Affiche Les Dames du bois de Boulogne

Les Dames du bois de Boulogne

(1945)
12345678910
Quand ?
7.0
  1. 1
  2. 2
  3. 11
  4. 22
  5. 60
  6. 149
  7. 213
  8. 131
  9. 40
  10. 20
  • 649
  • 29
  • 440

Hélène souffre d'être délaissée par son amant Jean. Elle feint de ne plus l'aimer pour voir sa réaction, et comprend avec horreur qu'il est soulagé par cette révélation mensongère. Ils se séparent, mais Hélène, blessée, décide de se venger. Agnès, la fille de Madame D., est danseuse de cabaret...

Casting : acteurs principauxLes Dames du bois de Boulogne

Casting complet du film Les Dames du bois de Boulogne
Match des critiques
les meilleurs avis
Les Dames du bois de Boulogne
VS
Et tant moderne

Une fois n'est pas coutume : vous aurez le choix entre ma critique écrite il y a une XX d'années et celle écrite en 2019 lors de ma redécouverte de l’œuvre. Critique du 23/32/3/22 : Il est quand même incroyable, ce Robert Bresson. Alors que ces « Dames du Bois de Boulogne » est l'un de ses seuls long-métrages où les acteurs jouent normalement (pour ne pas dire plutôt bien, à l'image d'une Maria Casarès inspirée), voilà que celui-ci le renie, justement...

2 2
Tirer les ficelles.

Deuxième film de Robert Bresson, tourné dans des conditions très difficiles, Les dames du bois de Boulogne est on ne peut plus éloigné du style ascétique qu'on connait sur ses œuvres les plus réputées. Ici, il s'agit de la vengeance d'une femme envers son ancien fiancé, en lui présentant une autre personne, mais dont on comprend qu'elle tire les ficelles pour en devenir au final toxique. Autant les deux actrices principales, Maria Casarès et Élina Labourdette sont vraiment... Lire la critique de Les Dames du bois de Boulogne

3
Critiques : avis d'internautes (17)
Les Dames du bois de Boulogne
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Forces contraires

Le second essai cinématographique de Robert Bresson est l'histoire d'une lutte à tous les niveaux. Tout y trahit le conflit, l'incertitude et la contradiction. Deux directions se confrontent, mais au lieu de s’annuler viennent s'ajouter pour aboutir à une œuvre où l’univers et la pensée du réalisateur d'une part, ceux du dialoguiste Jean Cocteau d'autre part, se provoquent et se contredisent.... Lire la critique de Les Dames du bois de Boulogne

13 1
Avatar Thaddeus
8
Thaddeus ·
Critique de Les Dames du bois de Boulogne par Cinemaniaque

Avec une histoire de Diderot à l'origine et des dialogues signés Cocteau, Bresson partait avec de très bonnes bases. Le petit plus, c'est qu'à la beauté des mots s'ajoute un sens évident de mise en scène, même si elle sera encore plus aboutie dans les films à venir du cinéaste, avec déjà cette attention accordée au son et au cadrage (comme ce beau plan symbolique où on voit Agnès attendre sa... Lire la critique de Les Dames du bois de Boulogne

7
Avatar Cinemaniaque
8
Cinemaniaque ·
Clair obscur

Sur la trame de Madame de La Pommeraye (roman de Diderot qui inspira aussi Emmanuel Mouret pour mademoiselle de Joncquières, 2018), Les dames du bois de Boulogne, tourné en 1944 par Robert Bresson, est un petit chef d’œuvre de romantisme digne de cette époque d’après guerre, dans le style des enfants du Paradis (1945). Le jeu théâtral de Maria Casarès, renforcé par les très beaux dialogues de... Lire l'avis à propos de Les Dames du bois de Boulogne

1
Avatar annaakhma
6
annaakhma ·
Découverte
Factice complet

Le second film de Robert Bresson (suivant Les Anges du péché) n'est le préféré ni de ses amateurs ni du cinéaste lui-même. Bresson sera même tenté de le renier car (en plus d'être contrarié dans son tournage par l'agitation de la fin de la seconde guerre mondiale) il ne satisfait pas ses critères rigoureux, les acteurs étant trop expressifs, leur phrasé n'étant pas... Lire l'avis à propos de Les Dames du bois de Boulogne

4
Avatar Zogarok
6
Zogarok ·
Critique de Les Dames du bois de Boulogne par Selenie

Le style est austère et naturaliste mais aussi ascétique et théâtral. Finalement le tout paraît un peu statique, voir ennuyeux s'il n'y avait pas quelques plans magnifiques et s'il n'y avait pas les magnifiques dialogues de Cocteau. Le plus gros défaut du film repose sur un mauvais choix de... Lire la critique de Les Dames du bois de Boulogne

1
Avatar Selenie
7
Selenie ·
Toutes les critiques du film Les Dames du bois de Boulogne (17)
Vous pourriez également aimer...