Affiche Marius

Critiques de Marius

Film de (1931)

Critique de Marius par Gérard Rocher

Dans le courant des années vingt à Marseille, César Olivier est le patron d'un café "Le Bar de la Marine", situé sur le Vieux Port. L'activité est parfois en sommeil, vers l'heure de la sieste, mais haute en couleur le reste du temps. César est veuf et vit avec son fils Marius âgé d'une vingtaine d'années qui aide son père aux tâches que requiert le café! Par contre le jeune homme entretient... Lire l'avis à propos de Marius

36 11
Avatar Gérard Rocher
8
Gérard Rocher ·

Le petit théâtre de la vie

Après avoir impunément maltraité la «Fille du puisatier», Daniel Auteuil a décidé de s'en prendre cette fois-ci à deux pauvres innocents, Marius et Fanny ! Un récidiviste, donc ! Mais avant d'essayer de supporter la vision de ces forfaits, et de pouvoir porter un jugement sur ce drôle de personnage, je décidai de me replonger dans cette ambiance si chère à mon cœur, celle qui sent bon la... Lire l'avis à propos de Marius

35 8
Avatar Kalopani
8
Kalopani ·

Il était une fois le cinéma français - Episode 2 : 1931 "La Fin du monde"

Suite de ma série documentaire sur le cinéma français disponible en vidéo à cette adresse, et consacrée cette fois-ci à l'année 1931 : https://www.youtube.com/watch?v=czho2UGFY_I Bref rappel du concept de ce projet : chaque épisode couvre une année entière, en combinant la grande histoire et le cinéma, c'est à la fois ambitieux... Lire l'avis à propos de Marius

10 7
Avatar KingRabbit
8
KingRabbit ·

Et Pagnol, breton ?

Marius c'est d'abord un souvenir d'enfance. Ma grand-mère, fille et petite-fille du maire d'un petit village sis à 35 kilomètres de Marseille, bisquait devant l'accent déplorable d'Orane Demazis. Toujours selon mon aïeule, Orane ne devait son rôle qu'au fait d'être la compagne de l'écrivain, ce qui, sans être complètement faux, n'était sans doute pas totalement justifié non plus. (L'affection... Lire l'avis à propos de Marius

46 43
Avatar guyness
8
guyness ·

L'appel du large

Pourquoi, aujourd'hui, revoir ce film vieux de 85 ans et que tout le monde pense déjà connaître ? D'abord, parce que Marius, ce sont des dialogues. Le génie de Pagnol (qui, contrairement à une idée reçue, n'a pas réalisé le film et se contente d'en être le scénariste-dialoguiste) est présent dans chaque réplique. "Il ne passait jamais au soleil, de peur d'avoir à traîner son ombre" "Mais, ça... Lire l'avis à propos de Marius

25 3
Avatar SanFelice
10
SanFelice ·

Quand on fera danser les couillons, tu seras pas à l'orchestre !

Retranscription cinématographique de la pièce éponyme de Marcel Pagnol, Marius est un film tout particulier dans mon panthéon personnel, mon préféré de la trilogie marseillaise. Marseillais d'adoption quelques années durant d'enfance, revoir Marius me ré-affuble d'un accent provençal à couper au couteau. Tout est encore innocent et plein d'espoir dans ce premier... Lire l'avis à propos de Marius

24 2
Avatar Hypérion
10
Hypérion ·

"... ça dépend de la grosseur des tiers ..."

D’abord – d’abord Pagnol , en France, avait tout compris avant tout le monde, quand tout le monde se méfiait encore de l’arrivée du parlant ; compris que le parlant au cinéma était bien plus qu’un procédé, un ornement désormais au service de la chanson ou du spectacle de music-hall ; compris que les dialogues, le texte ciselé, malgré les difficultés techniques, allaient devenir essentiels ;... Lire la critique de Marius

18
Avatar pphf
8
pphf ·

Le petit monde de Marcel Pagnol.

Marius ! Ça donne envie d'aller flâner sur le vieux-port de Marseille, puis d'aller s'installer en terrasse du bar de la marine devant un Mandarin citron en regrettant que ce ne soit pas César qui vienne nous le servir. Regarder les voiliers entrer ou sortir du port en regrettant de ne pas apercevoir Marius rêvasser devant "la Malaisie", Fanny se languir d'amour pour ce matelot en herbe, et... Lire l'avis à propos de Marius

10
Avatar Jean-Marie Ebran
10
Jean-Marie Ebran ·

« S'il m'aimait comme je l'aime, il aurait compris ! »

Premier opus de la trilogie marseillaise, « Marius » est centré sur le personnage de ce jeune garçon déchiré entre la femme de sa vie, Fanny, et son désir d'aventure et de grand large. Structuré en deux parties, le film est un modèle du genre : il brosse d'abord une large galerie des personnages et de leur situation, avant de montrer comment ceux-ci agissent et font leurs choix. Et quels... Lire la critique de Marius

7
Avatar Wakapou
10
Wakapou ·

Critique de Marius par Alligator

Si ce n'est quelques moments de grandes envolées dans le pathos (entre Fresnay et Demazis, lors de leur rupture notamment) qui paraissent bien vieillotes et laissent facilement le spectateur essoufflé, de lassitude, le reste est assez surprenant. Gorgé d'a priori négatifs à l'égard de ces productions pagnolesques, je n'avais que quelques bribes de souvenirs enfantins pour venir me chatouiller le... Lire l'avis à propos de Marius

7
Avatar Alligator
7
Alligator ·