Une piteuse flaccidité

Avis sur Love

Avatar Gaor
Critique publiée par le

Le naufrage d'un cinéaste qui n'a plus rien à dire. C'est spectaculaire. Tout y passe dans cette auto ̶c̶i̶t̶a̶t̶i̶o̶n̶ fellation sans fin : le nom du réalisateur martelé à gogo, les posters de ses petits films chéris placardés partout, des morceaux de Satie ou Carpenter plaqués comme dans un mauvais Tarantino, Noé jouant le rôle d'un galeriste mondain (pour mieux incarner le miroir honni de son personnage principal, l'auteur en vérité), des plans de ses anciens films reproduits... C'est grossier, mais c'est grossier ! L'horreur. Et ces dialogues, fouyaya... Ce jeu d'acteur, cette mise en scène redondante, flemmarde, singeant Winding Refn (l'autre technicien de l'image qui n'a pas grand chose à dire non plus)... Entre deux scènes de cul chiantes qui sapent la trique comme une saillie de Nadine Morano échappée de la bouche d'une beauté fatale, je me suis surpris à crier "non, mais non !" et à taper du poing sur mon canapé devant cet enfilage de scènes toutes plus convenues les unes que les autres. Pire souvenir de fap.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 191 fois
1 apprécie

Autres actions de Gaor Love