Affiche Somewhere

Critiques de Somewhere

Film de (2010)

Critique de Somewhere par T_wallace

Le parcours de Coppola fille n'aura pas duré bien longtemps : deux films excellents, un avertissement (Marie-Antoinette) que j'ai manqué mais dont les nombreuses critiques dignes d'une purge auraient du me mettre la puce à l'oreille, et ce Somewhere plus creux que tout. Tout ce qui faisait le succès de Virgin suicides et Lost in translation est ici galvaudé avec mépris, comme si la réalisatrice... Lire l'avis à propos de Somewhere

3
Avatar T_wallace
3
T_wallace ·

Du vide, partout.

L'affiche était belle : nouveau film de Sofia Coppola, la bande annonce laisser présager un beau film, subtile, un Lost In Translation aux Etats Unis. Tout ça est vain. J'ai vu un film hautain, ennuyant et choquant. Surement la plus belle escroquerie cinématographique de l'année 2011 (vu en avant-première). Commençons directement par le peu de qualité, ou plutôt de l'unique qualité du film (et... Lire l'avis à propos de Somewhere

4
Avatar da20ci
1
da20ci ·

Critique de Somewhere par tok_tik_tak

Ces films, lents, qui n'ont pour simple et unique but que de créer des personnages, créer des vies, créer des situations comme beaucoup de gens rêvent d'en vivre, c'est mon truc. Quand, en plus, les plans sont d'une immense beauté, qu'ils se succèdent et ne font qu'agrandir l'émerveillement devant un sens de l'esthétisme parfait, je suis aux anges. Mon seul regret ce sont les passages... Lire la critique de Somewhere

4
Avatar tok_tik_tak
7
tok_tik_tak ·

Plutôt Nowhere... !!!

Sofia Coppola a choisi comme protagoniste de son film "Somewhere", une superstar... La définition même d'une superstar c'est que c'est un bulldozer de charisme et de talent. Donc le problème quand on choisit de mettre en scène la vie d'une superstar c'est qu'on est obligé de choisir une superstar pour le rôle ; c'est impossible de faire autrement pour la crédibilité... Et qui Sofia Coppola... Lire l'avis à propos de Somewhere

3 2
Avatar Plume231
1
Plume231 ·

Rien et tout en même temps

Somewhere est ultra divisé. Voilà un film qui partage... Lion d'or à Venise, 5,5 de moyenne sur senscritique ! Ca surprend. Je suis allé le voir sans à priori, en ayant vu de Sofia Coppola que l'excellent Lost In Translation. Bien m'en a pris, car, personnellement, j'ai adoré. Il faut bien évidemment remettre ce film dans un contexte bien précis. Le cinéma de Sofia Coppola, que vous en ayez vu... Lire l'avis à propos de Somewhere

3
Avatar Ripailloux
7
Ripailloux ·

Le vide c'est parfois plein de belles images.

Le vide c'est parfois plein de belles images. Si l'histoire est assez anecdotique comme la vie même du protagoniste, les images que proposent Sofia Coppola permettent de mieux comprendre que le contenu d'une vie est souvent bien difficile à saisir. C'est cette quête de sens que les personnages nous donnent à penser. Lire la critique de Somewhere

3
Avatar PatriceB
7
PatriceB ·

Critique de Somewhere par mia

Il me manque surement quelque chose pour apprécier ce genre de film. Je n'ai pas trouvé les personnages et le décor dignes de contemplation méditative, et quand tout le monde s'enthousiasme pour ce film je me demande si je n'ai pas loupé quelque chose... à revoir un jour pour trouver ce truc invisible à mes yeux. Lire l'avis à propos de Somewhere

3 2
Avatar mia
4
mia ·

Somewhere... Mais pas comme il le faudrait.

Vrooooooom Silence. Vrooooooooooooooooom vrooooooooooooooooooom Silence. Je me sers une bière, je m'allume une clope. Vrooooooooooooom silence vroooooooooooooom Je vais sur mon balcon et je m'allume une clope. Vroooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooom. ( A noter que la dernière scène du film se termine par un "vroom" ) Seule la musique ne m'a pas déçu. Lire l'avis à propos de Somewhere

4
Avatar Daizy-B
4
Daizy-B ·

Maintenant, ici, ou ailleurs.

Il est plutôt rare d'avoir du cinéma d'auteur made in US, mais heureusement Sofia Coppola est là depuis plusieurs années pour combler le manque en provenance de ces contrées. On l'avait applaudi pour Virgin Suicides, puis Lost in Translation, et finalement légèrement boudé avec Marie-Antoinette. Pour sa défense il sera bon de rappeler que ce dernier était un film à gros budget, domaine dans... Lire la critique de Somewhere

3 2
Avatar SlashersHouse
9
SlashersHouse ·

Pour Elle

Ce qui frappe, d'entrée, dans le dernier Sofia Coppola, c'est une rudesse inédite de la mise en scène, tranchant avec les atmosphères précieuses et douces qui étaient sa signature jusque là : on est plus proche dans "Somewhere" du cinéma d'un Vincent Galo par exemple, et ce nouveau radicalisme est l'une des (rares) bonnes nouvelles du film. On peut... Lire la critique de Somewhere

2
Avatar Eric Pokespagne
6
Eric Pokespagne ·