas long feu : une fois la sympathique (mais lourdaude) introduction passée, la question écologique ne sera qu'un... Lire la critique de Geostorm

2 4
Avatar Caine78
3
Caine78 ·

Et surtout vous sauvez le chien!

Les films catastrophes c'est de pire en pire alors que ça devrait être de mieux en mieux. Je m'explique. Autrefois on n'avait ni les moyens techniques, ni une vraie crainte de l'avenir proche. Certes, on avait l'angoisse nucléaire (Le syndrome chinois, le Jour d'après) , la surpopulation et la famine (les deux ensemble, ça donne le subtil Soleil vert). Mais... Lire l'avis à propos de Geostorm

2
Avatar Serval1
3
Serval1 ·

SPOILS INSIDE

Autant être franche, j'ai un faible pour les films catastrophe à l'énorme budget et à la qualité plus que discutable, je ne suis donc pas surprise en découvrant que Geostorm (rien que le titre, siouplait...) est un bric-à-brac de ce que le genre nous sert depuis plusieurs décennies. Je passe sur le message écolo-dégueulo-bobo vu et revu, et revu, et ne m'attarde pas plus sur les... Lire la critique de Geostorm

6 5
Avatar Pravda
3
Pravda ·

Un beau gâchis

Grâce à ce système de satellite les problèmes de catastrophes naturelles appartiennent désormais au passé. Geostorm est un film qui m'agace. Il réussi dès la scène d'ouverture à me proposer de l'excellence pour ensuite partir sur une tonalité instable et cliché. Si la genèse de Geostorm se veut dans le fond recherchée et un minimum constructif, la forme... Lire l'avis à propos de Geostorm

10 6
Avatar JéJé fait son Bagou
6
JéJé fait son Bagou ·

Geostorm : Devlin sur les traces de son aîné et ami Roland Emmerich

Dean Devlin a été le producteur des films de Roland Emmerich de Moon 44 à The Patriot avant que ce dernier réalise son film solo Le jour d’après en 2004 et se tourne vers des projets plus personnels. L’ironie du sort a voulu que la première réalisation de Dean soit également un film sur les catastrophes naturelles provoquées par... Lire la critique de Geostorm

12 3
Avatar Hawk
6
Hawk ·

Dutch Boy.

Pour sa première réalisation, Dean Devlin, le scénariste et producteur privilégié du cinéaste Roland Emmerich, nous refait le coup de son comparse après Le Jour d'après & 2012 dans un techno-thriller de science-fiction catastrophe et d'espionnage. Voici le temps venu des catastrophes naturelles climatiques soit-disant contrôlées par le Dutch Boy avant la Géotempête ! Grâce à une... Lire la critique de Geostorm

5 5
Avatar HITMAN
5
HITMAN ·