Affiche Somewhere

Critiques de Somewhere

Film de (2010)

Taking a nap seems thrilling in comparison

Un de mes pires souvenirs de cinéma (il en faut bien, dites moi...). J'ai détesté ce film. Si je n'avais pas eu quinze ans à l'époque du visionnage et peur de me faire engueuler par mon père qui m'avait payé la séance, je serais sortie du cinéma au bout de 10 minutes. Sérieux. Je ne blague pas, ça a été un supplice de rester dans cette salle. Je me suis rarement autant ennuyée de ma vie... Lire l'avis à propos de Somewhere

1
Avatar badasscupcake92
1
badasscupcake92 ·

Le jour le plus long

Vous avez une journée à tuer et vous êtes seul chez vous? Dans ce cas, une alternative se propose à vous: regarder Somewhere de Sofia Coppola. Une fois le DVD lancé (même s'il est plutôt préférable de télécharger un film pareil.. Quoique, ça prend du temps.. autant le voler), préparez-vous à vivre ce que vous n'avez jamais vécu jusque-là. Une expérience unique. Ainsi, tout commence plutôt bien,... Lire la critique de Somewhere

4 3
Avatar Le_Prophète
1
Le_Prophète ·

Critique de Somewhere par Clem Parker

Quel drôle de film. En fait, non, c'est pas drôle. Mais c'est pas spécialement triste non plus. En fait, dans ce film, il se passe vraiment pas grand chose. Mais alors vraiment pas. Si on filmait le Bon, la Brute et le Truand, qui a déjà un rythme parfois lent, avec le rythme de ce film, et bien ça durerait 6h32. Sofia Coppola soigne ses plans, quitte parfois à s'attarder un peu trop dessus.... Lire la critique de Somewhere

3
Avatar Clem Parker
7
Clem Parker ·

Humm que dire...

Hummm que dire... je sais pas trop... Oui désolé c'est un peu vide tout comme le film ;) enfin c'est vide sans l'être, c'est du Sofia Coppola quoi !!!! En ce qui concerne la critique de "Goldie" enfin de ses dires du début: ""Un tour, deux tours, trois tours, quatre tours de Ferrari. Un tour, deux tours, trois tours, quatre tours de barre de lap-dance. Un tour, deux tours, trois tours, quatre... Lire la critique de Somewhere

3 1
Avatar MimiDR
8
MimiDR ·

Lost in Californication

L'histoire est simple : un artiste célèbre trompe l'ennui avec de jeunes femmes et de l'alcool. Les visites de sa fille l'empêchent temporairement de dériver. S'occuper d'elle retarde sa prochaine traversée du désert... Voici le résumé de la série « Californication » diffusé par Showtime en 2007. Trois ans plus tard, Sofia Coppola filme ce point de départ à la manière de « Lost In Translation ».... Lire la critique de Somewhere

3 2
Avatar barth0lemew
6
barth0lemew ·

Evanescence

Dès la séquence d'ouverture, Sofia Coppola nous annonce ses couleurs, en laissant la Ferrari tourner beaucoup plus longtemps que le spectateur est habitué. Combien de tours de piste faut-il pour que le temps s'arrête, pour que la vie ne nous glisse pas entre les doigts? Au Château Marmont, à l'aréna ou à la piscine, les lieux et les évènements semblent sans importance dans ce récit où... Lire l'avis à propos de Somewhere

3
Avatar Daniel  Racine
8
Daniel Racine ·

Nowhere man

Quelque part à L.A, quelque part en Italie, quelque part dans une chambre d'hôtel, un bar ou une piscine, le temps passe. Lentement. Johnny Marco, acteur sur le retour, grand (beau) gosse désœuvré regarde des jumelles danser pour lui, sa fille faire du patin à glace, joue à Guitar Hero, et s'ennuie. Il ne comprend pas le monde du showbiz' dans lequel il vit, il s'en amuse, en profite mais en... Lire l'avis à propos de Somewhere

3
Avatar Miho
7
Miho ·

Critique de Somewhere par hello

Prenez le temps, ouvrez les yeux sur ce film et laissez vous emporter par ses plans audacieusement longs, hypnotisants. Vous y sentirez la solitude et la vanité teintées d'une pointe d'humour, car vous voilà plongé dans la vie de Johnny Marco. Une vie vide qui reprend un moment son sens à travers des relations filiales. Un moment seulement, car là, vous vous rendez compte que suivre ce film... Lire l'avis à propos de Somewhere

3 2
Avatar hello
8
hello ·

Le vide par le vide.

En tout cas, on ne pourra pas reprocher à Sofia Coppola de ne pas trouver l'harmonie entre le fond et la forme. C'est une des seules force de son film et la raison qui en fait une œuvre ennuyeuse. Somewhere illustre donc le vide par le vide. Pour montrer que le bel acteur incarné par Dorff, antihéros par excellence, est un pauvre type sans âme, on le film à boire des bières et faire des œillades... Lire l'avis à propos de Somewhere

3
Avatar Etheroman
4
Etheroman ·

La vie, c'est comme une bouteille de bière...

... il faut en profiter tout doucement. Beaucoup ont trouvé ce film long, lent, ennuyant. Ce n'est pas mon cas. L'image de ce gars (père ou pas) assis sur son canapé avec sa bière et... rien d'autre (!) vaut plus qu'un long discours. Stephen Dorff et Elle Fanning sont touchants sans en faire des caisses. Quelquechose m'intrigue cependant, je ne me suis pas ennuyé devant ce film mais j'ai eu du... Lire la critique de Somewhere

4 1
Avatar Ancestor
8
Ancestor ·