Affiche Gueule d'amour

Critiques de Gueule d'amour

Film de (1937)

  • 1
  • 2

L'homme démoli

Si j’étais plus équitable qu’impulsif, ma note serait plus haute, parce que Gueule d’amour est vraiment un film magnifique, superbement réalisé, avec des trouvailles qui font vraiment regretter que Grémillon ait si peu tourné. Mais voilà que, sans en avoir du tout marre de l’acteur, j’ai un peu assez de ce personnage dans quoi l’Avant-Guerre a confiné Jean Gabin : le beau... Lire l'avis à propos de Gueule d'amour

10
Avatar Impétueux
8
Impétueux ·

Beau gosse.

Gueule d'amour est non seulement un film de Jean Grémillon, mais aussi le surnom qu'aura Jean Gabin durant des années, car il fut souvent ramené à ce rôle durant sa jeunesse, et l'avant-guerre. Il incarne un soldat de l'armée de terre ayant combattu en Afrique, les spahis, et revient sur Orange. Sa beauté fait qu'il fait tourner les têtes des demoiselles, au point qu'il sera surnommé... Lire l'avis à propos de Gueule d'amour

3
Avatar Boubakar
7
Boubakar ·

Critique de Gueule d'amour par Melenkurion

Un étrange film que celui là, divisé en deux parties diamétralement opposées, remarquablement résumé sur l'affiche du film, qui montre les deux visages de Gabin. Toute la première moitié accumule un certain nombe poncifs de l'époque : l'attrait pour la chose militaire, le prestige de l'uniforme (presque amusant, si l'on peut s'exprimer ainsi, deux ans avant la plus grosse défaite d'une... Lire la critique de Gueule d'amour

3 1
Avatar Melenkurion
7
Melenkurion ·

Le fruit défendu

Je n'avais jamais entendu parler de Jean Grémillon, et c'est sans doute un tort, à la lumière de Gueule d'amour. Il filme Jean Gabin, héros national de la décade en question, d'une manière très singulière, dans une tendresse et une sensibilité que je ne lui connaissais pas, et qui est sans doute à l'origine du malaise qu'il éprouvait, ai-je lu, quand il revoyait ce film. La cadre... Lire la critique de Gueule d'amour

4
Avatar Morrinson
7
Morrinson ·

Critique de Gueule d'amour par Eric31

Gueule d'amour est un beau drame réalisé par Jean Grémillon, écrit par Charles Spaak d'après le roman éponyme d'André Beucler produit par Raoul Ploquin pour l'U.F.A - Alliance Cinématographique Européenne... qui met en scéne Lucien Bourrache (superbe et vulnérable Jean Gabin) un beau militaire du régiment de spahis d'Orange (en Algérie)... que les femmes du Pays surnomme Gueule d'amour...... Lire l'avis à propos de Gueule d'amour

4
Avatar Eric31
9
Eric31 ·

Tout est gris et à nuancer dans ce monde...

Très bon film de Jean Grémillon. Moins connu que ses oeuvres ultérieures considérés à juste titre comme des films clés de l'histoire du cinéma français, ce film s'inscrit dans la veine romantico-réaliste des années 30, dont Jean Gabin était en train de devenir le héros mythique avec Duvivier, Renoir et Carné... Postérieurement, Grémillon avait éssuyé de nombreux échecs injustes - cf à La Petite... Lire la critique de Gueule d'amour

4 1
Avatar Guillaume Rouleau
8
Guillaume Rouleau ·

GUEULE D'AMOUR de Jean Grémillon

Premier grand film de Jean Grémillon. Sur un scénario de Charles Spaak d'après le roman de André Beucler. Nous sommes dans une veine réaliste noire typique du cinéma de cette époque qui met en scène des héros modestes: soldats de troupe, ouvriers, petits employés, qui finissent broyés par des personne issues de classes sociales supérieures. C'est le cas ici où Madeleine est une femme fatale... Lire la critique de Gueule d'amour

4 3
Avatar littlebigxav
8
littlebigxav ·

La Grande Désillusion

Scénarisé par l’incontournable Charles Spaak, Gueule d’Amour est la première collaboration entre Jean Gabin et le réalisateur Jean Grémillon. La même année il était Pépé le Moko, le bandit élégant qui faisait chavirer les cœurs de la casbah d’Alger. Au début de ce film il semble tout droit sorti de La Bandera, dans la peau de Lucien Bourrache, dit « Gueule d’Amour », fringant,... Lire la critique de Gueule d'amour

2
Avatar Philippe Quevillart
8
Philippe Quevillart ·

Critique de Gueule d'amour par Maqroll

Voilà un film certes connu de l’œuvre de Grémillon mais curieusement moins apprécié que d’autres pourtant à mon avis inférieurs (Lumière d’été, Remorques, Le ciel est à vous…) C’est pourtant le film éponyme de Jean Gabin, en tout cas l’un de ceux qui contribua au mythe… du moins, si on ne voit que le premier quart d’heure où il parade triomphant dans sa tenue de spahi qui fait tomber toutes... Lire la critique de Gueule d'amour

2
Avatar Maqroll
9
Maqroll ·

Amour ou Anamour ?

(Attention : SPOILER, un peu ) Gueule d'amour, gueule d'amour... L'expression me trottait dans la tête après le visionnage. Paradoxale cette gueule, ce "gosier", cette bouche d'animal faite pour l'amour et ses tendresses. Cette gueule d'amour là, c'est Gabin. Gabin le robuste, l'élégant, le masculin, cette image du fort en "gueule" aux épaules solides mais au cœur tendre. Lucien... Lire l'avis à propos de Gueule d'amour

Avatar penthe
7
penthe ·
  • 1
  • 2