Affiche L'Argent

Critiques de L'Argent

Film de (1983)

Comment je me suis masturbée (ma vie analytique)

Bonus du DVD, une interview de Bresson à TF1. Déjà une bande de petits connards en 1983 (comme si on en doutait). Le présentateur vient nous expliquer : « Alain Beverini a rencontré Robert Bresson qui a décidé de mettre lui-même en scène cette interview. Ne soyez donc pas du tout surpris par certains cadrages ou plans fixes. » C'est drôle, ce document n'est passé que grâce à sa rareté (Bresson... Lire la critique de L'Argent

62 26
Avatar Philistine
9
Philistine ·

Compte dormant

Sans doute fatigué de pondre des drames chiants pour neurasthéniques masochistes, Robert Bresson s'est surpassé afin de nous offrir son ultime chef d'oeuvre, une parabole de science-fiction sous forme de dystopie modérée. Dans un univers parallèle où les sourires sont constitutionnellement prohibés, où les émotions sont passibles de la peine capitale, et où les acteurs sont tenus de lire... Lire la critique de L'Argent

22 3
Avatar magyalmar
1
magyalmar ·

La trajectoire de la hache

Blancheur du ton, dépouillement de tous les éléments qui constituent ce que la majorité appellent le cinéma (jeu réaliste des acteurs - une chose que Robert Bresson détestait par dessus-tout, on le sait - mais aussi dramatisation du scénario), "L'Argent" est le dernier film de Bresson, et peut-être l'un de ses plus radicaux, donc l'un des moins "acceptables" à notre... Lire l'avis à propos de L'Argent

7
Avatar Eric BBYoda
7
Eric BBYoda ·

Comment j'aurais mieux fait de me masturber (ma vile anale éthique)

Ce qu'il y a de bien avec Bresson, ce qu'on ne peut guère lui reprocher, c'est une forme certaine de cohérence. Il déteste et méprise ce qu'il appelle le cinéma, et, avouons-le, cela se voit dans la plupart de ses "films"... J'ai eu pendant longtemps une faiblesse coupable pour le monsieur, pour quelques films regardables, pour mon amour des petits détails quotidiens, pour son Condamné à mort... Lire l'avis à propos de L'Argent

49 27
Avatar Torpenn
3
Torpenn ·

Que de gueules de cons

Les dernières œuvres du vieil artiste ont une sûreté dans la forme de l'art. Tout est contrôlé dans cet univers qui prend le parti de l'irréel. Ce qui choque le plus chez Bresson, ce sont les dialogues simplement textuels, inhumains, récités presque sans jeu. Le manque de jeu des acteurs est la suprématie du réalisateur -- ce vieux janséniste qui porte une dernière expression sur le... Lire la critique de L'Argent

2
Avatar LapinNoir
6
LapinNoir ·

Le problème du style Bresson...

J'ai du mal à comprendre les effets que produisent sur moi les films de Robert Bresson. Il y a d'un côté "Au hasard Balthazar" qui m'a laissé une trace tellement indélébile que je l'ai longtemps considéré comme le seul film méritant la coquette note de 10/10 (avant d'y ajouter "Pierrot le fou", "Opening night", et sûrement bientôt "La maman et la putain" que je dois revoir...), et d'un autre... Lire la critique de L'Argent

2
Avatar Никола Вэртолини
6
Никола Вэртолини ·

L'Argent ne fait pas le bonheur, Bresson plus ou moins

Ah, Robert Bresson... Je suis très peu attiré par ce réalisateur, et pourtant les deux films que j'avais vu de lui m'avait plu, notamment le magnifique « Les Dames du bois de Boulogne ». Voilà que je fais un grand saut dans le temps en passant directement avec son dernier titre, sur lequel il y a, en définitive, beaucoup de choses à dire. Cette histoire, je la trouve quand même... Lire la critique de L'Argent

1
Avatar Caine78
6
Caine78 ·

Critique de L'Argent par JimAriz

L'affiche du dernier film de Bresson dit tout : un billet qu'on essore pour en faire sortir le sans qu'il a injecté. Ce film est une vision éminemment pessimiste de la société actuelle dictée par l'argent. Tout tourne autour de cette monnaie et tout s'effondre à cause d'elle. Yvon en a fait l'amer expérience où, après avoir été accusé de falsifier un billet de 500 francs, verra sa vie et son... Lire l'avis à propos de L'Argent

3
Avatar JimAriz
8
JimAriz ·

Ostéoporeux

Dans une volonté démonstrative de rendre compte la domination économique, mon premier Bresson m'est apparu grossier. Je n'ose pas dire caricatural car ce qu'il fait entendre est juste... Sauf que dans l'enchaînement du récit, l'ensemble est clairement rudimentaire et simpliste. L'absence totale d'émotion a parfois le don de provoquer la révolte de notre raison de spectateur. Je pense ainsi à... Lire l'avis à propos de L'Argent

9
Avatar OVBC
4
OVBC ·

Purement Bresson

Robert Bresson n'est pas un cinéaste que j'affectionne particulièrement. Pickpocket m'avait laissé un souvenir mitigé et Procès de Jeanne d'Arc m'avait plutôt plu même si, au moment d'écrire ces quelques lignes, j'ai du mal à me souvenir d'images du film. Voilà qui pourrait un jour changer la donne. L'Argent est un film purement "bressonien". Il n'y a aucune recherche de cinéma.... Lire la critique de L'Argent

3
Avatar batman1985
4
batman1985 ·