La ballade sauvage

Avis sur Midnight Special

Avatar Docteur_Jivago
Critique publiée par le

Première aventure au coeur de la science-fiction pour le jeune et prometteur Jeff Nichols après trois oeuvres parfaitement réussies et maitrisées, Midnight Special nous emporte au coeur d'une cavale mêlant gouvernement, secte et cachant de bien nombreux mystères…

Dès les premières secondes Jeff Nichols nous immerge dans la nuit et l'ambiance texane, posant doucement les bases de son récit et proposant déjà une plongée réussie pour le spectateur. Assez vite il pose les interrogations principales de son oeuvre (Qu'est capable de faire ce gamin, pourquoi il est recherché, où vont-ils etc) et tout le long, il captive, soulevant au fur et à mesure ces interrogations et se basant sur un scénario de grande qualité, tant dans les personnages que les péripéties et le déroulement du récit. Il reste d'ailleurs régulièrement braqué sur le trio principal qui devient assez vite attachant pour finir par nous faire passer par tout un panel d'émotion.

La construction du récit est tout simplement remarquable et surtout sublimée par la mise en scène de Jeff Nichols. Ce dernier met très vite en place une ambiance prenante, alliant mystère, tension et dimension dramatique, qui ne va faire que s'accentuer au fur et à mesure du récit jusqu'à une dernière partie fort mémorable. L'intrusion d'éléments fantastiques et de science-fictions au coeur d'une intrigue prenant acte dans un monde réaliste est toujours réalisée de manière subtile et réussie. Il y mêle un aspect thriller, ainsi qu'un autre plus intimiste autour d'une famille séparée qui va se retrouver. Il aborde de nombreuses thématiques (la famille, ici au coeur du récit, la religion...) sans jamais qu'elles fassent halte au récit, tout est toujours fluide et avec une réelle impression de se retrouver au coeur même du récit et au plus près des protagonistes, pour mieux y partager cette sensation de dangereuse, douloureuse et mystérieuse aventure.

Le jeu de lumière est remarquable, tout comme l'ensemble de la réalisation de Nichols où de nombreuses séquences sont mémorables, que ce soit celles nocturnes (à l'image des premières scènes) ou de jours. Il démontre une vraie subtilité derrière la caméra, notamment dans la mise en scène de l'émotion, jamais tire-larme mais toujours d'une grande justesse. Midnight Special se révèle parfaitement maitrisé sur de nombreux points et plusieurs composantes viennent sublimer cet ensemble. La bande-originale est adéquate aux images et participe à l'ambiance et la tension instaurée tandis que la direction d'acteurs est impeccable, que ce soit l'enfant, ou Michael Shannon, Kirsten Dunst ou Joel Edgerton.

Renvoyant directement à ses glorieux ainés tel Spielberg et son Rencontre du 3ème Type, Midnight Special se révèle être d'une grande justesse, force et mystère, confirmant tout le talent que Jeff Nichols avait déjà montré jusque-là et s'affirmant/se présentant comme l'une des plus belles surprises SF depuis bien longtemps.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1783 fois
50 apprécient · 3 n'apprécient pas

Midnight Special est une œuvre produite par Warner Bros©, découvrez la Room 237 de SensCritique.

Room 237

Docteur_Jivago a ajouté ce film à 7 listes Midnight Special

Autres actions de Docteur_Jivago Midnight Special