Bande-annonce
Affiche Moonraker

Moonraker

(1979)

Moonraker

12345678910
Quand ?
5.8
  1. 68
  2. 123
  3. 332
  4. 660
  5. 1210
  6. 1836
  7. 1337
  8. 515
  9. 104
  10. 37
  • 6.2K
  • 101
  • 581

L'agent secret britannique James Bond 007 enquête sur la disparition d'une navette spatiale américaine, « Moonraker », confiée au gouvernement britannique.

Casting : acteurs principauxMoonraker

Casting complet du film Moonraker
Match des critiques
les meilleurs avis
Moonraker
VS
Licence to Kitch !

Cette onzième mission, aussi étrange soit-elle, n'est pas totalement mauvaise. Bond doit ici enquêter sur la disparition d'une navette spatiale Moonraker. Kitch, atypique, nanardesque, ce 11e opus va également envoyer 007 dans l'espace (histoire de surfer sur la mode du space opera). S'il est fort critiqué (et ça peut se comprendre), ce dernier opus de Lewis Gilbert n'a pas que du mauvais, au contraire. Sa première heure est très bonne, Lewis rend son film assez...

10
Avatar Docteur_Jivago
2
Docteur_Jivago
"Touche le fond mais creuse encore..."

Onzième mission pour l'agent britannique 007 qui doit ici faire face à un nouveau méchant mégalo qui est à l'origine de la disparition d'une navette spatiale américaine "Moonraker". Il croisera à nouveau le requin sur sa route. C'était donc trop beau pour être vrai. Suite au réussi "The spy who loved me", "Moonraker" retombe dans les travers des deux premiers opus de la saga avec Roger Moore dans la peau de James Bond. Passé un début intrigant et réussi, on se rend vite compte que "Moonraker"... Lire l'avis à propos de Moonraker

29 4
Critiques : avis d'internautes (80)
Moonraker
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Itinéraire d'un comique raté.

Si aujourd'hui on parlait un peu du Bond de Moore. Ah ce sacré Roger, dire que c'était l'un des choix de Fleming pour incarner Bond dans le tout premier film, mais vu que notre cher Roger a préféré jouer au saint plutôt qu'avec eux, il a refusé le job. Mais comme on a de la chance hein, Roger est de nouveau d'actualité en 1973, après la 2ème retraite de Sean Connery et est cette fois-ci engagé.... Lire la critique de Moonraker

30 11
Avatar Bondmax
3
Bondmax ·
James Bond. You appear with the tedious inevitability of an unloved season.

James Bond enquête sur le vol de la navette spatiale Moonraker. Il découvre qu'Hugo Drax, le milliardaire constructeur de la navette, a un projet bien spécial : l'extinction de la race humaine sur Terre grâce à un gaz lancé depuis une station spatiale. A Bond et à Holly Goodhead, une charmante scientifique en aérospatiale et agent de la CIA, de l'en empêcher. Voici donc l'épisode qui... Lire la critique de Moonraker

20 2
Avatar Jackal
7
Jackal ·
James débande.

Pas évident pour un reliquat de la Guerre Froide , macho et un peu con, de cohabiter avec les étoiles. Le temps qui passe fait des ravages et James Bond est comme nous tous, il ne rajeunit pas. Il a perdu depuis un moment déjà sa petite gueule toujours prête à lâcher une Connery ou deux et il ne roule plus des biceps dès qu'il y a une nana qui passe dans son périmètre. Il lève un sourcil.... Lire la critique de Moonraker

38 13
Avatar DjeeVanCleef
3
DjeeVanCleef ·
Lewis...je t'aime (ou pas)

Oh my god, l'un des pires que j'ai regardé depuis le début avec "You only live twice". Lewis Gilbert aura le mérite de m'avoir fait rire! Non sérieusement, c'est le James Bond le plus What the fuck que je connaisse (pour le moment). En plus de scènes totalement ridicule comme les appartitions de Jaws ou encore la course poursuite en joconde qui se transforme en voiture gonflable (oui oui), le... Lire la critique de Moonraker

4
Avatar Alexandre Tafforeau
3
Alexandre Tafforeau ·
Découverte
La meilleure parodie de James Bond... est un épisode de James Bond.

Avec du recul, on pourrait se dire que Johnny English n’est pas la meilleure parodie de James Bond. Le titre pourrait être remporté par Moonraker, tant l’esprit de ce dernier s’évertue à tirer vers le bas une franchise qui s’essoufle (sans parler de Roger Moore qui commence à avoir quelques rides). Dès le début, on est mort de rire, tant le film tend vers le nanar cher. Une navette arrimée à un... Lire la critique de Moonraker

18
Avatar Voracinéphile
8
Voracinéphile ·
Toutes les critiques du film Moonraker (80)
Bande-annonce
Moonraker
Vous pourriez également aimer...