Jeune et Mega-Bonne

Avis sur Jeune & Jolie

Avatar Pom_Pom_Galli
Critique publiée par le

La première chose qui m'a frappé dans "Jeune et Jolie", et ce dès les première minutes du film, c'est que Ozon a une vision assez arriéré de ce que peut être l'adolescence en 2013. Je me suis fait cette réflexion lors de l'introduction montrant la jeune et jolie Marine Vatch perdre sa virginité pendant les vacances d'été. Les personnages apparaissent tellement lisses et irréels que l'on se croirait devant un sitcom des années 90. Sérieusement, quel mec de 17 ans emmènerais sa prétendante faire une promenade sur le front de mer ?

Mais heureusement ce petit défaut est vite rattrapé par une qualité indéniable qui me semble importante. Généralement, quand un film a pour sujet la prostitution, la drogue ou la criminalité, on a le droit au schéma classique du : "le héros est initié à la drogue / prostitution / criminalité, il trouve ça plutôt cool au début, puis amorce une "descente aux enfers" (un terme maintes fois repris un peu partout). Du coup je m'attendais à voir Marine Vatch faire du shopping avec l'argent facile qu'elle aurait gagné, commencé à fréquenter des mecs pas très fréquentables, s'initier aux joie de la cocaïne, puis se faire tabasser par un client malhonnête, tomber enceinte, attraper le sida pour au final la voir sucer des types entres deux voitures pour un maigre billet de 10 balles tout chiffonné. Bref, ce que l'on attend normalement d'un film sur la prostitution. Un bon gros drame bien glauque pour montrer aux jeunes que la prostitution c'est mal.

Sauf que Ozon, a décidé de faire autre choses. Marine Vatch, ne fait ça ni pour l'argent, ni pour la cocaïne, ni à cause d'un traumatisme du passé. Ozon ne donne aucune raison quand aux actes de son héroïne et ne la culpabilise jamais. Les scènes de sexes, inévitables avec un tel sujet, sont filmé de manières sobres et sont relativement courtes. On est à l'opposé du réalisme glauquissime, provoquant et malsain d'autres films qui essayeraient de nous choquer à grand renfort de bruit de succions et de claquement de cuisses.

En revanche, le fait que le personnage de Marine Vatch soit si éloigné de la réalité des jeunes actuels, et que ses motivations restent inconnues, vont d'elle un personnage assez plat. Faussement mystérieux. On a du mal a éprouver une quelconque empathie pour le personnage et on ressent finalement peu d'émotion dans ce film. Jeune et Jolie a une bonne idée de base, mais l'ensemble reste à mon gout un peu trop froid.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 422 fois
7 apprécient

Autres actions de Pom_Pom_Galli Jeune & Jolie