Affiche La Favorite

Critiques de La Favorite

Film de (2019)

Grand-angle mort

Plusieurs options s’offrent face à la méchanceté : la blâmer, la savourer, ou s’en amuser. Lánthimos appartient à cette catégorie un peu irritante de cinéastes (avec Von Trier, Haneke ou, pire encore, Noé) qui lorsqu’il annonce un nouveau projet, s’y attaque au pied de la lettre. Après avoir imaginé une société dystopique... Lire l'avis à propos de La Favorite

127 8
Avatar Sergent Pepper
7
Sergent Pepper ·

God shave the queen

Les bâtiments des siècles passés exaltant la puissance et la richesse de leurs commanditaires ont depuis toujours provoqué en moi un doux mélange d'admiration et de répugnance, par leur façon quasi systématique de faire coexister la maitrise d'ouvrage la plus incroyable avec le mauvais goût le plus ostentatoire. Il n'est pas totalement impossible que Yórgos Lánthimos ait été motivé par le... Lire la critique de La Favorite

76 16
Avatar guyness
8
guyness ·

Violence des échanges en milieu guindé

The Favourite, dans la carrière du cinéaste grec Yorgos Lanthimos, ressemble à ces virages artistiques qui déroutent et inquiètent le spectateur, tout du moins celui qui se repaît de son cinéma clivant et impertinent : en investissant un genre aussi codifié et consensuel que le film en costume, en acceptant un scénario écrit par d'autres, notre homme ne serait-il pas en train de... Lire la critique de La Favorite

64 1
Avatar Kalopani
7
Kalopani ·

Duck Soup !

Je vais certainement me taper la honte, mais je n'avais encore vu jamais de film de Yórgos Lánthimos auparavant. Donc, je suis tout à fait incapable de comparer cette œuvre à ses autres films, à la placer dans un style quelconque. Ce qui fait que je vais la critiquer dans son individualité. Bilan mitigé... Déjà sur un plan formel, j'ai lu les propos du... Lire l'avis à propos de La Favorite

27 13
Avatar Plume231
4
Plume231 ·

“Tout flatteur vit aux dépens de celui qui l’écoute.”

Yórgos Lánthimos en 3 films et en 3 trois actes. Il y eu d'abord Canine (2009), puis The Lobster (2015) et La mise à mort du cerf sacré (2017). Lánthimos cinéaste de l'indicible, fait de chacun de ses films une prouesse narrative où la mise en scène rentre subtilement en écho avec les dialogues laissant aux... Lire la critique de La Favorite

67 8
Avatar pollly
9
pollly ·

Le coup de la bergère

S'il est un personnage historique qui côtoya la mort de près, ce fut elle, Anne d'Angleterre, dernière souveraine de la maison Stuart qui occupa le trône de 1702 à 1714. Sur les dix-sept grossesses qu'elle connaitra en autant d'années, pas un seul de ses enfants ne survivra, tous morts avant le terme, à la naissance, ou emportés par la variole. Son mari, le Prince George décède quant à lui en... Lire la critique de La Favorite

39 20
Avatar Théloma
8
Théloma ·

Le sel de la terre...

...c'est certainement comme cela que la noblesse anglaise (et française !) se voyait dans l'ancien régime. Yórgos Lánthimos, le réalisateur de nationalité grecque s'attaque à la moelle épinière de la perfide Albion: sa reine et sa cour. Son storyboard et sa mise en scène sont particulièrement efficaces. Il est difficile de s'ennuyer, la tension narrative étant permanente. Mieux qu'un... Lire l'avis à propos de La Favorite

26 11
Avatar Seemleo
8
Seemleo ·

La Bonbonne, la Brute et la Truande

Est-ce par esprit de contradiction, ou étrange perversion que les films qui font tout pour se faire détester - non par plate provocation mais par une sorte de mélancolie anti-conformiste assumée - trouvent en moi une réserve fidèle d’indulgence, voire de bienveillance ? Non, je ne crois pas. Mais force est de constater en tout cas que ça marche pratiquement à tous les coups : plus le canard... Lire l'avis à propos de La Favorite

47 17
Avatar Senscritchaiev
7
Senscritchaiev ·

Des femmes dans la reine

La monarque chie. La sentence, aussi excessive soit-elle, en résumerait presque les confrontations royales de La Favorite, là où duchesse et cousine se disputent les faveurs de la reine. A se demander si Colin Farrell avait choisi le Lobster pour son sang bleu, et sa symbolique aristocratique ? Evidemment, car n’oublions pas que des... Lire l'avis à propos de La Favorite

35 14
Avatar blacktide
7
blacktide ·

Basse cour

La favorite débute de la manière la plus horripilante qui soit : réalisation maniérée à l’excès, musique répétitive, utilisation abusive de la distorsion d’image dans le but de provoquer le malaise (et effectivement, la nausée n’est pas loin). Lànthimos propose un cinéma pédant, dont l’intérêt semble ne pas devoir dépasser le quart d’heure de curiosité polie que tout spectateur bien éduqué... Lire la critique de La Favorite

35 23
Avatar Yoshii
7
Yoshii ·