Advertisement
Affiche L'Hirondelle d'or

Critiques de L'Hirondelle d'or

Film de (1966)

  • 1
  • 2

Le Roi King Hu et la Reine des Reines

Bien avant Brigitte Lin, Michelle Yeoh, Cecilia Cheung, Michelle Reis ou autres beautés HK, il y avait leur mère à toutes, la reine des reines, Cheng Pei Pei, qui nous enivre ici au plus haut point, par son visage d'ange éclatant d'immaculé, et forte de son regard bouleversant de puissance. "Regardez-moi bien dans les yeux", semble-t-elle dire à chaque instant. Retenez-moi, je tombe..... Lire l'avis à propos de L'Hirondelle d'or

27 12
Avatar drélium
8
drélium ·

Have a Drink on me

Je ne savais guère à quoi m'attendre en me lançant dans L'Hirondelle d'Or, notamment réputé pour avoir renouvelé et donné un nouveau souffle au genre du Wu Xia Pian, mais force est de constater qu'il provoque bien l'effet voulu, et surprend même, à l'image de sa modernité. Dès les premières secondes l'oeuvre intrigue, notamment par la façon dont King Hu capte les paysages et... Lire l'avis à propos de L'Hirondelle d'or

20 3
Avatar Docteur_Jivago
7
Docteur_Jivago ·

Le film qui lança le wu xia pian

L'Hirondelle d'or est le film qui lance l'âge d'or du genre du film de sabre chinois, autrement appelé wu xia pian. On y suit la quête de la jeune guerrière Hirondelle d'or pour retrouver son frère, enlevé par des brigands aux commandes de Tigre Face-de-Jade. S'ensuit son arrivée dans une auberge, la meilleure partie du film, dans laquelle elle retrouve ces chenapans. Si, par la... Lire la critique de L'Hirondelle d'or

2 1
Avatar Flora Sarrey
7
Flora Sarrey ·

Sabre, sabre, sabrera... la dernière restera

L'Hirondelle d'Or (大醉俠 dà zùi xiā ) est un superbe film de sabre hong-kongais (wu xia pian) de King Hu datant de 1966 qui contribua à révolutionner le genre. Hirondelle d'Or (interprétée par la reine du wu xia pian Cheng Pei-Pei) est une guerrière intrépide qui combat à elle seule une foule de brigands, suivant... Lire la critique de L'Hirondelle d'or

2 2
Avatar Zolotoï
7
Zolotoï ·

Trop désuet et largement dépassé.

Avant de réaliser des films comme Dragon Gate Inn ou A Touch of Zen, King Hu était déjà à la tête de quelques wu xia pian plus ou moins couronnés de succès. Come Drink With Me est son premier grand wu xia selon les connaisseurs. Le film était probablement très réussi à son époque. Malheureusement, Da Zui Xia a furieusement mal vieilli que ce soit dans ses scènes... Lire l'avis à propos de L'Hirondelle d'or

4
Avatar CeeSnipes
5
CeeSnipes ·

Critique de L'Hirondelle d'or par Ninesisters

Un wu xia taiwanais (produit par Run Run Shaw) parfaitement maîtrisé de bout en bout par King Hu, un maître du genre. Il s'agit d'un film très stylisé, avec tout autant de combats réussis que de scènes d'observation faisant subtilement monter la tension, et qui nous prouve qu'il n'est pas utile de jouer avec les couleurs dans tous les sens - attention, cela ne veut pas dire que je renie Hero -... Lire l'avis à propos de L'Hirondelle d'or

3 1
Avatar Ninesisters
7
Ninesisters ·

Renouveau du Wu Xia Pian

La renaissance, dirais-je même ! Après une première vague de succès dans les années 20, rapidement interdits par les communistes, c'est à Hong Kong que les "films de chevalerie chinoise" tentent de retrouver une seconde jeunesse dans les années 50. Renaissance difficile avec une succession de navets qui risquèrent bien de signer la mort définitive du genre... Au début des années 60,... Lire la critique de L'Hirondelle d'or

2 2
Avatar Amrit
6
Amrit ·

Critique de L'Hirondelle d'or par JimAriz

L'Hirondelle d'or est le fleuron de la production de la Shaw Brother, studio mythique du cinéma d'art martiaux dont Quantin Tarantino rend un bel hommage avec Kill Bill. King Hu est le roi du wu xi pian et très certainement l'inventeur. Pas un film de sabres aujourd'hui ne s'inspire du travail de King Hu et de son Hirondelle d'or, pas même Tigre et Dragons, fortement influencé par ce film. En... Lire la critique de L'Hirondelle d'or

2
Avatar JimAriz
7
JimAriz ·

Hadoken!!! Pschtttt....

Une fois de plus, je n'ai pas été soufflé. Entre les effets spéciaux dignes de "Ma sorcière bien aimée", les rochers en polystyrène, et la rareté des combats qui, en outre, manquent de réalisme et "d'impacts" (mention spéciale au Hadoken façon déodorant), je ne pourrais vraiment pas dire que j'ai été marqué par ce film. Mais bon, on dira que c'est ce qui faisait le charme des films d'antan. Lire la critique de L'Hirondelle d'or

Avatar The_Claw
4
The_Claw ·

Belle

Je ne savais pas trop à quoi m'attendre, je ne savais pas du tout de quoi ça parlait et je crois que je ne le sais toujours pas... Mais c'est bien ! J'avais peur que ça ait trop vieillit, car je ne suis pas un grand fan des deux autres films que j'ai pu voir de King Hu et en fait pas du tout. Alors oui l'histoire m'est passée totalement au dessus, j'ai pas réussi accrocher du tout. Cependant... Lire la critique de L'Hirondelle d'or

Avatar Moizi
7
Moizi ·
  • 1
  • 2