Bande-annonce
Affiche L'Homme des hautes plaines

L'Homme des hautes plaines

(1973)

High Plains Drifter

12345678910
Quand ?
7.4
  1. 6
  2. 12
  3. 22
  4. 73
  5. 220
  6. 632
  7. 1802
  8. 1628
  9. 463
  10. 141
  • 5K
  • 316
  • 2.3K

Un étranger, tout de noir vêtu, arrive dans une petite ville frontalière du sud-ouest américain. Trois jeunes cow boys le provoquent. Il les abat tous les trois. Les habitants lui demandent alors de les sauver de l'attaque de trois bandits qui ont juré la destruction de la communauté. Il accepte...

Casting : acteurs principauxL'Homme des hautes plaines
Casting complet du film L'Homme des hautes plaines
Match des critiques
les meilleurs avis
L'Homme des hautes plaines
VS
"... et l'enfer l'accompagnait"

Après l'énorme succès des westerns de Sergio Leone, Clint Eastwood aimerait prolonger le personnage de héros ténébreux qui l'a rendu célèbre. Mais Eastwood est anglo-saxon et ne peut reproduire l'esprit latin de Leone. La dérision latine devient sécheresse anglo-saxonne. La farce devient humiliation. La truculence devient grossièreté. La raillerie devient mépris. Mais Eastwood ne se contente pas d'imiter le style du western spaghetti, il apporte sa touche personnelle d'américain...

25
Un homme est passé

Seconde réalisation de Clint Eastwood après un premier essai raté (Un frisson dans la nuit), cet Homme des hautes plaines n'est franchement pas une réussite non plus... Je tiens tout d'abord à saluer le fait que Clint ne cherche pas à copier le style de Sergio Leone, avec qui il vient pourtant de tourner trois films ayant connu un incroyable succès. Il s'oriente plutôt vers un classicisme qu'il perfectionnera certes, mais qui lui collera à la peau tout au long de... Lire la critique de L'Homme des hautes plaines

2
Critiques : avis d'internautes (80)
L'Homme des hautes plaines
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Who are you?

Pour sa seconde réalisation seulement, Clint Eastwood décide de rembourser sa dette envers le Western (et Sergio Leone) et le moins que l'on puisse dire c'est qu'il y ajoute un gros pourboire en supplément....! L'histoire fait forcément penser à celle du film de Fred Zinnemann, "Le train sifflera trois fois". Le petit village de Lago voit débarquer un cavalier sans nom et bien mystèrieux et... Lire l'avis à propos de L'Homme des hautes plaines

57 10
Avatar Kowalski
8
Kowalski ·
Critique de L'Homme des hautes plaines par pierrick_D_

Quand on arrive en ville.Un mystérieux cavalier mutique et solitaire débarque à Lago,petite cité minière du Far West située au bord d'un lac.Le gars n'est pas du genre à perdre du temps car en moins d'un quart d'heure de présence il a déjà descendu trois mecs et violé une fille.Mais tous l'avaient bien cherché.Impressionnés par ses talents de tireur,au revolver s'entend,les notables de la... Lire l'avis à propos de L'Homme des hautes plaines

13 5
Avatar pierrick_D_
8
pierrick_D_ ·
L’enfer chez les hôtes.

L’homme des hautes plaines s’ouvre et se ferme sur un même plan : un horizon embrumé par la chaleur sur lequel apparait ou s’estompe la silhouette fantomatique d’un cavalier. Surgi de nulle part, dénué de nom et aux motivations troubles, le héros pénètre une ville à l’artificialité elle-même inquiétante, dans un long et silencieux défilé sous le regard torve d’habitants neurasthéniques.... Lire l'avis à propos de L'Homme des hautes plaines

54 7
Avatar Sergent Pepper
8
Sergent Pepper ·
Faux Western, Vraie critique de mœurs

Soyons synthétique : L'Homme des hautes plaines revêt l'apparence d'un western, sans doute du fait de l'habitude de Clint Eastwood de jouer dans ce type de long-métrages mais c'est avant tout une critique de mœurs qui s'opère par un banquet qui est la métaphore d'un jugement dernier. Je pense que cette œuvre a des défauts, non dans le scénario qui est très bon, mais... Lire l'avis à propos de L'Homme des hautes plaines

4 2
Avatar Robin Lacey
6
Robin Lacey ·
Découverte
Who's the drifter ?

Au début des années 70, voir Clint Eastwood s'attaquer au western pour son second long-métrage en tant que metteur en scène laissait fortement supposer que le bonhomme paierait son tribut à Sergio Leone et accoucherait d'une photocopie de sa collaboration avec le maestro italien. Si Eastwood ne renie à aucun moment son passé d'homme sans nom, il fait preuve d'une intelligence remarquable et d'un... Lire l'avis à propos de L'Homme des hautes plaines

33 12
Avatar Gand-Alf
9
Gand-Alf ·
Toutes les critiques du film L'Homme des hautes plaines (80)
Bande-annonce L'Homme des hautes plaines
Vous pourriez également aimer...