Affiche Moi, Daniel Blake

Critiques de Moi, Daniel Blake

Film de (2016)

Pourquoi le cinéma social ?

A la sortie de la séance de « Moi, Daniel Blake », nouveau film de Ken Loach rattrapé récemment grâce aux ressorties 2016 du festival Télérama, j’ai appelé un bon ami pour lui faire part de ma grande émotion dans laquelle m’a laissé ce film. Il m’a rétorqué alors : « Ce film est tout juste bon à faire pleurer les bobos en les mettant face à la misère. Tu veux voir la misère ?... Lire l'avis à propos de Moi, Daniel Blake

4
Avatar Xuxu
9
Xuxu ·

Cruel Beautiful World...

Avant : c'est mon premier Ken Loach. Je m'attends à un film dramatique, social, larmoyant mais sans en faire trop, ancré dans le réel. Après : je n'ai pas été déçu. J'ai eu ce que je voulais. Une scène au-dessus de tous les autres, la banque alimentaire une description de la bureaucratie anglaise kafkaïenne, des "fonctionnaires", au sens d'entités... Lire l'avis à propos de Moi, Daniel Blake

5 2
Avatar xlr8
8
xlr8 ·

ALLEZ VOUS FAIRE FOUTRE !

Marre des conneries déblatérées par les candidats à la primaire de droite, marre des déclarations trumpiennes les plus immondes, marre de ces cons qui passent à la TV pour nous faire croire que la réalité c'est leur pauvre vision du monde. Bref, ces derniers temps un besoin de voir quelque chose de véritable se faisait ressentir. Je suis donc parti en Angleterre, pays socialement... Lire l'avis à propos de Moi, Daniel Blake

5 1
Avatar Louis_II
9
Louis_II ·

Le vieux monsieur qui raconte tout le temps la même histoire

On connait tous un de ces vieux monsieurs qui racontent tous le temps la même histoire. Quand les feuilles commencent à tomber au début du mois de Novembre, pendant la première gelée d’un matin de décembre, sous les flocons de neige d’une soirée de février, réchauffé par les premiers rayons de soleil d’une fin d’après-midi d’avril, écrasé par la lourde chaleur d’une matinée de juillet, aux... Lire la critique de Moi, Daniel Blake

19 25
Avatar Clode
3
Clode ·

Moi, pathos et empathie forcée

Vingt-cinquième long métrage, dix-huit sélections à Cannes dont treize en compétition officielle, Ken Loach est le vétéran britannique du Festival de Cannes. On serait presque tenté de dire son doyen. C’est désormais une habitude pour lui que de venir défiler sur le tapis rouge et de présenter régulièrement son dernier-né. Alors quand il gagne sa seconde Palme d’Or – dix ans après Le Vent... Lire la critique de Moi, Daniel Blake

7 1
Avatar Softon
3
Softon ·

Un homme debout face à l'absurdité d'un monde sans pitié

Qu'un film comme Moi,Daniel Blake obtienne la Palme d'Or en 2016, c'est rassurant pour le paysage cinématographique mondial. Ken Loach persiste et signe dans le social avec l'histoire accablante de ce presque sexagénaire face à l'administration britannique. Ce que montre le film, ce n'est plus tant l'absurdité du système mais des humains comme Daniel Blake et Katie Morgan qui le subissent... Lire l'avis à propos de Moi, Daniel Blake

4
Avatar Specliseur
9
Specliseur ·

Emouvant, et superbement interprété

Disons le tout de suite : le fait que Moi, Daniel Blake ait obtenu la Palme d'Or va fausser la plupart des appréciations le concernant. La question traditionnelle de l'apprenti critique ("Que vaut le film ?") se transformera bien souvent en "Mérite-t-il la Palme d'Or ?", avec au passage un très probable coup de rabot sur ses qualités intrinsèques. Ceci étant dit, je vais... Lire la critique de Moi, Daniel Blake

5 3
Avatar Christoblog
8
Christoblog ·

Quand la fiction rejoint la réalité

Palme d’or à Cannes Le réalisateur, bien connu pour son engagement, nous offre cette fois une plongée dans l’univers impitoyable du Pôle Emploi outre-manche. La politique menée par le gouvernement depuis 2010 a inspiré à Ken Loach un nouveau film coup de poing. Cette fable réaliste, paradigme social, prend la défense des plus démunis, aujourd’hui de plus en plus nombreux en Europe de... Lire la critique de Moi, Daniel Blake

1
Avatar lexie6976
7
lexie6976 ·

Critique de Moi, Daniel Blake par Caine78

Ken Loach n'est certes pas le plus grand réalisateur de l'Histoire du cinéma, mais c'est en tout cas l'un des plus attachants et l'un des plus fidèles à ses convictions humanistes depuis maintenant près de 50 ans. « Moi, Daniel Blake » ne déroge pas à la règle et dévoile un cinéaste plus combatif et révolté que jamais, ici contre le système administratif et plus généralement par la dimension... Lire la critique de Moi, Daniel Blake

1
Avatar Caine78
7
Caine78 ·

"Une histoire simple !"

Le réalisateur britannique Ken Loach, nous assène une fois de plus un uppercut cinématographique dont on aura bien du mal à s’en remettre. On reste groggy bien au-delà du générique de fin, tant l’emprise émotionnelle de «I, Daniel Blake» est puissante. Pourtant, en toute humilité, Ken Loach filme le parcours d’un homme, Daniel Blake (époustouflant Dave Johns) ayant perdu son travail après une... Lire la critique de Moi, Daniel Blake

3
Avatar RAF43
9
RAF43 ·