Affiche Moi, Daniel Blake

Critiques de Moi, Daniel Blake

Film de (2016)

Méfiez-vous des charpentiers

Le genre : modèle d'humanité On m'avait parlé de ce film comme un truc complètement dépressif, fallait organiser une grande fête avec tous ses amis en sortant, ramener des litres d'alcool et un distributeur de pilules qui rendent heureux. Je m'étais donc préparé au pire. D'ailleurs, en sortant de la salle pas mal de gens pleuraient. Je n'ai vraiment pas compris pourquoi.... Lire la critique de Moi, Daniel Blake

8 7
Avatar VincentJ
8
VincentJ ·

" I'm not a dog. I am a Citizen"

Ken Loach raconte l'histoire de Daniel Blake, survivant d'un infarctus, pris au bout milieu de l'absurdité administrative de l'état pour toucher désespéramment des aides financières, ne pouvant pas reprendre le travail. Le réalisateur met en scène cette administration, crétine vivant dans son microcosme; de façon neutre et réaliste. Pas de fioriture de réalisation, sa sobriété lui insuffle un... Lire l'avis à propos de Moi, Daniel Blake

11 7
Avatar Cinédreamer
8
Cinédreamer ·

Critique de Moi, Daniel Blake par Multipla_Zürn

Ce n'était clairement pas le meilleur film en compétition à Cannes, ni le plus grand, cinématographiquement parlant (ces fondus au noir sont un petit peu faciles), mais si sa Palme a suscité tant d'indignation ce n'est pas pour des raisons esthétiques, loin de là, mais morales, je crois. Car Moi, Daniel Blake, est une condamnation, claire et nette, et presque insupportable tant elle remet en... Lire la critique de Moi, Daniel Blake

18 4
Avatar Multipla_Zürn
6
Multipla_Zürn ·

Les enfants.

Sokol disait récemment qu'on reconnait un très bon cinéaste au fait qu'il sait exactement quand il faut couper. Je ne sais pas si Loach est un très bon cinéaste, mais il parvient dans son dernier film à rendre le didactisme tranchant, à toujours aller au bout d'une scène même quand celle ci ne semble pas avoir vraiment commencé. Cela tient au rythme très doux du film : les scènes commencent... Lire la critique de Moi, Daniel Blake

10 2
Avatar B-Lyndon
7
B-Lyndon ·

Le vent d'injustice se lève

Le vent d'injustice se lève Newcastle: Daniel Blake, menuisier et habile manuellement voit sa vie bouleversée à cause d'un infarctus. Reconnu inapte au travail par son médecin et ayant droit a une indemnité d'invalidité, il va se heurter à une invraisemblable barricade administrative dressée par l'Etat qui le juge parfaitement apte au travail. Son destin va être lié à celui de Kaitie, une... Lire la critique de Moi, Daniel Blake

7 3
Avatar vincenzobino
10
vincenzobino ·

Quand V. Hugo rencontre Kafka...

Fidèle à la veine sociale qui a toujours irrigué ses films, Ken Loach, secondé de son non moins fidèle scénariste Paul Laverty, tient ici des propos singulièrement musclés. Un peu comme si le grand souffle social qui traverse l'œuvre de V. Hugo - du "Journal d'un condamné à mort" à "Claude Gueux", en passant par "Les Misérables" - rencontrait Kafka et la lutte impossible qu'il relate dans "Le... Lire la critique de Moi, Daniel Blake

10 6
Avatar Anne Schneider
7
Anne Schneider ·

Moi, citoyen. Moi, être humain

Ken Loach, au fil de sa filmographie, a toujours eu ce don pour dépeindre le plus justement possible la société qui l'entoure, et en particulier celle dont on ne parle pas, ou plutôt celle dont on ne veut pas parler, car cela donne une mauvaise image du pays. Celle qui est précaire, celle dont l'avenir est plus qu'incertain, celle qui s'accroche, qui se bat malgré tout, malgré un système... Lire la critique de Moi, Daniel Blake

9 2
Avatar Raphoucinévore
8
Raphoucinévore ·

Il Faut aller voir I, Daniel Blake !

I, Daniel Blake Il est un moment dans la vie d’un réalisateur qui a atteint l’excellence où l’on n’attend plus qu’il nous surprenne mais bien juste qu’il nous gratifie d’une œuvre majeure de plus. Et c’est le cas de Ken Loach qui nous offre encor un bijou dont seul lui à le talent de forger. On pourrait se demander à juste titre ce que ce vieil homme de plus de 80 ans a encore à... Lire l'avis à propos de Moi, Daniel Blake

6 16
Avatar FannyGiordano
10
FannyGiordano ·

Critique de Moi, Daniel Blake par reno

Il y a quelques années, je m’étais attaqué frontalement à Polisse au prétexte que « le film est incapable, parce que le cinéma y est ontologiquement impuissant, de nous « montrer » ce qu'EST le quotidien d'une Brigade de protection des mineurs ». Or, pourquoi chez Ken Loach, cela prend-il ? Pourquoi parvient-il à nous montrer le quotidien des misérables ? Sans doute cela tient-il au... Lire l'avis à propos de Moi, Daniel Blake

6 5
Avatar reno
8
reno ·

La vie révée des pauvres

Franchement, pourquoi rédigerais-je une critique, puisque le très clairvoyant Serge K., critique de cinéma de son état au magazine "Les Inrocks" et en conséquence porte-plume du banquier d'affaires Pigasse, a su apprécier - en quelques phrases bien senties - le dernier film de Ken Loach. Je vais donc me contenter de citer ce formidable critique (citations en italiques dans la suite) et... Lire l'avis à propos de Moi, Daniel Blake

6 3
Avatar Marcus31
8
Marcus31 ·