Affiche Hurlements en faveur de Sade

Hurlements en faveur de Sade

(1952)
12345678910
Quand ?
5.6
  1. 11
  2. 7
  3. 5
  4. 5
  5. 20
  6. 24
  7. 15
  8. 12
  9. 5
  10. 9
  • 113
  • 6
  • 123

Un geste avant-gardiste, dans la lignée de dada et de films lettristes d'Isodore Isou, dont le but est de déconstruire le cinéma en inscrivant, notamment, de longues plages d'écrans blancs ou noirs sans aucune image

Casting : acteurs principauxHurlements en faveur de Sade

Casting complet du film Hurlements en faveur de Sade

PostsHurlements en faveur de Sade

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur ce film ?
Critiques : avis d'internautes (6)
Hurlements en faveur de Sade
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Un film à connaitre sans le voir, ça existe, la preuve

Ce film, c'est un peu comme les ready-mades de Duchamp: je suis content -- que dis-je, ravi! -- qu'il existe, mais je n'irai pas le regarder. Ce serait une idée d'ailleurs fort curieuse, puisque 1- il n'y a pas d'images dans ce film! et 2- c'est un film qui est PENSÉ pour être inregardable. Pour en saisir le sens, il faut se souvenir que ce film est un canular, avec un fond sérieux certes,...

11 6
Avatar Gael_Violet
8
·
Blue

Le souci, c'était que je savais ce que j'allais ne pas voir vu que j'ai cherché la fiche du film sur wikipedia juste avant de le voir... Du coup... Ben disons que ce mépris qu'on se prend en pleine gueule est moins violent que si je pensais juste voir un truc qui ressemblerait à la société du spectacle. En fait le film lors de sa projection en 1952 avait entraîné des bagarres dans la salle et je... Lire la critique de Hurlements en faveur de Sade

4 5
Avatar Moizi
6
Moizi ·
Une imposture !

Je n'aurais sans doute jamais rien écris au sujet de ce "machin" si la BNF n'avait pas eu l'idée saugrenue de le sortir de l'oubli (mars 2013). Ça se compose d'écrans totalement blancs, sur lesquels une voix off débite des aphorismes divers et des extraits du code civil, ainsi que d'écrans noirs sans aucun commentaires... et cette mauvaise plaisanterie dure 64 minutes. Inutile d'ajouter que... Lire la critique de Hurlements en faveur de Sade

Avatar estonius
1
estonius ·
Aaah !

Évidemment, comme film, c’est nul au sens premier du terme. On pourrait s’amuser à recenser les innombrables paradoxes de ces Hurlements en faveur de Sade qui sont du cinéma sans en être, à en faire la singulière fiche technique ou à se demander s’il s’agit d’un ensemble de plans noirs et muets sur fond blanc et bavard (1), ou le contraire. Il y a quand même des choses à en dire.... Lire la critique de Hurlements en faveur de Sade

3 2
Avatar Alcofribas
6
Alcofribas ·
Découverte
La satiété du spectacle

Une expérience totalement indescriptible. Première "réalisation" du plus célèbre des contempteurs du spectacle sociétal Hurlements en faveur de Sade est un pamphlet définitif adressé à l'industrie cinématographique, pamphlet réfutant catégoriquement les formes, quelles que soient leurs formes : figuratives, abstraites, rythmiques, sonores, musicales... Guy Debord retire de son moyen métrage... Lire l'avis à propos de Hurlements en faveur de Sade

1
Avatar stebbins
5
stebbins ·
Toutes les critiques du film Hurlements en faveur de Sade (6)
Vous pourriez également aimer...