Bande-annonce
Affiche Maps to the Stars

Maps to the Stars

(2014)
12345678910
Quand ?
6.3
  1. 70
  2. 121
  3. 338
  4. 754
  5. 1339
  6. 2555
  7. 2983
  8. 1612
  9. 390
  10. 99
  • 10K
  • 399
  • 4.7K

L’histoire de la famille Weiss. Conte explorant les démons d’une société obsédée par la célébrité, sur ce qu’elle révèle de la culture occidentale.

Casting : acteurs principauxMaps to the Stars

Casting complet du film Maps to the Stars
Diffusion TV
Maps to the Stars
  • lundi 28 juin sur Ciné+ Premier à 10:47
Tous les films diffusés à la TV
Match des critiques
les meilleurs avis
Maps to the Stars
VS
Avatar Sergent_Pepper
7
Ashes to ashes

Au fil de sa carrière, Cronemberg semble aiguiser le tranchant de son cinéma par un traitement de plus en plus clinique. Aux excès insolites d’un Crash ou Faux semblants, aux saillies violentes des deux films avec Mortensen succède la période Pattison. Acérée comme du Easton Ellis, froide et désenchantée, elle remue les cendres d’un monde qui pense toujours pouvoir avancer. Maps to the stars nous donne l’illusion de traiter d’Hollywood. Certes, l’action s’y déroule et phagocyte les...

68 6
Burn Hollywood, Burn!

A voir les critiques dithyrambiques sur le film, le prix d'interprétation pour Julianne Moore à Cannes, je me dis que j'ai dû passer à côté, surement contrarié par un RER qui a mis 55 minutes au lieu des 35 prévues, ne me permettant pas de faire un tour chez Laura Todd et de remplir mon estomac de ses délicieux cookies, me contentant de Maltesers pris directement à l'entrée de l'UGC, vu que j'ai débarqué à 18h10 pour la séance de 18h. Enfin bref, l'histoire a de faux-airs de l'excellent... Lire la critique de Maps to the Stars

17 8
Critiques : avis d'internautes (215)
Maps to the Stars
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Mauvaise étoile

Cronenberg et moi, dans les années 90, c’était le grand amour. On filait droit, en osmose. Je l’avais même présenté à mes parents (et bien que ce fût, déjà, le grand amour avec Peter Greeenaway, mais j’étais alors assez versatile comme garçon…). Faux-semblants, Le festin nu et Crash restent trois chefs-d’œuvre qui m’ont durablement marqué, et Cronenberg, au même titre que Greenaway ou David... Lire l'avis à propos de Maps to the Stars

44 11
Avatar mymp
4
mymp ·
Usine à cauchemars

Sur l'affiche de Maps to the Stars, Hollywood est en flammes. Est-ce un rêve ? La réalité ? Une illusion ? Sans doute un peu des trois. Deux ans après Cosmopolis, David Cronenberg revient avec un nouveau film, Maps to the Stars. Vendu comme une critique virulente d'Hollywood, avec au casting toute une pléiade d'acteurs talentueux (Julianne Moore, Mia Wasikowska, Robert Pattinson, John Cusack),... Lire la critique de Maps to the Stars

57 3
Avatar Vivienn
6
Vivienn ·
Maps to the stars

Maps to the Stars reprend là où s’était terminé Cosmopolis. La société, son absurdité, sa consommation, sa chute vertigineuse dans l’auto-saturation reprennent vie dans une œuvre malade à la densité narrative évidente et à l’opacité visuelle oppressante. Cronenberg égratigne l’enclos familial dans un microcosme Hollywoodien vivant dans une réalité aux travers exacerbés. L’absurdité des mots (ou... Lire la critique de Maps to the Stars

40 1
Avatar Velvetman
8
Velvetman ·
Perchée là-haut, la route Mulholland Dr. se lamente, toujours et encore...

"Maps to the stars" est une claque progressive, un film qui utilise magistralement ces 1h50 pour finalement nous donner la nausée, une nausée véritable, une nausée insoutenable. La cruauté de cette usine à rêves, la puanteur des coups bas, la malveillance de ces assoiffés de gloire et d'argent, on en connaissait déjà l'existence. Mais le pouvoir effroyable d'Hollywood sur l'équilibre mental de... Lire l'avis à propos de Maps to the Stars

5
Avatar HugoLRD
7
HugoLRD ·
Découverte
Californian Psycho

Quel scoop : Hollywood serait le repaire de tous les vices et de toutes les névroses. Un univers pourri jusqu’à la moelle par l’argent, peuplé d’acteurs, de producteurs et d’agents mesquins, calculateurs et jaloux. Un microcosme agglutiné sur les collines de Los Angeles, qui se croise et se toise, se séduit et se manipule. On n’a hélas pas attendu David Cronenberg pour le savoir. Le réalisateur... Lire la critique de Maps to the Stars

29 2
Avatar Patrick Braganti
6
Patrick Braganti ·
Toutes les critiques du film Maps to the Stars (215)
Bande-annonce Maps to the Stars
Vous pourriez également aimer...